The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 31   Sam 12 Déc - 14:41

- Quoi ? Mais qu’est tu racontes ? Comment peux-tu croire une chose pareille ? C’est insensé !
- Je sais que tu crois le contraire, mais mon amour, il n’y a pas d’autre solution. J’aimerais qu’il y’en ai une autre tu peux me croire mais c’est ta seule chance, ta seule et unique chance d’avoir une vie heureuse.
Mais, Deacon, je suis heureuse mon amour, je n’ai même jamais été aussi heureuse et cela grâce à toi.
- Non, Bridget, tu te trompes. Depuis notre rencontre je n’ai apporté que le malheur…
- Ne dis pas cela ! Ne dis plus jamais une chose pareille ! Parce qu’il n’y a rien de plus faux !
Tout deux avaient les larmes aux yeux.
Deacon lui caressa le visage.
- Soit honnête mon amour si tu fais le point avec tous ce qui est arrivé depuis notre mariage tu verras que rien de bon ne ressort dans tout cela. Tu as quasiment perdu tout contact avec ta famille. C’est à peine si tu adresses la parole à ton père, ta mère et toi êtes à couteau tiré. Ridge ne te parles plus du tout, Thorne ne comprend pas ton comportement, ton père ta déshérité…
- Je me moque de la fortune des Forrester.
- Te rends-tu comptes qu’à cause de moi, notre fille faillit mourir et toi aussi.
- Ce n’était pas ta faute mais celle de Georges.
- Si je n’étais pas entré dans ta vie tu n’aurais jamais connu Georges et aujourd’hui tu serais probablement marié avec quelqu'un qui te mériterait, même si je pense qu’il n’existe aucun garçon assez bien pour toi, et tu aurais pu poursuivre ton rêve de venir en aide aux autres.
Bridget pleurait.
- Le plus beau de tous mes rêves est devenu réalité grâce à toi. Deacon je t’ai aimé des la première fois où nous nous sommes vus lorsque tu renversas cette tasse de café sur ma robe. Depuis ce jour il ne c’est pas écoulé un seul jour où j’aurais arrêté de t’aimer.
En larmes lui aussi Deacon la serra dans ses bras et l’embrassa langoureusement.
- Sois heureuse ma chérie. Je ne cesserai jamais de t’aimer mais je vais partir et tu ne me reverras plus parce que c’est le seul moyen pour moi de faire enfin ton bonheur. J’aurais aimé y arriver autrement.
- Et les enfants ? Que vais-je dire aux enfants ?
- La vérité : Dis leur à quel point leur père les aiment et les aimera toujours tout comme il ne cessera jamais d’aimer leur mère.
- Tu nous aimes mais tu t’en vas.
- C’est la seule solution, mon amour. Crois j’aurais aimé qu’il en existât une autre.
Il approcha son visage du sien et plaqua ses lèvres sur celle de Bridget.
- Je t’aimerai toujours.
Deacon se leva, les larmes coulèrent tout au long de ses joues. Il sortit sans se retourner
Bridget se précipita derrière lui
- Deacon non ! Deacon revient ! Mon amour revient ! Deacon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bridget poussa un cri de douleur et s’effondra sur le sol : en larmes.
Au volant de sa voiture Deacon pleurait lui aussi. Le cœur brisé il s’arrêta sur le parking de l’immeuble d’Ambre et Rick et prit l’ascenseur menant aux appartements. Il sonna à leur porte. Ambre vint lui ouvrir. Immédiatement elle remarqua quelque chose n’allait pas.
- Deacon ? Quelque chose ne va pas ? Ou est Bridget ?
- Rick est là ?
- Je suis là ! Deacon. Stephanie nous a téléphoné. Nous sommes au courant pour Georges : ce type n’a eu que ce qu’il mérité ! Désormais ma sœur et toi allez pouvoir vivre en paix.
- Ce n’est pas aussi simple. Rick, Ambre j’ai quelque chose à vous demander et j’ai vraiment besoin de votre accord. Il est impératif que je puisse compter sur vous : sur vous deux.
- De quoi s’agit-il, Deacon ? Dixit Rick
- De Bridget.
Deacon se tue n’arrivant pas à prononcer le reste des mots.
- Nous sommes aussi au courant : elle n’a plus le droit d’exercer la médecine. C’est écœurant ! J’ai bien envie d’aller toucher deux mots à Mark : ma sœur a rêvé d’exercer la médecine depuis son plus jeune âge. Comment pouvait-elle sauver ce sale individu ! Enfin l’essentiel est que tu sois à ses cotés
- Tu vas devoir attendre ton tour car moi aussi je tiens à lui discuter avec lui.
- Mais ce n’est pas de cela dont t’il s’agit n’est ce pas Deacon ? Tu n’as pas fais tout ce chemin de chez toi à ici uniquement pour nous dire que tu comptais aller parler à Mark.
- Non, Ambre, en effet. Ce n’est pas la raison de ma visite. Ambre : je sais parfaitement que Bridget et toi n’êtes pas les meilleures amies du monde et dieu sait que par le passé vous avez souvent eu des divergences d’opinion ; pourtant Bridget ta toujours respectée et vous êtes belles sœurs. Kristen n’étant pas là elle n’a plus personne vers qui se tourner.
- Mais elle t’a toi ! C’est l’essentiel.
Deacon ferma les paupières.
- Bridget et moi c’est fini.
- Quoi ? s’exclama Ambre.
- Comment cela c’est fini ?
- Je l’ai quitté, c’est fini
C’est la gorge empreint par l’émotion qui le submergé qu’il prononça ces paroles.
- Attends c’est une blague ?
- Ais je l’air de plaisanter ? Rick ?
- Mais enfin pourquoi ? Tu ne l’aimes plus ? Non, non c’est impossible. Tu n’aurais pas fais tout cela pour elle si tu ne l’aimais plus…
Deacon secoua la tête.
- Je l’aime, Ambre ! Bien sur je l’aime. Je n’ai jamais aimé quelqu'un à ce point là de toute ma vie et je ne cesserai jamais de l’aimer jusqu'à mon dernier souffle je l’aimerai encore.
- Alors pourquoi la quittes-tu ?
- Pour son bonheur.
- Son bonheur ? Sans toi ?
- Bridget a fait trop de sacrifice pour moi : il est temps pour moi de lui montrer à quel point je l’aime en faisant la seule chose à faire. D’où ma présence chez vous : j’aimerais que vous veillez sur Bridget. Ambre : elle va avoir besoin d’une amie. Rick, je compte sur toi pour la protéger ses intérêts dans la famille. Une fois loin d’elle il n’y a aucune raison pour que ton père ne la réintègre dans son testament et plus important dans votre famille. Je vous demande aussi de prendre soin de mes enfants. Les premiers temps Bridget va avoir besoin d’aide.
- Tu peux compter sur moi, sur nous.
- Merci, Rick.
- Ambre ?
Ambre le fustigea du regard.
- Bien sur tu peux compter sur moi. Je ne laisserai pas tomber Bridget ni vos enfants.
Deacon était sur le point de partir lorsque Rick le saisit par l’épaule en lui donnant une accolade.
- Veille sur Bridget.
Sur ces mots il se retourna et s’en alla ; laissant Ambre et Rick abasourdis par la nouvelle.
Au volant de sa voiture il prit le chemin de l’hôpital Universitaire. Il se rendit directement au bureau de Mark. Ce dernier ne tarda pas entrer dans son bureau.
- Deacon ? Ma secrétaire ma dit que vous m’attendiez.
- En effet je voulais vous parler au sujet de Bridget.
- Je vous écoute de quoi s’agit-il ?
- Mark, vous devez lui redonner l’autorisation d’exercer la médecine.
- C’est impossible !
- Rien n’est impossible.
- Bridget a commis une faute professionnelle d’une extrême gravité.
- Bridget n’a commis aucune faute.
- Elle a laissé mourir un homme sans intervenir.
- Par homme vous devriez dire monstre. Je vous rappelle qu’il la retenu prisonnière et voulu la tuer ainsi que nos enfants et moi-même. Comment voulez vous que dans ces conditions elle puisse intervenir ?
- Elle est médecin : il est de son devoir de porter secours.
- C’est aussi un être humain ! Le meilleur d’entre nous. Bridget a toujours été là pour tout le monde et pourtant vous la punissez à cause d’un monstre qui ne méritait pas de vivre.
- Qui êtes vous pour en juger ?
- Et vous qui êtes vous pour décider si oui ou non ma femme a le droit d’exercer le métier dont elle a toujours rêver ?
- Bridget a accepté sa sanction. Elle la comprend elle sait qu’elle fit une erreur. Elle a prêté sermon d’exercer la médecine sans distinction de race, de couleur, de religion ou de condition sociale. Elle est obligée de soigner n’importe qui.
- Y compris un individu qui faillit la tuer ?
- Je suis navré, Deacon, mais la commission en a décidé ainsi.
- Vous ne savez pas ce que vous perdez en renvoyant un médecin où devrais-je dire un ange comme Bridget.
En soupirant Deacon sortit du bureau, reprit le volant et roula en direction du manoir des Forrester. Il frappa à l’immense porte d’entrée. Stephanie vint lui ouvrir.
- Deacon ?
- Puis je entrer ?
- Bien sur.
- Eric est là ?
Eric apparu dans le salon en compagnie de Ridge
- Deacon ? Écouté je vous remercie d’avoir sauvé ma fille mais cela ne change rien à mon ressentiment envers vous. Tout ceci ne serait jamais arrivé si vous n’étiez pas entré dans sa vie.
- Je sais.
- Alors vous l’admettez? railla Ridge.
- Oui.
- Vous admettez avoir gâchée sa vie ?
- Oui.
- Mais vous restez car vous vous moquez éperdument d’elle puisque tout ce qui vous intéresse est la fortune des Forrester.
- C’est faux ! Je moque comme d’une guigne de votre fortune. La seule chose qui compte pour moi c’est ma femme et mes enfants. Je veux faire ce qu’il y’a de mieux pour eux. Particulièrement pour Bridget. Elle a assez souffert. C’est pourquoi j’ai pris la décision de la quitter.
- Quoi ? S’exclamèrent de cœur Stephanie et Eric.
- Que venez-vous dire ?
- Vous avez bien entendu, Stephanie. Je quitte ma femme et mes enfants afin de laisser une chance de vivre heureux sans moi.
- Vous êtes sérieux ?
- Plus que sérieux, Eric. J’ai dis adieu à Bridget ce matin.
- Youpi ! gloussa Ridge. C’est la meilleure nouvelle de la journée. Cela mérite une coupe de champagne. Papa, Maman je vous offre un verre. Deacon ? Profitez en vous ne boirez plus d’aussi excellent champagne avant longtemps…a pardon j’oubliai, vous êtes alcoolique.
- Stop ! Ridge, s’écria Stephanie.
- Stephanie, j’ai une requête à vous faire.
- Vous n’avez rien à lui demandé. Nous sommes débarrassés de vous pour toujours.
- Ridge, je t’ai déjà dis d’arrêter. De quoi s’agit-il, Deacon ?
- Veillez sur Bridget, s’il vous plait. Elle vous considère comme une mère et elle n’a pas tord. Pendant toutes ces années vous avez été plus souvent à ses cotés que Brooke.
- Comptez sur moi, Deacon. Je serai toujours là pour Bridget.
- Merci. Eric ? J’aimerais vous demander aussi quelque chose.
- Je vous écoute de quoi s’agit-il ?
- Ne punissez pas nos enfants à Bridget et moi. Ne reportez pas sur eux le mépris que vous ressentez à mon égard. Voyez-les comme les enfants de Bridget tout simplement. Ils n’ont rien fait de mal : rien du tout. Tout comme Bridget ce sont innocentes victimes comme je le fus de Georges.
- Ne vous en faites pas : je veillerai sur mes petits enfants. Plus tard s’ils le désireraient ils pourront faire partie des Créations Forrester.
- Merci, Eric.
Sans un mot de plus Deacon sortit de la maison et regagna son véhicule. Le cœur meurtri. Il entendit un rire qui semblait venir d’ailleurs, puis vit son visage : le visage de Georges qui se dressait face à la vitre de sa voiture et faillit provoquer un accident si Deacon ne freina pas à point.
Espèce d’ordure tu as fini par obtenir ce que tu voulais depuis toujours : me voir souffrir. Eh bien voila c’est fait : tu as réussi. A présent j’espère que tu bruleras à jamais sous les feux de l’enfer !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 31
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Un retour du passé-
Sauter vers: