The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 7

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 7   Lun 1 Oct - 17:47

Fic corrigée par Mary

Dans le désert californien

Bridget avait été éjectée de la voiture, Deacon lui saisit alors le poignet afin de sentir son pouls mais ce dernier ne réagissait pas. Les larmes ruisselaient sur son visage.
« Bridget, Bridget c’est moi Deacon, je t’en prie répond moi si tu m’entend mon amour fait un signe »

Bridget ne réagissait pas à l’appel de Deacon. Il saisit son portable et composa le911.

A l’hôpital

A peine arriver à l’hôpital Bridget fut immédiatement transportée aux services des urgences elle n’avait toujours pas repris connaissance. Le temps sembla s’arrêter pour Deacon jusqu'à ce que le medecin de garde vienne lui donner des nouvelles.

« Dr comment va ma femme ? »
« Nous avons réussi à stabiliser ses fonctions vitales, nous l’avons transféré en service de soin intensif »
« Qu’est cela veut dire comment va-t-elle, va-t-elle s’en sortir ? »
« Je suis désolé je ne peux rien dire de plus le Dr Lynley » répondra à toute vos questions »

Aux créations Forester : bureau de Brooke

« Meghann, faites-nous livrer une bouteille de champagne dans le bureau d’Eric, nous avons un événement de nature exceptionnel à célébrer et veiller à ce que l’on ne nous dérange sous aucun prétexte Erick, Ridge et moi prenez tous nos messages nous ne sommes là pour personne »
« Comme vous voudrez Brooke! »

Bureau d’Eric

Ridge et Erick discutaient justement du projet de Brooke et se demandaient s’il avait fonctionné comme prévu lorsque celle-ci entra.

Erik : « Brooke alors comment cela c’est t’il passé ? »
« Tout c’est passé exactement comme prévu » dit t’elle le sourire au lèvres
« Et Bridget comment as réagit Bridget as t’elle vu avec quoi était elle mariée ? »
« Rassure toi Ridge, Bridget & Deacon c’est désormais de l’histoire ancienne, a partir de maintenant Deacon Sharp ne fait plus partit de nos vies c’est fini nous en somme définitivement débarrassé »
« Dans ce cas levons nos verres et trinquons à cette merveilleuse nouvelle ! » dis Eric tout en soulevant son coupe de champagne »

Pendant ce temps à l’hôpital

Fou d’inquiétude Deacon faisait les 100 pas dans le couloir. Bridget, la femme qui il aimait plus que tout au monde se trouve là à 2 pas de lui entre la vie et la mort.
10 mn venait de s’écoulait depuis que Bridget se trouvait en soin intensif, puis 15 puis 20 mais pour Deacon tout cela ressemblait à une éternité lorsque enfin le médecin sortit de la salle de soin.
« Dr comment va ma femme SVP »
« Je ne vous cacherai pas que son état est grave et même très grave, elle a perdu énormément de sang durant l’accident nous avons réussi à stopper l’hémorragie et l’auto transfusé mais ce n’est pas suffisant, as t’elle des frères et sœurs ? ce n’est pas le plus grave, elle a plusieurs cotes fracturée l’une d’elle a bien faillit performer le poumon. De plus elle a de nombreuses fractures cervicales ainsi que la colonne vertébrale »
En apprenant la nouvelle, Deacon resta pétrifié par l'ampleur de cette révélation stupéfiante, il était sidéré incapable du moindre mot, geste ses pensées se mélanger dans son esprit comment, comment tout cela est t’il arrivé ? Les souvenirs lui revenaient tous ces moments heureux passé avec Bridget depuis leur première rencontre au bar qu’il tenait. En voyant cette jeune fille venue s’amuser avec ses copines et timidement le regardé sans qu’il s’en aperçoive mais des le premier regard il tomba immédiatement sous son charme, leur premier rdv, leur fou rire tout cela en ne connaissant que son prénom. Il n’avait encore jamais éprouvé ce genre de sentiments pour aucune femme au monde. Il s’en voulait tellement de son attitude lorsque il appris qu’elle était une Forester, cette famille, cette famille si riche qui était prête à lui acheter son enfant et malgré les sentiments qu’il éprouvait pour cette jeune femme il décida alors de se venger des Forester en épousant la benjamine de la famille. La vengeance était alors là seule chose qu’il connaissait il ignorait alors qu’il pouvait y avoir autre chose pour obtenir justice. La vengeance, les coups, les bagarres étaient alors les choses qu’il avait apprises durant son enfance et adolescence. Malgré tout il s’en voulait de lui faire du mal elle était si belle si tendre et pure. La nuit il rêvait de Bridget des rêves d’amour où elle était dans ses bras et où ils faisaient passionnément l’amour Il ne réalisait alors qu’il était entrain de tomber éperdument amoureux il ne connaissait pas ce sentiment et ne croyait pas qu’il puisse réellement existé… Il était là perdu au beau milieu de ses souvenirs quand soudain une sirène stridente provenant de la salle de soin intensif là même où se trouvait Bridget retentit et vit toute l’équipe médicale se précipitait vers elle. Il voulut rentrer mais on l’empêcha.
« SVP Monsieur, laissez nous faire notre travail » le temps lui sembla infiniment long avant que le Dr Lynley ne revienne à son encontre.
« Que c’est t’il passé, qu’est t’il arrivé à ma femme ? »
« Elle a eu un arrêt cardiaque heureusement nous avons réussi à la réanimé et a présent son état est stable cependant il va nous falloir votre permission afin de l’opérer »
« L’opérer mais pour quelle raison ? »
« En admettant qu’elle survive à son accident sans l’opération votre femme n’a aucune chance de remarcher un jour vu que le nerf cervical reliant à la colonne vertébrale a été touché durant l’accident alors qu’avec l’opération il y’a des chances pour qu’elle se rétablisse. Cependant je dois vous avertir que c’est une opération à haut risque»
« Que voulez vous dire ? »
« C’est une opération très délicate et il y’a des possibilités pour qu’elle succombe »
« Vous me demandez mon accord pour pratiquer une opération sur mon épouse qui risquerais que je l’envoie au cimetière ? » Demanda t’il déconcerter par la question du médecin
« Vous m’avez mal compris ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. L’opération est sa seule et unique chance de remarcher un jour, qu’elle puisse mener de nouveau une vie normale »
« Et risquer ainsi de la perdre ? Non je regrette mais c’est non ! Je ne veux pas que vous charcutier ma femme. Je veux qu’elle vive vous comprenez qu’elle vive ! A présent je voudrai la voir est ce possible ? Non attendez je crois que vous n’avez pas très bien réalisé la gravité de la situation votre femme souffre de multiples fractures et confusion interne et si nous n’agissons pas dans les plus brefs délais elle risque au mieux de rester paralysée pour le reste de sa vie est cela que vous voulez pour elle ? »
« Au moins elle sera vivante »
« Cela nous ne pouvons le prévoir à l’avance »
« Que vous voulez vous dire ? »
« Avec ou sans opération elle risque néanmoins encore de mourir »
Le visage de Deacon devint blême.
« Si on agit pas il y’a 50 % de chance que votre épouse reste paralysée soit de mourir »
« Et si on l’opérait ? demanda Deacon, est ce vous qui pratiquerez l’opération et quelles sont ses chances de survie ? »
« Ce ne sera pas moi je ne suis pas neurochirurgien mais nous avons une excellente équipe, quand à ses chances je dirai qu’il y’a 70 % de réussite »
« Je ne sais pas, je ne sais plus ce que je dois faire, SVP laissez moi un peu de temps j’aimerai voir ma femme a présent si c’est possible »
« C’est entendu vous pouvez la voir mais j’attend votre décision dans les prochaines 24 h plus nous reculons moins l’opération a de chance de réussite »

Dans la chambre de l’hôpital

Bridget était allongée là sans connaissance reliée à des machines l’aidant à respirer. En la voyant ainsi Deacon s’effondra en larmes. Il prit sa main dans les siennes.
« Bridget ma chérie, mon amour … »
Il était incapable de prononcer un seul mot de plus. la femme qu’il aimait plus que tout au monde se trouver là allongée sur le lit d’hôpital entre la vie et la mort totalement inconsciente ignorant tout de ce qui ce passait autour d’elle.
Au beau milieu de ses larmes son regard se porta soudain sur une Bible qui se trouvait sur la table à chevet. Il se souvint de la Foi que Bridget possédait elle lui disait souvent que leur amour était un don de Dieu et lui se moquait gentiment d’elle il n’y avait jamais cru jamais au cours de son enfance ses parents lui avait enseigné la Foi bien au contraire lorsque ils le battaient et qu’il se mettait à pleurer ils répliquaient toujours que personne ne viendrai jamais à son secours avant de l’enfermer dans le placard. Pourtant depuis sa rencontre avec Bridget sa vie avait radicalement changé. Et si elle avait raison, si Dieu existait réellement ? Il était totalement désemparé plus que jamais il avait besoin d’aide il avait une grave décision à prendre mais laquelle choisir ? Il prit finalement la Bible dans ses mains et finit par prononcer quelques paroles…

« Seigneur, je ne sais pas pourquoi je m’adresse à Vous aujourd’hui, j’ignore si vous existez réellement je n’ai jamais mis les pieds dans une église je n’aime même jamais prié mais Bridget affirme que Vous êtes bien réel et que Vous êtes un Dieu bon & généreux qui pardonne nos ereurs passé, elle dit aussi que notre rencontre et notre amour sont Votre œuvre, dis t’il entre rire et sanglots, si c’est vrai alors je Vous en remercie mais aujourd’hui j’ai plus que jamais besoin d’aide et j’ignore à qui m’adresser. J’ai une lourde décision à prendre et je ne sais laquelle choisir. SVP aidez moi si vous ne le faite pas pour moi car je ne le mérite pas faite le au moins pour Bridget, c’est un ange de bonté et de douceur je l’aime tellement, je ne veux pas la perdre… »
Il s’effondra en sanglot sa tête enfouie sur le lit incapable de prononcer un mot de plus, lorsque soudainement la chambre s’éclaira d’une lumière incroyablement lumineuse lorsque une voix très douce l’appela par son prénom
« Deacon »
Il se redressa en se retournant vers la voix mystérieuse« Becky » dit t’il stupéfait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 7
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Beacon forever-
Sauter vers: