The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 3 : Aava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 3 : Aava    Jeu 21 Oct - 0:43

Deacon était totalement décontenancé : un ange se trouvait là prés de lui. Comment cela était il possible ? Il n’avait jamais été versé dans la religion. Il ignorait même s’il croyait en Dieu. En tout les cas s’Il existait Il n’avait jamais rien fait pour lui et il n’en attendait rien. Pouvait-il vraiment croire cet homme ? Était-il réellement ce qu’il prétendait être ?
- Pour la dernière fois qui êtes vous et comment vous appelez vous ? Qu’est qui me prouve que vous êtes bien ce que vous prétendez être ?
- Ne vous ais je pas parlé de Bridget ? La femme que vous aimez au delà de tout. Vous rêvez d’un avenir avec elle.
- Un avenir impossible.
- Rien n’est impossible lorsqu’on aime.
- Vous ne comprenez pas : je l’ai fais souffrir à un point inimaginable : elle ne méritait pas ce que je lui ai fais. Elle mérite tellement mieux que moi !
- Vous croyez ?
- Oui.
- Dans ce cas pourquoi m’avez-vous appelé ?
- Je ne vous ai pas appelé, comment l’aurais je fais ? J’ignorais même votre existence jusqu’à il y’a encore quelques heures à peine.
- Pourtant c’est vous qui m’avez appelé en regardant la photo de la femme que vous aimez le jour de votre anniversaire de mariage.
Abasourdi Deacon regarda l’ange.
- Comment savez vous que c’est notre anniversaire de mariage ?
L’ange soupira.
- Je vous l’ai dis : je suis votre ange gardien et je vous accompagne depuis votre venue au monde.
- Comment vous appelez vous ? Ou bien les anges n’ont t’ils pas de nom ?
- Vous pouvez m’appeler Mashia.



***

A Los Angeles, Bridget se réveilla la gorge nouée. Aujourd’hui aurait du être leur anniversaire de mariage à elle et Deacon. Elle se dirigea vers le tiroir de sa commode l’ouvrit et en sortit un cadre où se trouvait une photo d’elle et lui. Elle la serra contre son cœur, l’embrassa et la remit dans le tiroir avant d’aller prendre sa douche pour se rendre à l’hôpital où elle exerçait la médecine. Comme à l’accoutumé elle alla à son bureau étudier les dossiers des patients avant d’aller faire ses visites. Or ce jour là, elle ne se doutait pas de ce qui allait lui arriver.
- Comment vous sentez vous aujourd’hui, md Smith ?
- De mieux en mieux car le grand jour est enfin arrivé.
- De quel grand jour parlez-vous ? Est-ce votre anniversaire ou celui d’un de vos enfants ou petits enfants ?
- Que nenni : c’est le votre, Dr Sharpe!
Bridget resta interloquée.
- Comment venez-vous de m’appeler ?
- C’est bien votre anniversaire de mariage n’est ce pas ? Deacon et vous célébrez vos dix ans de mariage.
- Comment savez-vous cela ? Qui vous a parlé de Deacon ?
- Personne mon enfant. Du moins personne au sens humain du terme.
- Que voulez vous dire ?
- Je suis un ange, Bridget, votre ange. Je veille sur vous depuis votre venue au monde et je sais vers qui se tournent vos pensées aujourd’hui comme tous les autres jours de votre vie d’ailleurs mais plus particulièrement aujourd’hui.
- Je vais appeler le Dr Hays pour vous examiner.
- Bridget, je n’ai absolument pas besoin d’un psychiatre. Je ne suis pas malade, je suis un ange. Je ne m’appelle pas Melissa Smith mais Aava, qui signifie amour en hébreu. Si je suis là c’est pour vous aider à retrouver l’être que vous chérissez plus tout. Celui qui vous aimez bien au-delà des mots.
- J’appelle le Dr Hays.
- Le Dr Hays n’est pas là aujourd’hui : elle est en déplacement professionnel en Pennsylvanie.
- D’où tenez-vous cette information ? Suis-je bête, le Dr Hays est votre psychiatre peut être vous l’a t’elle dit.
- Md Smith, cela m’aiderait beaucoup si vous me disiez ce que vous éprouvez autant sur le plan physique que psychologique. Toute information même celle qui vous semblera la plus futile peut m’être utile pour établir un diagnostique. Avez-vous encore entendu des voix ces jours ci ? De quel genre ?
- J’entends toujours des voix mon enfant, mais pas n’importe lesquelles : j’entends le concert des anges dans le ciel et j’entends La Voix : La Voix de notre Seigneur Dieu.
- Et que vous dit-Il ?
- Il me dit que vous aimez toujours Deacon et vous l’aimerez toujours.
- Qui vous a parlé de Deacon ?
- Je vous ai ébranlée n’est ce pas, Dr Sharpe.
- Je vous en supplie ne m’appelez pas ainsi. De plus comment le connaissez-vous ?
- Je vous l’ai dis mais vous refusez de m’écouter : Bridget je suis un ange et je connais votre cœur.
- Md Smith, les anges n’existent pas où s’ils existent je ne dois pas en tenir compte. Je vous rappelle que je suis médecin.
- Mais vous êtes aussi une femme : une femme dont le cœur bat depuis ses dix huit ans pour un seul et même homme. Une femme qui souffre d’être séparée de l’homme qu’elle aime.
- Je demanderai au Dr Roberts de bien vouloir s’occuper de vous.
- De quoi avez-vous peur ?
Bridget tourna les talons et se dirigea vers la sortie mais l’ange se trouva face à elle lui bloquant la sortie.
- Comment avez-vous fais cela ?
- Je vous l’ai dis, Bridget, je suis un ange : un émissaire de Dieu et je suis là pour vous aider.
- M’aider ? Mais m’aider en quoi ?
- A retrouver l’amour de votre vie.
- C’est impossible !
- Rien n’est impossible si l’on le veut vraiment.
- J’aime Deacon ! Je l’aimerai toujours mais notre amour est impossible.
- Aucun amour n’est impossible si deux êtres sont destinés l’un à l’autre. Bridget vous voulez vous oui ou non retrouver Deacon ?
- Bien sur je le veux ! Mon Dieu, oui je le veux ! C’est mon vœu le plus cher mais je ne sais même pas où il est !
- Cela n’a aucune importance. Ce qui l’est en revanche c’est de savoir si vous êtes vraiment destinés l’un à l’autre.
- De quoi parlez-vous ?
- Quand deux êtres sont destinés l’un à l’autre, aucun obstacle n’est assez grand pour les empêcher d’être ensemble.
- Comment peut-on le savoir ?
- Vous allez devoir me faire confiance. Nous allons partir en voyage.
- En voyage ? Vous savez où vit Deacon ? A-t-il quitté les Etats-Unis ?
- Ce n’est pas ce genre de voyage dont je voulais parler.
- Je ne comprends pas.
- Nous allons partir en voyage à travers le temps et l’espace. Nous promènerons d’époque en époque de pays en pays à travers l’Histoire.
- En quoi cela m’aidera t’il à retrouver Deacon ?
- Si vous êtes destinés l’un à l’autre alors vos âmes se reconnaitront.
- Vous voulez dire que nous étions ensemble dans des vies antérieures ?
- C’est que nous découvrirons si vous acceptez de me suivre. Je dois vous dire qu’il n’y a aucune garantie et parfois nous irons vers des époques extrêmement dangereuses.
- Je suis médecin. Je suis confrontée au danger tous les jours de ma vie. Si cela me permet de retrouver l’homme que j’aime alors je suis prête à tout mais en quoi consistera ma mission ? Devrais-je aider des gens ?
- Non, Bridget ! Vous devrez vous aider… vous-même.
- M’aider moi-même ? Mais à quoi ?
- A retrouver l’amour de votre vie.
Moment de silence.
- Êtes-vous prête à partir ?
- Je le suis.
- Il n’est pas encore trop tard pour reculer et comme je vous l’ai dis rien ne garantie que vous retrouvez Deacon, que soit lui votre destinée.
Moment de silence.
- Je suis prête.
- Entendu alors donnez moi la main.
Bridget saisit la main de l’ange et tous deux s’envolèrent.


****

- Mashia. Qu’attendez-vous de moi ? Que puis-je faire pour vous aider ? Comment peut-on aider un ange ?
- En l’aidant à accomplir sa mission par exemple.
Deacon sourit.
- Et comment ? Je suppose que tout l’argent du monde ne servirait à rien.
- Non en effet. Mais vous pouvez m’aider en me laissant vous aider.
- M’aider moi ? Mais à quoi ?
- A retrouver la femme que vous aimez.
Moment de silence.
- Que diriez-vous d’un voyage ?
- Un voyage ? Je sais très bien où elle habite mais après tout le mal que je lui ai fais qui dit qu’elle voudra me pardonner et combien même elle le ferait, son père ne me laissera jamais m’approcher d’elle.
- Il y’a des êtres plus puissants qu’Eric Forrester.
- Pas à Los Angeles malheureusement.
- Vous oubliez Dieu.
- Et vous oubliez que je n’ai jamais cru en Lui.
- Tres bien c’est votre droit mais êtes-vous oui ou non d’accord pour m’aider à retrouver la femme que vous prétendez aimer ou préférez-vous rester ici à vous morfondre et boire ?
- Je vous interdis de remettre en question mes sentiments pour Bridget ! J’aime cette femme ! Je l’aime à en crever mais je lui ai fais du mal beaucoup, beaucoup de mal!
- Je suis au courant mais il est encore temps de changer tout cela.
- Changer tout cela ? Que voulez vous dire ?
- Vous le saurez si vous venez avec moi.
- Tres bien ! Je vous suis. Que dois-je emporter ?
- Rien !
- Rien ?
- Je vous fournirai tout ce dont vous aurez besoin au cours de nos différentes étapes du voyage.
- Puis je où moins savoir où nous allons ou est-ce un secret d’ange ?
- Que diriez-vous d’un voyage à travers l’Histoire ?
- Je vous demande pardon ?
- Deacon, Dieu a fait que pour chaque homme il y’a une femme quelque part et pour chaque femme il y’a un homme quelque part. Si vous voulez savoir si la femme qui vous est destinée est oui ou non Bridget pour cela vous devez m’aider.
- Vous voulez dire que Bridget et moi aurions été mariés dans des vies antérieures ?
- C’est ce que nous allons découvrir.
- Comment saurais je que c’est elle ?
- Vos âmes se reconnaîtront.
Êtes-vous prêt à partir ? Vous pouvez encore dire non : rien ne vous oblige. Il n’y a aucune garantie du résultat et nous pourrons traverser des ouragans, des guerres…
- Je suis prêt !
- Tres bien : dans ce cas donnez-moi la main et nous allions.
Deacon saisit la main de l’ange et tous deux s’envolèrent.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 3 : Aava
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: L'ange-
Sauter vers: