The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 chapitre 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: chapitre 15   Jeu 27 Aoû - 0:07

- Il sait plein de truc sur notre famille en particulier sur toi, Papa. Il t’aime beaucoup et veut ton bonheur. Nancy aussi le souhaite.
- Nancy ?
Le vissage de Deacon vira au blanc à l’annonce de ce nom.
- C’est sa femme, la femme de Zach.
Bridget regarda Deacon et lui prit la main.
- Tu prétends qu’ils m’aiment beaucoup tout les deux et qu’ils souhaitent mon bonheur. En ce cas pourquoi t’ont t’il dit toutes ces choses horribles au sujet de Bridget ?
- Je n’en sais rien. Je te promets, Papa, je n’en sais rien du tout.
Deacon soupira.
- Très bien Eric, tu peux aller dans ta chambre et regarder la télé mais des demain tu retourneras en classe et tu expliqueras tout à ta maitresse ainsi qu’au directeur. Je ne veux pas que ta mère se fasse passer pour une menteuse à cause de toi.
- Comment ca ? Que veux-tu dire ?
- Ta mère a vu le directeur hier en accompagnant tes frères et sœur, il lui a demandé de tes nouvelles et ta mère a menti pour te protéger en lui faisant croire que tu étais toujours malade ! Or nous connaissons tous la vérité. Par conséquent, Eric Sharpe, des demain tu retourneras à l’école et tu avoueras toute la vérité au directeur de ton école.
- D’accord, Papa.
- Ce n’est pas tout, Eric, à partir d’aujourd’hui et pour toujours je veux que tu cesses de parler à ce Zach tant que Papa et moi n’en saurons pas plus à son sujet.
- Je comprends.
- Ce n’est pas diriger contre toi, Eric, c’est uniquement pour te protéger.
- Je sais.


A l’école Zach attendait comme à son habitude lorsque le bus scolaire arriva. Tous les enfants descendirent du bus… tous sauf Eric.
Elona rentra dans la cour de l’école avec ses copines retrouvé dans le bus.
- Tu as vu le dernier album de Barbie et Ken il est super...
C’est ainsi que les filles continuaient à discuter entre elle lorsque Zach s’approcha d’Elona.
- Tu es bien la demi-sœur d’Eric Sharpe ?
- SA SŒUR !
- Oui bon si tu veux. Ou est-il ?
- Ou est qui ?
- Joue à la plus maligne avec moi. Dis moi ou est Eric ?
- Comme vous le constatez il n’est pas là.
- Je vois bien qu’il n’est pas là mais je veux savoir où il est et quand reviendra t’il ? hurla Georges.
- Pourquoi ? Pourquoi voulez le savoir ? Que voulez vous à mon frère ?
La cloche pour le commencement des cours sonna. Elona comme le reste des élèves regagna sa classe.


Eric avait regagné sa chambre, sa punition étant levé il s’installa devant ses jeux vidéo. Deacon et Bridget étaient assis dans leur sofa. Bridget prit la main de Deacon dans la sienne.
- Ca va mon amour ?
- Pourquoi ca n’irait pas ?
- Deacon, je suis ta femme, tu sais que tu peux te confier à moi. Je t’ai vu lorsque ton visage à changé de couleur lorsque Eric a parlé de « Nancy »
Deacon eu encore une étrange réaction à l’évocation de ce mot.
- Chéri que ce passe t’il ?
Deacon marqua un moment de silence.
- Nancy… Nancy était le prénom de ma mère et à entendre ce nom sortir de la bouche de notre fils cela a provoqué en moi une étrange sensation. Je sais que c’est idiot et irrationnel, Nancy étant un prénom des plus banals. Je suis sur qu’en ouvrant l’annuaire rien que sur Los Angeles nous y trouveront des milliers voir dizaines de milliers de Nancy. De plus mon beau père s’appelait Georges et non Zach, cela ne peut être la même personne. En même temps pourquoi ma mère voudrait t’elle rencontrait notre fils, cela n’a pas de sens. De plus comment serait t’elle qu’il est mon fils, que je suis marié… Je n’ai jamais été présent dans les magasine comme ton père, Ridge, Stephanie, Brooke, ou Thorne. Je ne fais pas partit des cadres de chez Forrester et je n’ai pas de siège au conseil d’administration. Cela ne peut être qu’une coïncidence rien de plus. D’ailleurs je ne sais même pas si elle est encore en vie.
Bridget le regarda les larmes aux yeux. Elle le serra dans ses bras et l’embrassa.


A la recréation Zach arracha brutalement Elona à ses copines et la plaqua contre un mur.

- Aïe ! vous me faites mal !
- Dis-moi où est Eric ? Pourquoi il n’est pas à l’école depuis deux jours ?
- Il est malade.
- Menteuse !
Paf !!!!!!!!!!!!!!
Sur ces mots Zach gifla Elona. La gifle fut tellement violente que la fillette en perdit l’équilibre et tomba la tête plaqué au sol.
- Aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiieeeeeeeeeeee !!!!!!!!!!!!!!
Deacon Jr et Julian qui discutaient avec leur cousin Thomas non loin de l’endroit entendirent un cri de douleur. Ils se retournèrent et aperçurent Elona.
- Mon Dieu c’est Elona !
Ils se précipitèrent tous les trois vers elle et virent Zach les regardant d’un œil mauvais.
- Si jamais vous répétez à quiconque ce qui vient de ce passer sinon vous irez rejoindre la mère de votre débile de frère !
Il regarda la fillette, cracha sur elle et tourna les talons non sans avoir au préalable exigé :
- Que votre débile de demi-frère soit ici sans faute demain sinon vous subirez tous le même sort !
Les trois enfants se penchèrent vers leurs sœur et cousine mais la petite fille avait perdu connaissance, ruisselant dans son sang.
- Elona ! s’écria Deacon Jr, Elona répond moi.
- Je vais prévenir la maitresse, dit Julian.


- Aimerais-tu la revoir un jour ?
- La revoir ? Non ! Je ne veux plus jamais revoir cette femme de ma vie !
- En es tu sur ? Car si tu souhaites la revoir nous pouvons faire des recherches afin de la retrouver.
- Non ! Bridget, je t’en prie, je t’en supplie, NON ! Mon amour, tu n’as pas la moindre idée de tout ce que cette femme et son ordure de mari m’ont fait subir ! Je ne veux plus jamais jamais entendre parler d’eux ! Je ne veux pas qu’ils s’approchent de nos enfants : JAMAIS ! JAMAIS, Bridget, JAMAIS !
- Calme toi mon amour, calme toi. Tu n’as pas de soucis à te faire, si tu ne veux plus jamais les revoir alors on fera comme tu voudras.
Bridget l’embrassa.
- Si tu savais comme je t’aime, dit-elle en le regardant. Elle plaqua ses lèvres sur celles de Deacon et l’embrassa. Ils s’apprêtèrent à faire l’amour lorsque le téléphone sonna. Ils se regardèrent et se mirent à rire.
- Répond pas, dis Deacon qui avait déjà commencé à déshabiller Bridget.
- Tu es sur ? répliqua t’elle entre deux baisers.
- Oui.
Ils s’embrassèrent de nouveau mais la sonnerie du téléphone persistait. Bridget sourit et a contre cœur repoussa les caresses de son mari.
- Je ferais mieux de répondre : c’est peut être important.
- Ceci aussi est important, dit il en l’attirant de nouveau vers lui et l’embrassa de plus belle.
Bridget éclata de rire.
- insatiable.
- Oui ! dit t’il en l’embrassant, mais tu aimes cela n’est ce pas ?
- Je ne dirai pas le contraire.
Ils recommencèrent à s’embrasser et ce caresser mais le telephone sonnait de plus belle après s’être arrêter quelques minutes.
Bridget soupira et finit par se lever pour aller décrocher.
- Attend, je vais les expédier en moins de temps qu’il faut pour le dire et je te rejoins. Ne bouge surtout pas.

- Allo !
***
- Je suis Madame Deacon Sharpe
***
- Comment ?! Que c’est t’il passé ?????????????
***
- Entendu nous arrivons tout de suite !
Deacon en entendant les réponses de sa femme comprit que quelque chose de grave venait d’arriver. Il se redressa, alla prés du téléphone où Bridget, bouleversée, venait de raccrocher.
- Chérie ? Que ce passe t’il ? Qui étais ce au telephone ?
Le visage de Bridget blêmit.
- C’était… c’était l’hôpital : notre fille vient d’être conduite aux urgences.
- Aux urgences ? Que c’est t’il passé est ce grave ?
- Elona soufre d’une fracture crânienne.
- J’appelle la baby Sitter et nous partons immédiatement. Hey, dit-t’il en l’attirant dans ses bras pour l’embrasser, tout ce passera bien : notre fille est une battante.


- Deacon jr ? Julian ? Que faites-vous ici ?
- Tante Taylor !
- Maman !
- Thomas, tu es là aussi ? Que ce passe t’il ? Où sont vos parents ?
- Nos parents sont à la maison avec Eric et Anaëlle
- O.K mais ou est Elona ?
Les enfants ne répondirent pas. C’est finalement Thomas qui annonça la nouvelle.
- Elona est ici : elle a eu un accident dans la cour de l’école, elle s’est évanouie et il y’a du sang qui a coulé de sa tête.
- Oh mon Dieu ! Du sang !?
- Est-ce vos parents ont été prévenus ?
- Je n’en sais … Papa ! Maman !
Les enfants aperçurent leurs parents et se précipitèrent vers eux.
- Les enfants, Dieu merci vous êtes là.
- Est-ce Elona va guérir ? Dis Maman ? Elle va guérir ?
- Si vous veniez avec moi jusqu'à la cafeteria ?
- Non ! Je veux rester avec mes parents !
- Moi aussi.
- Deacon Jr, Julian, allez avec Tante Taylor, votre mère et moi devons voir le médecin qui s’occupe de votre sœur : cela risque d’être long, vous feriez mieux de rentrer à la maison faire vos devoirs. Md Johnson va vous gardez pour ce soir. Taylor, cela ne vous ennuierait t’il de faire un détour pour les ramener à la maison. Bridget et moi serions plus rassurés que de les voir prendre le bus.
- Bien sur cela me ne me dérange pas. Si vous le souhaitez je peux même les garder chez moi. Deux des garçons dormiront dans la chambre de Thomas et Anaëlle sera très bien dans la chambre des filles. De plus ils vont tous dans la même école.
- Non ! Je veux rester ici et rentrer avec Maman, Papa et Elona.
- Deacon jr, chéri, ta sœur ne va pas pouvoir rentrer ce soir. Rentrez avec Tante Taylor, vous serez bien chez elle.
- Maman, s’il te plait, je veux rester avec toi.
- Deacon jr ! ne fait pas le bébé tu veux bien. Ta mère ta donne un ordre alors obéi ! Ce n’est pas le moment pour faire des crises d’enfant gâté. Taylor ? Vous êtes certaines que Ridge ne verra pas d’inconvénient à cela ? Il ne porte guère dans son cœur, vous le savez.
- Ne vous inquiétez pas, j’en fais mon affaire.

Bridget et Deacon s’approchèrent du guichet d’accueil.
- Melle, j’aurais aimé avoir des nouvelles de ma fille : Elona Sharpe, elle a été transportée ici par ambulance…
- Bridget. Voici le Dr Cooper.
- Dr Cooper, c’est vous qui vous occupez de notre fille ? Elona. Elona Sharpe.
- Oui, en effet, Bridget, c’est bien moi qui m’en occupe.
- Dr comment va-t-elle ? Comment va notre fille ?
- Elona souffre d’un traumatisme crânien. Elle a perdu beaucoup de sang mais nous avons réussi à l’auto transfuser mais je crains que cela ne suffise pas. Il nous faudrait d’avantage de sang.
- Tres bien son père et moi nous sommes prêts à lui en donner. Mais ce n’est pas la seule chose qui ne va pas n’est ce pas ?
- En effet. Bridget, votre fille est dans le coma. Le scanner présente un hématome. La bonne nouvelle est que nous pouvons l’opérer.
- L’opérer ? L’opérer de la tête ? Non, non, je vous interdis de toucher au crane de ma fille ! Elle est encore si jeune. Elona a seulement 7 ans !
- Deacon. Mon amour. Nous n’avons pas d’autre solution, si nous n’opérons pas Elona… si nous ne l’opérons pas, notre fille risque de mourir.
- Et si on l’opérait pouvez vous me garantir qu’il n’y a aucun risque et que je retrouverai ma petite fille comme avant ?


Chez Taylor, les trois enfants étaient repliés sur eux-mêmes. Stephy et Phoebe s’étaient emparées d’Anaëlle.
- Attention les filles, ce n’est pas un jouet. – Catherine, vous voulez bien les surveiller s’il vous plait ? Je dois parler aux garçons.
- Bien sur, Taylor, ne vous inquiétez pas je les aurai à l’œil.
- Merci.
- De rien. Je suis tellement triste pour la petite Elona également pour Bridget et Deacon.
- Bien sur. Malheureusement nous ne pouvons rien faire d’autre que prier pour elle et ses parents.

- Toute opération comporte de risque mais nous avons une très bonne équipe chirurgicale. De plus Elona est jeune, elle s’en remettra vite. D’ici quelques mois il ne lui restera plus aucune séquelle.
- J’aimerais voir ma fille avant de prendre une décision.
- Bien sur : elle est en salle 2.
La petite fille était allongée sur un lit reliée à tout un tas de machine. Voir sa fille dans cet état donna des hauts le cœur à Bridget. Elle posa sa tête sur l’épaule de Deacon et se mit à pleurer. Ils s’approchèrent main dans la main vers le lit de leur fille.
- As t’on une autre solution que la chirurgie ?
Le visage tout en larmes, Bridget secoua la tête.
- J’aimerais te dire « oui » mais hélas il n’y a aucune autre issue.
- Elona, mon ange, c’est Papa, Maman est là aussi. Mon ange tu vas te battre tu m’entends, tu vas te battre car tu es une battante tout comme Maman et moi !


Georges entra chez lui ravi ce qui n’échappa à Nancy.
- Tu as le regard du chat qui vient d’avaler un canari. Laisse moi deviner : tu as revu ta bourgeoise et elle ta fais monter au septième ciel et ce soir tu vas me le montrer ainsi je pourrai moi aussi te rejoindre au nirvana.
Georges sourit
- Cela n’a rien à voir avec Brooke. D’ailleurs cela fait des mois que je ne l’ai pas revu : elle me croit toujours en voyage d’affaire à travers les Etats-Unis.
- Dans ce cas qu’est qui te rend d’aussi bonne humeur ? Tu as gagné au loto ?
- Pas encore mais c’est pour bientôt. Si tout continue à bien ce passé dans peu de temps nous aurons enfin notre revanche.
- Vraiment ? Raconte et surtout n’omet aucun détail je veux tout savoir


Deacon jr regarda son frère Eric.
- C’est toi qui devrais à la place d’Elona !
Eric le regarda surpris.
- Si Elona meurt cela sera à cause de toi ! Car c’est Zach, « ton ami » Zach c’est lui a qui fait cela à MA sœur ! C’est toi qui es devenu ami ami avec Zach, pas moi, pas Elona, pas Julian ! Toi ! Juste toi !
- Zach ? C’est Zach qui a fait ca ? Mais…mais pourquoi ?
- Va lui demander c’est ton pote pas le mien.
- Ce n’est pas mon pote, plus maintenant, il a menti sur le compte de Maman…
- Ce n’est pas ta mère tu n’as pas le droit de l’appeler ainsi !

Aucun d’eux ne s’était rendu compte que Thomas avait surprit toute leur conversation.


- Tu as vraiment fait cela ?
- Oui poulette. A l’heure qu’il est la gamine est à l’hosto mais elle peut être déjà morte.
- Oui et si elle meurt lorsque Bridget apprendra que c’est à cause de l’homme qu’elle aime que sa fille est morte elle le laissera tomber, les Forrester feront appel à toute leur armada d’avocat afin que Deacon n’est même pas un simple droit de visite, Deacon sera alors vulnérable et se remettra à boire ainsi il sera entièrement à notre merci. Georges tu es un génie !
- Je me surprends moi-même quelque fois.
Tout en parlant il tira un peu sur sa moustache afin de montrer sa fierté.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
chapitre 15
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Un retour du passé-
Sauter vers: