The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 16   Lun 31 Aoû - 15:10

- Je me souviens du jour où elle est née : j’étais si fier et si heureux. Mon enfant, notre enfant, NOTRE PREMIER ENFANT était venu au monde ! Apres sa mère c’était la plus belle créature de l’univers.
Bridget avait la voix nouée par l’émotion qui l’étreignait.
- Je me souviens tu disais qu’elle avait mes yeux mais moi je trouvais qu’elle te ressemblait.
- Elle était déjà bien chevelue et j’étais persuadé qu’elle allait avoir les tiens, toi tu disais non que cela pouvait changer et qu’elle aurait les miens mais j’ai gagné.
A travers ses larmes Bridget eu un léger fou rire.
- L’accouchement ne fut pas facile, les médecins voulaient absolument que je fasse une péridurale mais je voulais sentir chaque minutes de la venue au monde de notre enfant. Notre enfant ; tu te souviens mon amour nous n’avions pas voulu savoir si nous allions avoir un garçon ou une fille.
- Oui contrairement à Eric qui voulait à tout prix un petit frère.
Bridget sourit
- Oui mais il a tout de suite adoré sa petite sœur. Tu entends ca Elona ? Papa et moi nous te désirions plus que tout au monde.
Deacon caressa le front brulant de sa fille.
- Tu vas t’accrocher ma puce. Les médecins vont t’aider et lorsque tu te réveilleras Maman et moi nous serons prés de toi. Je t’aime mon cœur.
Bridget regarda son mari.
- Tu es d’accord alors ?
- Mon amour, je veux revoir notre petite fille entrain de rire, chanter et danser comme à son habitude.
Bridget plaqua ses lèvres sur celle de Deacon.
- Je vais avertir le Dr Cooper qu’il prévienne la chir afin de préparer une salle.

***

- Je suis sur que Maman serait d’accord que je l’appelle ainsi. Je n’ai pas d’autre mère, je me souviens plus du tout de mon autre mère. Elle est morte lorsque je n’étais qu’un bébé.
- Dommage que tu ne sois pas mort avec elle cela nous aurait épargné tout cela et ma sœur irait bien aujourd’hui.
- Mais je n’ai rien fais. Je n’étais même pas à l’école.
- Justement Zach veut te voir demain sans faute et tu as intérêt à y aller sinon je dirais à toute ta classe que tu es un menteur et tu n’as jamais été malade.
- Maman et Papa…
- ARRETE DE L’APPELER MAMAN ! CE N’EST PAS TA MERE !!!

Pendant ce temps Taylor discutait dans le salon avec Stephanie venue lui rendre visite.
- Seigneur ! Avez-vous de ces nouvelles depuis ?
- J’ai téléphoné à l’hôpital afin d’avoir des nouvelles, Elona est toujours dans le coma. Je présume qu’ils vont l’opérer.
- Mon Dieu je n’ose imaginer l’état dans lequel se trouve Bridget. Et comment vont les enfants ?
Taylor n’eut pas le temps de répondre qu’elles furent interrompues par les hurlements en provenance du jardin. Elles se précipitèrent dans le jardin. Deacon Jr était dans une colère noire quand à Eric, prostré ne disait mot.
- Les enfants ? Que ce passe t’il ? Nous avons entendu des cris.
- Stephanie, puis je dormir chez toi et grand père ce soir ?
- Bien sur Deacon Jr si c’est que tu veux.
- Il serait pourtant préférable que tu dormes ici avec tes frères et vous prendrez le car avec Thomas et les filles demain matin.
- Il est hors de question de prendre quoique ce soit avec…avec lui.
- Lui ? Deacon Jr tu parles de ton frère non d’un étranger.
- Il n’est que mon demi-frère et encore je doute qu’il soit le fils de Papa.
Taylor et Stephanie se regardèrent…surprise.


***

- Nous sommes d’accord pour l’opération.
- Je suis désolé Bridget mais cela ne va pas être possible : votre assurance vient de refuser le paiement du scanner et elle ne couvre pas non plus les frais opératoire de ce genre.
Deacon qui l’avait rejoint entendit la conversation. Bridget devint blême, se retourna vers son mari devenu tout aussi pale.
- Je suis vraiment désolé, j’aurais aimé avoir des meilleures nouvelles à vous donner.
- Désolé ? Vous êtes désolé ? Ma fille va mourir et tout ce que vous trouvez à dire c’est que vous êtes désolé ! C’est quoi ce putain de système qui laisse mourir des enfants !
- Opérez là ! Ma petite fille ne va pas mourir ; opérez là !
La voix grave d’Eric Forrester raisonna par derrière Deacon. Tout trois se retournèrent en direction de la voix.
- Papa ! Mais qu’est ce que tu fais ici ?
- La même chose que toi, je suis venu voir ma petite fille.
- Comment…comment es tu au courant ?
- Pas par toi en tout cas.
- Ne la blâmez pas, Mr Forrester. Nous sommes partit si vite, nous n’avons prévenu personne à l’exception de la baby Sitter afin de garder les enfants.
- Nous on discuterons plus tard, l’essentiel étant pour le moment que ma petite fille soit opérée. Vous enverrez la facture directement à mon comptable.
- Je préviens les chirurgiens afin qu’ils préparent la salle.
- Merci, Mr Forrester.
- Merci, Papa.
- Comme je vous l’ai dit lorsque vous êtes arrivés, il va nous falloir du sang. Elona est du groupe AB négatif.
- Nous y allons de ce pas. Tu viens chéri ?

***

- Deacon Jr, pourquoi dis tu une chose pareille, ce n’est pas bien. Tes parents seraient extrêmement déçus s’ils t’entendaient dire cela à ton frère.
- Ce n’est pas mon F R E R E. Je suis sur que sa mère a menti et Papa ne peut pas être le père de cet imbécile.
Taylor regarda Stephanie étonnée. Stephanie essaya de paraître le plus naturel possible face aux enfants.
- De quoi parlez-vous les enfants ?
Ce fut Eric, qui, au bord des larmes prit la parole
- Je sais la vérité sur ma naissance. Je sais que Maman, pardon, Bridget, n’est pas maman.

***

- Les résultats du labo sont arrivés. Votre sang, Deacon a été envoyé directement en salle d’op. Je suis désolée Bridget, votre sang n’était pas compatible.
- Avez-vous des nouvelles d’Elona ?
- Rien encore mais je peux appeler le bloc.
- Merci.
Lorsque le Dr Cooper disparu dans les couloirs Eric les regarda tout les deux. Deacon attira Bridget contre lui, celle-ci posa sa tête contre son épaule. Deacon l’embrassa sur sa tête.
- Comment cela c’est t’il passé ? Elona est une petite fille très sage habituellement, non ?
- Nous ne savons pas comment cela c’est passé. Nous avons reçu un coup de téléphone et nous nous sommes précipités à l’hôpital sans prendre le temps d’avertir qui que ce soit excepté la baby Sitter pour venir garder les enfants.
Mr Forrester, je vous remercie encore pour ce que vous avez fait, sans vous nous perdions notre petite fille.
- Votre fille, Deacon, est également ma petite fille dois je vous le rappeler ?
- Non. Non bien sur, je ne l’ai pas oublié. Je vous prie de m’excuser mais je ne suis pas dans mon état normal.
- Chéri. Ne penses tu pas que nous devrions appeler les enfants ? Ils doivent se faire un sang d’encre.
- Tu as raison. Reste ici avec ton père tu dois te reposer ; la journée à été rude pour toi.
- Si tu as les enfants dis leur que je les aime.
- Bien sur.

***

Eric s’était éloigné dans le jardin laissant Stephanie et Taylor éberluées.
- Je croyais que Bridget voulait attendre un peu avant de lui annoncer.
- C’est ce qu’elle n’a cessé de dire. Nous lui avons tous dit qu’elle avait tord mais elle ne voulait rien entendre. Je suis surprise qu’elle est tout a coup changé d’avis.
- Je le suis encore plus que vous, Stephanie, car Deacon et elle étaient venus me voir à mon bureau pour me demander si je voulais bien être présente le jour où ils avoueront la vérité. Pourquoi ont t’ils soudain changer d’avis ?
- En effet c’est étrange.
La sonnerie du téléphone retentit ; Taylor alla répondre.
- Allo.
- Bonsoir, Taylor, c’est Deacon.
- Deacon ! Dieu soit loué, c’est vous ! Comment va Elona ? Je branche le haut parleur afin que tout le monde entende
- Elle est en salle d’op : Bridget et moi attendons de ses nouvelles.
- Et comment allez-vous Bridget et vous vous tenez le coup ?
- Nous faisons de notre mieux. Les enfants sont prés de vous ?
- Salut, Papa. Hello, Deacon. Papa, comment va Elona ?
- Les médecins sont entrain de s’occuper d’elle.
- Où est Maman ? Elle m’a chargé de vous dire qu’elle vous aime.
- Elle se repose prés de Grand père.
- Eric est prés de vous ?
- Oui, Stephanie. Je dois raccrocher maintenant je ne veux pas laisser Bridget trop longtemps. Taylor ! Encore merci de prendre soin d’’eux. Je me doute que cela doit être une charge supplémentaire d’avoir trois jeunes garçons aussi diabolique que les miens plus un bébé.
- Ce n’est rien, Deacon. Dites à Bridget que mes prières vous accompagnent.
- Merci, Taylor.
Deacon raccrocha.
- Bien allez les enfants à présent vous avez eu des nouvelles de votre sœur maintenant tout le monde au lit.
- Stephanie, pouvons nous dormir chez toi Julian ; Anaëlle et moi ? Nous ne refusons de rester là où il se trouve.
- Si par il tu sous entends Eric, je te rappelle que c’est ton frère.
- Nous n’avons pas les mêmes parents.
- Vous n’avez peut être pas la même mère mais vous avez le même père.
- Je n’en crois rien. Sa mère était une menteuse et elle voulait tout comme lui briser le mariage de mes parents.
- Peut-on savoir qui ta raconté cela ? Ca m’étonnerait que ce soit ta mère ou ton père.
- Non. Papa et Maman aiment cet idiot !
- Et bien si tes parents l’aiment c’est peut être qu’il y’ a une raison à cela. Pour ton information tu sauras qu’en aucune manière Becky n’a eu l’intention de briser le mariage de tes parents car en ce temps là tes parents ne se connaissaient pas encore. Par la suite quand tes parents se sont connu et sont tombés amoureux l’un de l’autre ils ont prit la décision de prendre Eric avec eux car il était inconcevable pour eux de fonder une famille en laissant LEUR FILS ailleurs. Tu entends, Deacon jr ? « Leur fils » car c’est cela qu’Eric a toujours représenté pour ta mère.
- Et lui ne lui ai aucunement reconnaissant. Lorsque Zach lui a avoué toute la verité il s’est retourné contre Bridget et lui a fait beaucoup de peine et pourtant elle lui pardonne toujours tout.
- Zach ? Qui est Zach ?


A l’hôpital Deacon était revenu s’asseoir auprès de Bridget.
- Ca va chérie ?
- Comment vont les enfants ?
- Ils vont bien. Toujours aucune nouvelle d’Elona ?
Bridget secoua la tête.


Chez Nancy, Georges tournait en rond en faisant les cents pas.
- Arrête un peu de faire de tournait comme tu le fais tu vas me donner mal au crane. Tu auras des nouvelles de la mioche demain par Eric.
- Non, c’est un mauvais plan. Si la gamine survit elle serait capable de tout raconter à ses parents. Je dois prendre le large.
- Tu veux quitter Los Angeles ? Georges ! Nous n’avons pas encore aboutit à l’étape finale. Deacon est encore marié et par conséquent très heureux sans compter qu’il roule sur l’or et nous regarde dans quel taudis on est obligé de vivre à cause de lui !
- Eh Poulette, je n’ai jamais dit que je comptais quitter Los Angeles tant que nous n’aurons pas obtenu notre revanche.
- Que comptes-tu faire alors ?
- Je vais simplement quitter cette foutu école et me trouver un autre boulot plus pénard.
- Ca ce trouve la gamine est morte à l’heure qui il est et tu n’auras plus rien à craindre puisque personne ne ta vu la pousser : il faut continuer ce qu’on a commencé avec Eric, on ne peut pas laisser ce mioche nous échapper.
Georges se frotta la moustache, signe qu’il réfléchissait.
- T’as pas tord poulette mais comment veut tu savoir si la mioche est morte ?
- Il existe un moyen mais pour cela je vais avoir besoin de toi.
- Je t’écoute ma poule que puis je faire pour toi ?
- Pour nous, Georges, pour nous, si tout ce passe comme on veut bientôt nous aurons obtenu notre revanche, nous serons très riches et nous partirons tous les deux sous les tropiques. Tu vas téléphoner à ta bourgeoise et là tu sauras si la mioche est morte ou non.
Le regard de Georges s’illumina.
- Tu as une idée de génie !
Il bondit sur le téléphone et téléphona à Brooke.
- Ca sonne.
A l’autre bout de Los Angeles le téléphona sonna.
- Allo !
- Salut ma biche !
- Charlie ! Comme je suis contente de t’entendre. Ou es tu ? D’où appelles-tu ?
- Comment va ma femme adorée ? Quoi de neuf ?
- Pas grand-chose, je rentre d’un long voyage d’affaire en Europe.
- Ton voyage c’est bien passé ?
- J’y fais d’excellentes affaires. Ou es tu ? J’ai hâte de te voir. Nos galipettes au lit et sur la table de la cuisine ou de la salle à manger me manquent.
- Que dirais tu dans ce cas de rattraper de mettre les bouchées double si je venais à la maison dans disant, environ une heure et demie à deux heures.
- Une heure et demie à deux heures mais ou es tu ? Tu n’es pas à l’autre bout de la terre à t’amuser à devenir encore plus riche que tu ne l’es déjà.
Georges émit un rire sarcastique.
- Mes clients habitent à Santa Barbara.
- Tu es à Santa Barbara ?
- Dans un peu plus d’une heure je peux être dans tes draps.
- J’ai tellement hâte.
- Je te dis donc à tout à l’heure ma couleuvre.
Georges raccrocha le téléphone.
- Tu vas partir chez elle ce soir ?
- Oui il le faut, je dois accomplir le devoir conjugal.
- Avoue que cela ne déplait pas de t’envoyer en l’air avec elle.
- Cela pourrait être pire, j’avoue.
- En attendant que t’a-t-elle dit au sujet de la gamine ?
- Rien ! Elle ne semble même pas être au courant. Nous ne sommes pas plus avancés.
- Attend ! Ou est t’il passé… à tiens le voila.
Nancy ouvrit l’annuaire téléphonique.
- Voila justement ce que je cherchais.
Elle décrocha le téléphone et composa un numéro.
- Oui bonsoir Mlle. J’aurais aimé avoir de nouvelles d’Elona Sharpe
- ***
- Oh excusez moi j’ai oublié de le signaler, je suis la grand mère de cette petite fille, mon nom est Brooke Logan Forrester.
- ***
- Elle est toujours en salle d’op. Je vois. Merci beaucoup et désolée pour le dérangement.
Georges éclata de rire.
« Mon nom est Brooke Logan Forrester » - Alors là on peut dire que tu as frappé fort sur le coup. « Je suis la grand mère de cette petite fille » pour le peu on croirait presque que tu t’inquiètes pour elle.
- Bien quoi, je n’ai pas menti : je suis bien la grand-mère.
- Trêve de plaisanterie qu’a-t-elle dis ? Est la gamine est morte ou pas encore ?
- Les médecins sont encore entrain de l’opérer.
- Merde ! Elle s’accroche la mioche !

***

Deacon semblait à des années lumières de l’hôpital. Bridget s’en rendit compte et lui prit la main.
- Hey ! : Notre fille va s’en sortir. Dois-je te rappeler tes propres paroles ? « Notre fille est une battante à l’image de ses parents. Elle s’en sortira »
Deacon lui sourit et l’embrassa sur ses lèvres.
- T’ais je déjà dis à quel point je t’aime.
Bridget lui sourit.
- Je t’aime moi aussi.
- En réalité je n’étais pas entrain de penser à Elona mais au reste des enfants : particulièrement à Eric.
- Aux enfants pourquoi ? Il se passe quelque chose chez Taylor ?
- Je n’en sais rien. Je ne crois pas autrement Taylor ou Stephanie me l’aurait signalé mais toujours est t’il que j’ai entendu Deacon Jr et Julian mais non Eric.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Un retour du passé-
Sauter vers: