The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 2

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 2   Mar 23 Juin - 23:55

L’homme regardait la photo de Deacon et Bridget. Il fixa particulièrement Deacon ce qui intrigua Brooke.
- Cette photo semble particulièrement t’intéresser.
L’homme se ressaisit aussitôt.
- J’admirais simplement ta fille comme je te l’ai dis elle est très jolie, pas autant que toi bien sur.
- Flatteur.
- Vous devez très bien vous entendre toutes les deux.
- Pas tant que cela en fait : Bridget est très différente de moi. Elle est tout ce que je ne suis pas. Pour simplifier je dirai que nous sommes diamétralement opposées. De plus son mariage n’arrange pas les affaires, je dirai même qu’il la complique.
- Comment ca ?
- Elle est mariée à un homme que je n’aime pas mais Bridget est éperdument amoureuse de lui et je dois reconnaître que jusqu'à maintenant il n’a jamais rien fait de répréhensible, ce serait même plutôt l’inverse et semble très épris de Bridget.
Brooke poussa un soupir. – De toute manière quoique je dise ou fasse il est et restera à jamais le père de ses enfants.
- Des enfants ? Tu plaisantes, tu n’es pas grand mère c’est impossible.
Brooke se mit à rire ravie qu’enfin un homme prête de nouveau attention à elle en la trouvant désirable à souhait.
- Ils ont cinq enfants même si l’ainé est uniquement le fils de Deacon.
Brooke sourit.
- Mais pourquoi je te raconte tout cela ? Nous venons de nous rencontrer et tu connais presque toute ma vie alors que je ne sais même pas comment tu t’appelle.
L’homme sourit.
- Cela ne semblait pas te préoccuper lorsque nous étions sous la couette cette nuit de ne pas connaître mon prénom.
- Disant que j’avais d’autre chose a pensé. J’avais tellement besoin d’un homme et je dois bien admettre que je n’avais encore jamais eu de partenaire comme toi alors même que je croyais tout connaître, cette nuit tu m’as transporté au nirvana mon bel étalon.
- Disant que j’ai eu un sacré coup de main.
Brooke se mit à rire.
- Bien dis moi si tu ne veux pas me dire ton nom tu peux au moins me dire si tu as des enfants.
- Je n’ai pas d’enfant, non, je n’ai jamais eu envie de m’installer pour fonder une famille. J’aime ma vie telle qu’elle est.

De retour de Big Bear, Deacon et Bridget allèrent chercher leurs enfants chez Stephanie avant de rentrer chez eux.
- Ce week end en amoureux était ce dont nous avions besoin. Nos enfants sont une bénédiction mais j’ai parfois envie de me retrouvée un peu seule avec mon mari.
- Ce n’est pas moi qui te contredirais.
Il l’embrassa. Ils étaient sur le point de faire l’amour lorsque le bipper de Bridget bipa.
- Je suis désolée, dit-t’elle en s’extirpant difficilement des bras de Deacon. C’est l’hôpital, je dois y aller ce sont les urgences.
Deacon l’embrassa.
- Un dernier pour la route, dit-t’il en l’attirant dans ses bras.
Bridget se mit à rire avant de prendre la route. Deacon rentra et se vautra sur le sofa et alluma la télévision lorsque quelques minutes après son fils ainé vint le trouver.
- Papa ?
- Oui, Eric.
- Qu’est que tu regardes ?
- Rien, j’ai juste allumé pour meubler.
- Ou est Maman ?
- Elle a du aller travailler.
- Est-ce je peux rester un peu avec toi, je n’ai pas sommeil.
- Bien sur.
L’enfant prit place auprès de son père où ils passèrent la soirée à se raconter des histoires. Puis Deacon se leva pour aller chercher dans la cuisine du jus de fruit quand soudain il l’entendit son fils l’appelait.
- Papa, vient vite !
Deacon sortit de la cuisine posa le jus de fruit sur la table du salon et appela son fils à son tour.
Eric ? Ou es tu ?
Il sortit sur la véranda et le vit en compagnie d’un autre enfant qu’il n’avait jamais vu.
- Je l’ai trouvé sur la véranda.
L’enfant avait un âge compris entre celui d’Eric et de Deacon JR semblait effrayer et à la vue de Deacon se cacha son visage avec ses mains.
- N’aie pas peur, je ne te ferai aucun mal. Comment t’appelles-tu ?
L’enfant ne répondit pas et s’enfuie.
- Attend, reviens ! cria Deacon mais le petit était déjà loin.
Je l’ai trouvé sur la véranda, il semblait avoir froid. Pourquoi s’est t’il enfuit ?
- Il a peur.
- Peur de quoi ?
- Je ne sais pas.
Deacon regarda l’heure.
- Rentrons veut tu il est l’heure d’aller te coucher, il est déjà tard.
- Je n’ai pas sommeil et puis je veux attendre Maman.
- Maman ne va pas rentrer tout de suite, elle va surement travailler tard. Tu la verras demain. Allez ouste au lit. Je monterai te border dans cinq minutes.
- Je suis grand maintenant, je n’ai plus besoin que Maman ou toi vous me bordiez.
Deacon sourit à son fils.
- N’essaie pas de grandir trop vite et pour ta mère et moi tu resteras à jamais notre petit garçon ainsi que tes frère et sœurs. Allez assez bavarder, va faire ta toilette et au lit.
Lorsque l’enfant monta, Deacon resta seul dans le salon, pensif.
« Qui était cet enfant ? que faisait-il là tout seul ? De quoi avait-il donc si peur pour prendre la fuite ? »
Il soupira puis monta dans la chambre des garçons. Le petit Eric, aussitôt la tête sur l’oreiller c’était immédiatement endormi. Il embrassa ses deux enfants puis alla dans la chambre de ses filles. Elles aussi dormaient à point fermer. Il vérifia l’alerte bébé et alla lui aussi se coucher lorsque enfin il trouva le sommeil celui-ci ne fut guère réparateur car pour la première fois depuis très longtemps, Deacon fit quantité de cauchemars. Pourtant lorsque Bridget entra le lendemain matin il s’efforça de paraître serein en serrant sa femme dans ses bras.

Plusieurs jours puis semaines s’écoulèrent depuis l’appariation de l’enfant sur la véranda mais Deacon n’arrivait pas à l’oublier.
Brooke entretenait toujours une liaison avec l’homme mystérieux qui se faisait appelé Charlie : Charlie Brown.
En voyant son air rayonnant Stéphanie en déduit la présence d’un homme. Comme à son habitude elle chercha à en savoir d’avantage.
- Ca suffit, Stephanie, vous n’en saurez pas plus je vous en ai assez dit.
- Voyant, Eric et moi sommes de nouveau ensemble, donc ce ne peut pas être lui, Thorne et Elisabeth ne vont pas tarder à se marier, nous pouvons par conséquent éliminer Thorne de la liste.
- En effet vous le pouvez.
- Ridge est à Paris pour le moment donc ce n’est pas lui non plus. Nous avons fait le tour de tout les Forrester, il ne reste plus personne des males Forrester. Reste alors les Forrester par adoption donc voyant…
- Ca suffit, Stephanie ! C’est bon vous avez gagné. Oui il y’a un homme dans ma vie, un homme dont je suis éperdument amoureuse : c’est mon âme sœur, à présent j’en suis sure mais ce n’est pas un Forrester. Il n’est pas lié ni de prés ni de loin à un membre de votre famille.
- Halleouila ! Merci mon Dieu ! Brooke Logan va enfin sortir de ma famille.
- Ne vous réjouissez pas trop vite, Stephanie, vous vous ne vous débarrasserez pas de moi aussi facilement, n’oubliez pas que je possède 49% des Créations Forrester.
- Je peux vous les racheter.
- N’y comptais pas, c’est l’héritage de mes enfants.
- Rick et Bridget auront leur part d’héritage au même titre que mes enfants si cela peut vous rassurez.
- Dehors, Stephanie ! Sortez de mon bureau !
- Réfléchissez vous pourriez devenir une femme encore plus riche que vous ne l’êtes et ainsi filer le parfait amour avec votre Romeo.
- J’ai dit, DEHORS !

Ce jour là, Bridget était passée voir son mari aux Créations Forrester quand elle tomba sur sa mère.
- Bridget, tu es la, j’allais justement te téléphoner. J’ai l’intention d’organiser un diner au café russe en compagnie de Charlie et j’aimerais te le présenter.
- Charlie ?
- L’homme avec qui je sors en ce moment. Oh Bridget si tu savais il est si différent de tous les hommes que j’ai fréquentais jusqu'à lors, Ridge compris. Cette fois je sais que c’est le bon. C’est mon âme sœur.
- Maman, te rends tu compte que tu as dit cela des centaines de fois au moins ? Tu là dis pour Ridge, pour Papa et même pour Thorne.
- Mais cette fois tout est différent, Bridget, Charlie n’est pas un Forrester, c’est un gentleman même si quelques fois il a des apparences un peu rustique mais c’est ce qui fait son charme. De plus il a un coté mystérieux qui me fait craquer.
- Mystérieux ?
- Figure toi que je ne suis pas même pas certaine de connaître sa véritable identité.
- Tu plaisantes j’espère ?
- Pas du tout.
- Tu es amoureuse d’un homme dont tu ne connais même pas le nom ?
- Quelle importance cela a-t-il ? Qu’est qu’un nom âpres tout ? Cela changera t’il sa personnalité qu’il s’appelle Charlie ou tout autre nom ?
- Mais enfin, Maman ! Il pourrait être n’importe qui, qui dit que ce n’est pas un serial killer recherché par le Fbi par exemple ?
Brooke éclata de rire.
- Non, non, je te rassure, Charlie n’est pas un serial Killer.
- Comment le sais-tu puisque tu ne sais même pas comment il s’appelle ?
- Je le sais c’est tout, je sentirai si Charlie me cachait quelque chose de grave. Je pensais que tu serais la première me soutenir, que toi au moins tu pourrais comprendre ce genre de chose et tu serais fière que pour une fois il ne s’agit pas d’un Forrester, qu’enfin je passe à autre chose. Même Stephanie est contente !
- Je suis ravie que tu aies enfin tiré un trait sur les Forrester si ce que tu dis est vrai mais sortir avec un homme dont on ne sait rien peut s’avérer très dangereux.
- Je suis vraiment très déçue, je m’attendais à plus de soutien de ta part. De mes deux enfants j’aurais cru que toi au moins tu m’aurais compris.
- Comprendre ? Mais comprendre quoi ? Tu sors avec un homme dont tu ignore tout et tu voudrais que j’applaudisse ?
- Laisse-lui une chance. Tu t’es bien mariée avec Deacon contre l’avis de toute la famille, tu as passé outre nos recommandation et corrige moi si je me trompe, tu ne sembles pas le regretter.
Bridget fulmina.
- Comment oses-tu comparer ma relation avec mon mari avec ce que tu vis avec cet homme ? Deacon ne ma jamais menti sur son identité, j’ai toujours su qu’il était. Ceci dit j’accepterais de le rencontrer si Deacon est d’accord.

- Ta mère aimerait qu’on dine tout les quatre ensembles au Café Russe ? s’écria Deacon abasourdi par la proposition.
- Elle est persuadée qu’il est son âme sœur.
- Comme a chaque fois qu’elle fréquente un homme, rétorqua Deacon.
Bridget se mit à rire.
- C’est exactement ce que je lui ai dit.
- C’est vrai tu lui as dis cela ? Je suis fier de toi.
- Je lui ai dit que je t’en parlerais et si tu ne veux pas y aller nous n’irons pas.
- Passer une soirée en compagnie de ta mère et de son nouveau petit ami n’est pas vraiment la soirée dont je rêve mais c’est ta mère.
- Mon chéri, je ne suis pas plus emballée que toi à l’idée de cette soirée mais cela semble important pour elle.
- Ok, tu peux lui dire que nous viendrons.
- Merci, mon amour.
Le regard de Deacon se perdit dans le vide. Bridget s’en rendit immédiatement compte et alla à sa rencontre.
- Ca va ? On aurait dit que quelque chose te tracasse.
Deacon se retourna et lui sourit.
- J’avais oublié à quel point tu es perspicace.
- Qu’est qui t’ennuie ? Si c’est le diner je peux appeler ma mère et tout annuler…
- Non, non, mon amour, n’annule rien. Je suis préoccupé c’est vrai mais cela n’a rien à voir avec le diner.
- Dans ce cas qu’est qui t’ennuie ?
- Te souviens tu de l’autre soir lorsque tu as du faire une garde de nuit. Le soir de notre retour de Big Bear. Ce soir là Eric n’arrivait pas à trouver le sommeil et il n’y avait rien de très intéressant à la télévision. Bref, Eric est donc venu me rejoindre dans le salon et nous avons passé la soirée à nous amusés jusqu’au moment où je me suis levé pour aller dans la cuisine. Cet à cet instant que j’ai entendu notre fils m’appelait.
- Il est arrivé quelque chose à Eric ce soir là ?
- Non, non, non. Ne commence pas à t’inquiéter pour rien. Notre fils va tres bien comme tu peux le constater.
- Tu ne me cache rien ? Tu me le promets : notre fils n’a rien ?
- Notre fils va tres bien.
- Que c’est t’il passé alors qui puisse à ce point te préoccuper ?
- Eric se trouvait sur la véranda avec un autre petit garçon environ de son âge ou celui de Deacon jr.
- Un enfant ? Mais qui est ce ?
- Je ne sais pas, c’était la première que je le voyais et j’ignore absolument tout de lui y comprit son nom. Il était là totalement apeuré, lorsque je lui ai demandé comment il s’appelait il a prit la fuite.
- Prit la fuite mais pourquoi as t’il prit la fuite ?
- Probablement par sa peur des adultes.
Bridget le regarda, ses grands yeux bleus l’interrogèrent du regard.
- Si tu veux mon avis : cet entant est un enfant battu.
Le regard bleu de Deacon se perdit dans le vague. Bridget l’enlaça puis l’embrassa.
Deacon lui sourit et l’embrassa à son tour.

- Une soirée au Café Russe en compagnie de ta fille et ton gendre ? Brooke je ne sais pas si je suis prêt à faire connaissance de ta famille.
- Pas toute ma famille, uniquement ma fille.
- Et son mari.
- Et son mari, oui. Bridget ne viendrait jamais sinon.
- Je comprends.
- J’aurais préféré m’en passé crois moi.
- Tu ne sembles pas apprécier ce garçon ? Pourquoi
- Il n’est pas fait pour elle.
- Pourquoi ?
- Pourquoi quoi ?
- Pourquoi dis tu qu’il n’est pas fait pour ta fille ?
- C’est un voyou de la pire espèce, il a séduit ma fille de la plus vil façon qui soit, il lui a fait croire qu’il aimait et cette imbécile est tombée dans le piège.
- Ne m’as-tu pas dit qu’ils avaient des enfants ?
- En effet à mon grand désespoir Bridget ne pas écoutée lorsque je lui parlais de la pilule et aujourd’hui là voila mère de cinq enfants dont qui n’est pas le sien alors qu’elle n’a même pas trente ans ! Malheureusement elle est têtue comme une mule et la Reine Stephanie la soutient dans le seul but de m’ennuyer et de me faire passer pour la méchante dans cette histoire comme dans tout le reste d’ailleurs. L’unique but de Stephanie Forrester dans la vie est d’accabler la mienne.
- Parle moi du reste des Forrester comment sont t’ils avec ce garçon ?
- Je te l’ai dit Stephanie est de son coté dans le seul but de m’ennuyer.
- Oui mais les autres sont t’ils tous de son coté ?
- Eric, Ridge, tout le monde quoi…




_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Re: Chapitre 2   Mar 23 Juin - 23:56

A la maison de la plage, chez Deacon et Bridget, le téléphone sonna. Bridget décrocha.
- Allo ?
- Bridget, j’aimerais que tu viennes tout de suite aux Créations Forrester. J’ai besoin de tous les actionnaires pour une assemblée extraordinaire du conseil d’administration.
- Une assemblée du conseil d’administration ? Papa, je ne suis pas actionnaire majoritaire ma présence est t’elle réellement nécessaire ? Deacon est à la maison et j’aimerais passer un peu de temps avec mon mari et nos enfants.
- Il est impératif que tu viennes. Crois moi tu me remercieras plus tard.
Bridget soupira.
- Très bien, c’est entendu, j’arrive.
Elle raccrocha le téléphone et regarda Deacon, embarrassée. Ce dernier lui sourit.
- Tu vas devoir t’absenter.
- Je n’ai pas le choix hélas. Crois moi je préférais rester à la maison avec toi plutôt que de me rendre un C.A.
- Ca ne fait rien, de toute façon cela ne va pas durer une éternité et nous aurons toute la nuit pour nous une fois les enfants endormi.
- Tu me le promets ?
- Je te le promets.
Ils s’embrassèrent puis Bridget partit pour les Créations Forrester.

- Pourquoi veux-tu le savoir ?
- Simple curiosité d’un vieil ermite comme moi.
- Dans ce cas passons un marché. Je te dirais tout ce que tu veux savoir à une seule condition.
Elle commença à se déshabiller quand son portable sonna.
- Excuse moi c’est Eric je dois répondre.- Allo ?
- Brooke, j’aimerais que tu viennes immédiatement dans la salle du conseil d’administration. Une assemblée générale va s’y tenir dans quelques minutes.
- Une A.G ? Très bien j’arrive.
- Tu vas au bureau ?
- Oui, il y’a une assemblée générale extraordinaire qui va s’y tenir, nous sommes tous convoqués par Eric.

Une heure après tout les membres du C.A des créations Forrester se trouvaient dans la salle de réunion. Eric prit la parole.
- Je vous ai tous convoqué pour une assemblée extraordinaire c’est parce que j’ai pris la décision de modifier quelque peu la répartition des actions.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Un retour du passé-
Sauter vers: