The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 21   Jeu 1 Nov - 23:30

Dans la salle d’attente

« Je trouve au contraire le moment très approprié, ta sœur veille sur un homme qui ma violé »
« Arrête, maman comme là dit Taylor cela ne prend plus ! J’ai cru à ton histoire et regarde où cela nous à menez »
Ils furent interrompus par l’arrivée de Mark Maclaine
« Mark, dis Rick, comment va Deacon ? »
« Je suis désolé, sincèrement désolé »
Moment de silence
« L’équipe de réa a fait son maximum mais ils n’ont pas pu le sauver »
« Oh Mon Dieu non, dit Kristen tout en pleurant sur l’épaule de Tony »
Ambre avait les larmes aux yeux mais ne pouvait prononcer une seule parole, cela en était de même pour Taylor qui avait appris à apprécier Deacon, Stephanie resta stoïque comme à son habitude, Ridge, Brooke et Eric ne manifestèrent aucune émotion ni réaction. Ce fut finalement Rick qui malgré son chagrin leva le silence
« Comment va Bridget ? »
« Elle est totalement bouleversée comme vous l’imaginez, pour le moment elle toujours dans la chambre. J’ai demandé à la morgue d’attendre un peu plus que d’habitude avant de venir récupérer le corps»
Mark s’en alla

Dans les couloirs de l’hôpital

« Mark, fit CJ qui venait d’arriver pour discuter avec son frère, je vient de voir les Forrester dans la salle d’attente que ce passe t’il quelqu'un est malade chez eux ? Parce que ils ont font une tête à croire que quelqu'un est mort, dit t’il en riant sur la fin de sa phrase »
« C’est le cas »
« Comment ? »
« Tu as bien entendu. Justement quelqu'un est mort, bonne nouvelle pour certain, mauvaise pour d’autre, mais au moins les Forrester n’auront plus à payer qui que soit pour se débarrasser de lui »
« Mais enfin de qui ou de quoi parle tu ? Tu vient de me dire que quelqu'un parmi eux est mort de qui s’agit t’il ? »
« Deacon Sharp »
« Oh non c’est pas vrai. Je n’ai jamais aime ce type à cause du mal qui l’avait fait à Becky mais je sais à quel point Bridget l’aimait malgré le mal qui lui a fait en violant sa mère.
« Il n’as jamais violé »
« Quoi mais je croyais tu avais eu les preuves d’un viol…
« Deacon Sharp n’as jamais violé Brooke Forrester »
« Mais alors pourquoi as-tu affirmé qu’il s’agissait bien d’un viol ? »
« Les Forrester m’ont payé une fortune pour le dire. Ils voulaient par tous les moyens se débarrasser de Deacon Sharp »
« Combien t’ont t’ils payé pour dire cela ? »
« Quelle importance ? Ils m’ont payé c’est tout. Tout ce que j’avais à faire était d’établir des faux rapports de viol »
« Et séduire Bridget faisait partie du marché ? »
« Les Forrester souhaitaient qu’elle sorte avec quelqu'un dont ils pourraient se montrer fier, qui n’alternera pas leur image auprès de la presse, de leur clients, fournisseurs et amis et Deacon Sharp n’entrait pas du tout dans leur critères »
« Et donc tu es entré dans leur jeux en séduisant Bridget »
« Met toi à cinq minutes à ma place : Cette fille est canon ! Alors oui j’ai tout fait pour la séduire et j’espérais qu’elle tomberait amoureuse de moi, mais son cœur était déjà pris ailleurs et quoique je puisse dire ou faire cela n’aurais rien changé »
« Je voudrai savoir, j’exige de connaître la vérité, toute la vérité es tu de près ou de loin impliqué dans la mort de Deacon »
« Bien sur que non, pour qui me prend tu ! Je méprisais ce type c’est vrai pour avoir obtenu de Bridget ce que je n’obtiendrai jamais mais en aucun cas je ne lui aurait donné la mort.»

Chambre de Deacon

Bridget, effondrée était toujours près du corps sans vie de Deacon lorsque les Forrester entrèrent. Rick posa une main sur son épaule. Elle se releva en se retournant vers lui les larmes plein les yeux.
« Je suis désolé petite sœur, sincèrement désolé »
« Bridget, dis Ambre, je ne sais pas quoi te dire »
Un à un les Forrester lui présentèrent leurs condoléances mais Bridget restait comme étrangère à ce qui ce passait autour d’elle. Lorsque soudain elle eu comme un électrochoc en voyant sa mère.
« Va t’en, va t’en, tu n’as rien à faire ici ! »
« Bridget, ma chérie je suis venue pour être auprès de toi, tu es ma fille et je t’aime »
« Ne m’appelle plus jamais ainsi ! Je ne suis plus ta fille tu as perdu ce titre le jour où tu nous a voulu coucher avec mon mari et ensuite fait croire à tout le monde qu’il t’avait violé »
« Je ne t’ai dit que la vérité, ma chérie et d’ailleurs je porte son enfant »
« Comment ose tu diffamer encore de tels mensonges. Le mal que tu nous a fait ne t’as pas encore suffit que veut tu de plus, j’ai perdu Deacon ! J’ai perdu l’homme que j’aimais le plus au monde et tout cela par ta faute parce une fois encore tu n’as pas su retenir ta libido mais Deacon ta résisté alors tu t’es vengé en inventant un mensonge sordide. Tu n’es plus ma mère et je ne suis plus ta fille je ne veux plus jamais te voir, plus jamais tu entend. A présent le fiche le camp ! »
« Bridget comment ose tu parle sur ce ton à ta mère, dis Ridge »
« Je n’ai aucune leçon de moral à recevoir de toi ni de nul autre et puis d’ailleurs pourquoi êtes vous ici aucun de vous ne l’aimiez. Vous n’avez cesse de me répéter encore et encore qu’il n’était pas un homme pour moi. Toi et toi aussi papa vous le détestiez car il ne faisait pas partie du grand monde. Vous avez tout fait pour nous séparer, toi papa tu même allé jusqu'à renverser Deacon. Malgré tout il ne t’en a pas voulu et n’as pas porté plainte contre toi comme il aurait pu le faire. Dis moi un peu combien as-tu payé toutes les maisons de couture de Los Angeles pour qu’il n’engage surtout pas ce
Citation :
voyou
comme tu l’appelais. Tu es satisfait maintenant ? Et toi Stephanie, Deacon t’aimait beaucoup. A ces yeux tu étais l’image de la mère qu’il aurait tant souhaité avoir mais tu t’en moquais, tu ne voulais pas de lui dans notre famille. Alors maintenant il est inutile de venir me présenter vos condoléances et faire semblant de partager mon chagrin c’est inutile. A présent partez je veux rester seule. Seule avec mon mari »

A peine les Forrester partit que CJ entra dans la chambre. Bridget tournant le dos à l’entrée ne n’entendit pas arriver.

« Bridget »
« Fichez moi la paix je ne veux voir personne »
« Bridget c’est moi : CJ.»
« Que fais tu ici ? dit t’elle en se retournant vers lui »
« J’ai appris par mon frère ce qui est arrivé. Je suis sincèrement désolé. Deacon et moi n’étions pas des amis, je lui en voulais pour ce qu’il avait fait à Becky mais je sais à quel point tu l’aimais. Bridget, mieux que personne je sais ce que tu ressent »
« Tu crois savoir mais tu ne sais pas. Personne ne sait ce que j’éprouve »
« J’ai moi aussi perdu la femme que j’aimais tu as oublié ? »
« C’est différent »
« Ah oui et en quoi, tu as perdu ton mari et moi j’ai perdu ma femme. Deux êtres que nous aimions ne sont plus là aujourd’hui »
« A la différence près que Becky est morte en sachant que tu l’aimais mais Deacon, lui ne le savais pas »
« Tu crois vraiment qu’il ignorait à quel point tu l’aimais »
« Comment l’aurait t’il su ? Il pensait que j’avais demandé le divorce »
« De quoi parles tu ? »

Au manoir

« Je vais demander à Helen de nous préparé du café : la journée et la nuit risque d’être longue, dis Stephanie en coupant ainsi le silence qui c’était imposé de lui-même depuis qu’ils avaient quitté l’hôpital »
« Mon Dieu mais pourquoi Deacon as t’il fait une chose pareille, dis Kristen, Bridget m’avait dit qu’il était sobre depuis des mois et lorsque il venait à la maison même si nous avions de l’alcool à table pour dîner il n’y touchait pas. Qu’est lui a pris de faire ça »
« Kristen, tu sembles oublier, qu'en plus d'être un minable, Deacon était aussi un ivrogne»
« Arrête un peu avec ça Ridge ce n’est certainement pas ainsi que tu aidera ta sœur à se remettre du deuil qui vient si violemment de la toucher »
« Mais maman, Bridget, ne doit pas porter le deuil de ce minable »
«Ridge, que tu le veuille où non Bridget l’aimait et elle ne supporterait pas t’entendre parler ainsi de Deacon, dis Taylor »
« Si tu veux savoir ce qui a poussé Deacon à se remettre à boire il faut le demander à papa, Ridge ou bien ma mère »
« Que veut tu dire ? »
« Pour commencer apprend que notre père a offert à Deacon une somme de 75 millions de $ pour qu’il quitte le pays, étant donné que cela n’as pas fonctionné alors ma mère à pris la décision de coucher avec son gendre en espérant ainsi démontré à Bridget quel homme était réellement Deacon. Ils lui ont alors tendu un piège pour la faire revenir en urgence chez elle et …
« Et c’est là qu’elle a aperçu Deacon et Brooke faisant l’amour, compléta Kristen »
« Oui sauf que ce n’était pas réel. Brooke faisait semblant, dis Ambre »
« Deacon n’as jamais trompé Bridget : il l’aimait et elle l’aimait et juste au moment où Bridget avait enfin pris la décision de sauver son mariage, Deacon a reçu une signification où il apprend que Bridget demande le divorce…
« Mais tu vient de me dire qu’elle voulait sauver son mariage »
« Tu ne ma pas laissé le temps de terminer ma phrase. Bridget n’as jamais demandé le divorce, elle aimait Deacon, mais sa signature a été falsifiée. Ridge a paye une fortune un faussaire en ecriture »
« Ça suffit à présent Rick tu en assez dit ! dit Erik fou de rage, d’où tient tu tout ces mensonges ! C’est là, la version de Sharp »
« Deacon, il s’appelle Deacon et non il ne ma rien dit. Tu oublie que lui et moi n’étions pas amis et aujourd’hui il est trop tard »
« Deacon ne t’as peut être rien dit mais il a du inventer cette histoire à Ambre…
« Et naturellement cette petite idiote là cru, dit Ridge en regardant en direction d’Ambre qui se tenait aux cotés de Rick »
« Je t’interdit de l’insulter ! Pour répondre à ta question j’ai tout découvert le soir où je suis rentré de Paris. Ce soir là j’étais venu au bureau afin de discuter avec vous du travail accompli à l’International. La porte du bureau était mal fermée et j’ai entendu votre conversation »

A l’hôpital, chambre de Deacon

« Je suis sincèrement navré, Bridget, je comprend mieux à présent »
« Je l’aimais CJ, je l’aimais plus que tout au monde et aujourd’hui j’ignore comment apprendre à notre fils que son père n’est plus là, qu’il nous a quitté pour toujours »
« Je suis certain que tu trouvera les mots qu’il faut. Au moins il se souviendra de son père alors qu’il n’aura aucun souvenir de sa mère »
« Deacon et moi comptions lui en parler lorsque il sera en age de comprendre, il espérait que tu pourrais lui parlé d’elle, lui montre des photos enfin ce genre de chose. Il ne voulait pas qu’il grandisse en ignorant tout de sa mère naturelle et tu peux compter sur moi, CJ, je te promet que je respecterai la volonté de mon mari en expliquant tout au petit Eric plus tard »
« C’est vrai ? Deacon voulait vraiment parler de Becky au petit Eric lorsque il sera plus grand »
« C’est, c’était repris t’elle, un homme bon. Il n’avait rien d’un monstre. Il n’était plus le même homme qu’a l’époque où il sortait avec Becky. Il me manque déjà tellement»
« Alors dis le lui, dis lui ce que tu ressent »
« Mais CJ il est partit, il n’est plus là comment veut tu qu’il m’entende »
« Si son amour pour toi est au moins égal à ce que éprouve pour lui alors cela voudra dire que même par delà la mort il t’entendra »
« Il m’aimait. Il m’aimait autant que je l’aimais je n’ai aucun doute la dessus »
« Alors tu dois le lui dire. Je vais te laisser à présent tu as besoin d’être seule avec lui. Si tu as besoin de parler n’hésite pas à m’appeler de jour comme de nuit, je répondrai toujours présent pour toi »
A peine CJ partit que Bridget alla auprès du corps de Deacon

« Deacon, mon amour, je te demande pardon. Chéri j’ignore si tu peux m’entendre de là ou tu es, je suis désolée d’avoir douté de toi, je n’aurais pas du. Seigneur si seulement je pouvais revenir en arrière, le jour ou tu as reçu cette maudite demande en divorce je n’attendrais pas le lendemain pour venir te voir et je t’empêcherais de boire car je n’ai jamais de ma vie demandé le divorce. Ma famille nous a tendu un piège. Deacon je t’aime. Et là elle se jeta sur le lit en pleurant

L’entre deux mondes

Deacon suivait Becky dans ce halo lumineux mais bizarrement ne ressentait aucune paix intérieure bien au contraire son chagrin se faisait de plus en plus présent. L’image de Bridget et du petit Eric lui revenait sans arrêt devant les yeux. Il se souvenait des moments heureux passé en compagnie de sa femme ou de son fils ou voir les trois réunis. Lorsque soudain il entendit une voix qui l’appelait « Bridget, dit t’il »
Becky se retourna
« Deacon, Bridget n’est pas ici et tu ne la reverra pas avant de très nombreuses années. Son heure n’est pas encore venue alors que toi, tu as fait le choix de venir vers un monde meilleur où la souffrance et le chagrin n’existe plus »
« Elle souffre je ressent sa souffrance, son chagrin. Je l’aime Becky, je ne veux pas la quitter, pas maintenant. Je t’en prie laisse repartir vers elle. Tu disais que j’avais le choix : je vient de le faire. Ma vie est avec Bridget »
« Es tu certain de le vouloir ? »
« J'en suis sur. Elle m’appelle, Becky, s’il te plait laisse moi retourner là bas »
« Cela ne dépend pas de moi, tu le sais bien. C’est à toi seul de décider. Il n’était pas écrit que tu devais mourir mais tu as bu jusqu'à l’overdose»
« Je croyais avoir perdu Bridget et je voulais à tout prix faire disparaître la douleur que j’éprouvais. Mais aujourd’hui je sais qu’elle m’aime, je l’entends m’appeler. Elle pleure sa douleur est aussi forte que la mienne le jour où j’ai reçu la demande en divorce »
Becky sourit « Alors je crois que nos chemins se séparent, Deacon, il est temps pour toi de retourner auprès de celle que tu aimes »
« Comment fait t’on pour quitter cet endroit ? »
« Suis le chemin de ton cœur il te guidera vers elle »

Chambre de Deacon

La mort dans l’âme, Bridget avait la tête enfouie sur la poitrine de Deacon.
« Pardonne moi mon amour. Oh Seigneur si seulement nous avions une seconde chance. Je l’aime tellement. »
C’est alors qu’elle ressentit comme un léger, très léger souffle de vie. Surprise elle se redressa et tout en saisissant sa main elle sentit battre son pouls.
« Deacon, dis t’elle stupéfaite »
« Bridget, dis t’il d’une voix très faible »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 21
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Beacon forever-
Sauter vers: