The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 27

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 27   Mar 25 Mai - 23:12

Chez Deacon et Bridget, Dante faisait les cents pas.
- Arrête un peu de tourner en rond comme tu le fais, tu me donnes mal à la tête.
- Cela fait trois jours, Lyndsy et pas un seul appel, pas une demande de rançon, rien du tout !
- J’en ai conscience.
- Et cet idiot de Wilson ne fait pas signe de vie.
- Que vas-tu faire ?
- Il ne me laisse guère le choix : je vais avertir la presse.
- Tu es sur ?
- Tu as une meilleure idée ? Je suis preneur.
- Vous devriez en parler à Eric pour savoir ce qu’il en pense : ce sont ses parents après tout.
- Vous avez du nouveau sur Maman et Papa ?
- Non, Elona toujours rien.
- Elona, tu veux bien aller chercher tes frères et leur demander de venir au salon, j’ai quelque chose à vous demandé.
- Bien sur, Dante.
Quelques minutes après Elona redescendit avec ses frères.
- Elona nous à dit que tu voulais nous parler, Dante ?
- Oui, Eric, assieds toi. Vous aussi, Deacon jr et Julian. Comme vous le savez, voila trois jours que vos parents ont disparu et le policier chargé de l’enquête ne semble pas faire son travail convenablement. J’ai donc pris la décision d’alerter la presse et de tout leur expliquer, cependant j’aurais besoin de votre accord à tous les quatre.
- Tu la bien sur, dit Eric.
- Le notre aussi, dit Deacon jr.
- Je vous remercie tous les quatre mais il faut que vous sachiez que tout ceci n’est pas sans risque pour vos parents, cela peut être à double revers. Si la mafia voit que l’on parle d’elle dans la presse, elle risquerait de le faire encore plus de mal.
- Mais cela peut également les aider ?
- Oui, Elona.
Elona toisa ses frères.
- Au point où nous en sommes, nous n’avons plus rien à perdre.
- Entendu, puisque vous êtes tous d’accord je vais donc alerter la presse.
Dante se leva et dirigea vers le téléphone. Elona se leva de son coté et partit prés de la baie vitrée du salon, suivit par Sam qui la lécha. Les larmes coulèrent sur les yeux de la petite fille. Elle s’accroupit et enlaça son chien. Son frère, Deacon jr, s’en aperçut et alla vers elle.
- Ils vont les retrouver.
- Qu’en sais-tu ? Tu ne sais même pas s’ils sont encore en vie.
- Nous devons y croire, Elona.
- Ton frère a raison, Elona, tu dois garder la foi. Mon père fait le maximum pour retrouver vos parents.
- Je sais, Mel, mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir peur.

Une heure plus tard une meute de journaliste se trouvait devant la porte d’entrée des Sharpe.

- Wilson !
- Oui, chef ?
- Qu’est qui vous a prit de donner votre accord pour cette saleté de conférence de presse.
- De quelle conférence de presse parlez-vous, chef ?
- Cela vous arrive de regarder la télévision quelque fois.
En soupirant le chef prit la télécommande du bureau de Wilson et alluma la télé.
Wilson vit alors la conférence de presse organisait par Dante.
- C’est pas vrai, il la fait ! Je ne pensais pas qu’il irait jusqu’au bout.
- Toujours est t’il que vous avez lamentablement échoué sur cette affaire. Un homme et une femme ont disparu, une fillette a failli mourir…
- Je n’ai fais que suivre les ordres du FBI et de la CIA.
- Le FBI et la CIA se moquent comme d’une guigne de l’affaire Sharpe, ceux qui les intéressent c’est de démanteler la Mafia ! C’est louable mais ce n’est pas notre affaire. A notre niveau, nous devons protéger les citoyens de cette ville, de cet Etat contre tous les criminels du grand banditisme international, comme dans cette affaire ou le petit voyou qui s’en prend aux vielles dames afin de leur arracher leurs sacs à main.
L’inspecteur en chef prit une profonde inspiration.
- Je vous retire cette affaire.
- Chef, vous ne pouvez pas faire cela !
- Vous oseriez remettre en cause mes ordres ?
- Non, chef.
- Bien, j’aime mieux cela.


Dans les minutes qui suivirent la conférence de presse, tous les medias des Etats-Unis et du reste du monde étaient au courant de l’enlèvement d’un jeune styliste et son épouse par une organisation criminelle.

C’est par le biais d’internet que Brooke apprit le kidnapping de sa fille. Furibonde elle se rendit dans le bureau d’Eric où celui était en pleine conversation avec Stephanie.
Elle entra sans frapper.
- Eric ! Es tu au courant de ce qui est arrivé ?
Au même moment Ridge et Thorne débarquèrent dans le bureau.
- Papa ! Ah, Logan, tu es là aussi. Êtes-vous au courant de ce qui est arrivé à Bridget ? demanda Ridge.
- Je venais justement en parler à Eric.
- Que ce passe t’il avec Bridget ? demanda Stephanie.
- Elle et Deacon ont été enlevé par la Mafia, dit Thorne.
- Quoi ? aboya Eric. Comment cela enlevé ?
- Papa, Maman, avez-vous entendu la nouv…elle…
- Oui, Rick, je suis au courant et je venais en parler à ton père.
- Quelqu'un aurait t’il l’amabilité de m’expliquer cette histoire ?
- Est-ce le nom de Dante Damiano te dit quelque chose ? dit Ridge.
- Oui, je l’ai rencontrais l’an dernier lorsque Deacon a lancé sa première collection. Quel rapport avec lui ?
- Il vient de donner une conférence de presse dans laquelle il annonça l’enlèvement de Deacon et Bridget par la mafia.
- La mafia ? Est-ce Deacon est mêlé à un trafic de drogue ou quelque chose du genre.
- D’après ce qui a été dit c’est sa mère qui est trempée la dedans et pas qu’un peu.
- Nancy est en prison, Rick.
- Non, Papa, elle s’est évadée il y’a longtemps avec l’aide d’un complice, un dénommé Gordon Thomson. Gordon est chimiste de profession et lorsque Bridget et Deacon ont ouvert Sharpe Design, ils l’ont engagé comme chimiste afin de créer leurs parfums. Or il s’avéra qui il vola les formules chimique et les revendu à la Mafia afin de transformer en drogue.
Eric voulut parler mais Rick l’en empêcha.
- L’histoire ne s’arrête pas là. Non content d’avoir transformé des formules de parfum en drogue et de les avoir vendus à un excellent prix, Gordan et Nancy s’enrôlèrent dans la Mafia car c’est le seul moyen pour Nancy de venger Georges. L’an dernier Bridget et Deacon firent victime d’une tentative de meurtre. En réalité c’était Deacon qui fut visé. Il y’a quelques semaines se fut au tour d’Anaëlle. D’après ce que Dante raconta, elle ouvrit une enveloppe piégée destiné à son père.
- Comment va-t-elle ? aboya Eric.
- J’n’en sais rien, Dante n’a donné aucune information à son sujet et les journalistes ne lui ont pas demandé.
- Très bien, je pars tout de suite pour Hawaï.
- Je viens avec toi.
- Moi aussi, j’aimerais parler à Eric, dit Ambre.
Eric décrocha son téléphone.
- Jimmy, ici Eric Forrester, faite préparer le jet nous nous envolons pour Hawaï.

Un silence pesant régnait dans la maison quelques heures après la conférence. Elena qui d’habitude si joyeuse ne bougeait pas du canapé. Son frère, Deacon jr, voulut lui parler mais elle se replia sur elle-même.
- Elona, on va les retrouver.
- Tu n’en sais pas plus que moi, Deacon jr, alors ne parle pas comme si j’étais encore un bébé qui ne comprend rien ! Cela fait trois jours que Maman et Papa ont disparu, peut être sont t’ils déjà mort !
Eric la regarda sans rien dire. Melanie alla vers lui.
- Elona a raison : nous nous ne rêverons jamais nos parents. Pas en vie, du moins.
- Eric, tu n’a pas le droit de dire une chose pareille, tu dois garder la foi et te dire que tu les reverras, vous les rêverez.
Eric ne répondit pas.

Quelques heures plus tard alors que le crépuscule tombait sur Hawaï, on sonna à la porte.
Melanie alla ouvrir.
- Messieurs, dame, vous désirez ?
Deacon jr la rejoignit.
- Grand Père ? Oncle Rick, Tante Ambre ! Mais qu’est ce vous faites ici ?
En entendant l’exclamation du jeune homme, Dante alla à la porte voir ce qui ce passer. Qu’elle ne fut pas surprise en voyant les Forrester.
En entendant Deacon jr, Dante et Eric s’approchèrent de l’entrée.
- Mr Forrester, que venez vous faire ici ?
- Pouvons-nous entrer ?
Dante s’écarta afin de les laisser entrer.
- Qu’êtes vous venu faire ici ? demanda Eric.
- Nous avons entendu la conférence de presse et nous sommes venus.
- Pourquoi ? Vous n’aimez pas plus mon père que Nancy.
- Tu sembles oublier que ta mère est ma fille.
- Il y a longtemps que Maman a rompu tout lien avec toi puisque tu n’aimes pas Papa.
- Eric, je ne suis pas venu pour me disputer avec toi ni quiconque d’ailleurs ; je suis venu pour aider à retrouver ma fille.
- Et Papa ?
- Ton père aussi, Elona, ca va de soi.
- Merci, Rick, mais ce n’est peut être pas l’avis de grand père.
- Eric, il va de soi que j’aiderai ton père aussi.
- Eric, ton père était mon ami lorsque tu étais tout petit, avant qu’il ne rencontre ta mère et tombe amoureux. Crois tu sincèrement que je le laisserais mourir ?
- Je suis au courant, Ambre, je m’en souviens tu m’en avais parlé avant notre départ pour Hawaï, mais cela ne change rien au fait que Grand Père ne l’aime pas.
- Mais Maman est amoureuse de lui et cela ni grand père ni personne ne changera ce fait.
- Tu as raison, Deacon jr. Je n’y changerai rien et crois moi j’ai essayé mais ta mère est têtue. A présent dites moi exactement ce que vous savez sur cette organisation.
- Que comptez-vous faire ?
- Je n’en sais encore rien, dites moi d’abord ce que vous savez.
- Très bien.


La porte de la cellule où étaient détenus Deacon et Bridget s’ouvrit brusquement.
Deacon et Bridget, profondément endormis ne se rendirent compte de rien.
Un homme masqué se dirigea vers eux.
- Ils sont encore vivants.
- La copine du patron les attend, amenons les !


- Voila, je vous ai tout dis.
- Si je résume bien, cet inspecteur…
- Wilson.
- Inspecteur Wilson n’a rien fait pour les protéger.
- Absolument rien du tout.
- Tres bien. Il ne reste qu’une seule chose à faire : engager un détective privé.
- Vous pensez sincèrement qu’un privé acceptera d’enquêter sur une telle organisation ?
- Croyez moi il y’en a au moins un qui acceptera. Comme vous le savez l’argent n’est pas un problème. Je mettrai donc le prix qu’il demandera.



_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 27
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Senteurs d'Hawaï-
Sauter vers: