The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*Mary*
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 562
Age : 32
Localisation : Quelque part avec Bridget et Deacon pour les proteger du Succube et de Bellicon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget sous les traits de Jennifer Finnigam.
vos couples preferés dans Top Model : Bridget et Deacon. Caitlin et Thomas
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Aucun de la sauce Bell, si ce n'est Bridget (la vraie, pas la pâle copie du succube) !!!

MessageSujet: Chapitre 4   Jeu 24 Juil - 14:27

Assis dans l’obscurité d’une petite chambre de motel miteuse, avec pour seule clarté la faible lueur de la lune qui transperçait au travers des rideaux transparents, Deacon se murait dans un mutisme depuis de longues heures. La nuit allait bientôt faire place à l’aube, seulement pour le jeune homme il n’y aurait que les ténèbres pour l’envelopper.
Des milliers de questions lui taraudaient l’esprit, ne trouvant de réponses. Il pensait réussir à réfléchir posément à la situation mais se savoir si loin de son épouse qui devait souffrir le martyr l’empêchait de faire le vide.
A peine quelques minutes s’étaient écoulées après avoir franchit le seuil de ce taudis qu’il avait éprouvé le besoin d’entendre la voix de sa bien aimée. Il avait composé le numéro avant de raccrocher brusquement, se disputant intérieurement.
Il allait être père ? Il ne pouvait le croire. Et pourtant, la réalité lui avait éclaté au visage. Cela le remplissait d’une joie intense, bien évidement mais le terrifiait d’avantage.
Comment pourrait-il élever et prendre soin d’un enfant sans avoir confiance en lui ? Comment pourrait-il apporter le nécessaire à sa famille s’il ne s’ôtait pas de l’esprit le fait qu’il puisse être inférieur à Bridget ?
« Parce que trahir sa propre femme en désirant plus que tout coucher avec une autre femme, qui n'est autre que sa mère, n'est pas une trahison pour vous ! »
Tel un boomerang, les mots de Brooke lui revinrent en mémoire. Dieu qu’elle avait raison, pensa t-il.
Ces quelques mots l’avait piqué à vif.
Bien sûr qu’il n’était pas attiré par la mère de sa tendre épouse mais il ne pouvait nier le fait qu’il l’avait laissé faire un moment avant de reprendre le contrôle de la situation. Ce bref instant, il n’avait pas su résister. Et s’il ne s’était pas reprit à temps, s’il avait laissé les choses déraper comme Brooke l’attendait ?
Hélas, il n’était qu’un homme et ses bas instincts avaient voulu prendre le dessus. Que se passerait-il si une autre femme lui faisait ce genre d’avance ? Saurait-il la repousser ?
Il aimait Bridget plus que tout au monde et la voir souffrir lui était insupportable. Jamais il ne se le pardonnerait si par sa faute sa confiance en l’être humain se ternissait
Elle était encore si innocente, elle avait tendance à n’extraire que le meilleur en chaque être qu’elle rencontrait. Si douce, elle ne pouvait imaginer la perversité du monde impitoyable dans lequel elle vivait.
Deacon l’avait vu dès les premiers instants. C’est cette bonté d’âme qui l’avait séduit et touché plus qu’aucune autre femme n’avait su le faire jusqu’alors.

Bridget était allongée sur le sofa du salon, les yeux grands ouverts. Elle n’avait pu trouver le sommeil. Comment aurait-elle pu tout en sachant son époux loin d’elle ?
Elle ne lui en voulait pas. Elle ne le comprenait tout simplement pas.
De tout son cœur elle aurait aimé être présente pour lui, le réconforter, le rassurer en le serrant dans ses bras comme on sert un enfant terrorisé par la nuit. Car c’était bien de cela dont il était question. Deacon était apeuré par lui-même ?
Mais comment pouvait-il penser qu’il la trahirait ? Il disait l’aimer, alors comment pouvait-il seulement imaginer ce cas de figure ?
Cette question resta malheureusement en suspens.
Bridget fut coupée dans ses pensées par la sonnerie de la porte d’entrée.
Sans savoir pourquoi ni comment elle pouvait l’affirmer, elle sur l’identité de la personne qui lui rendait une visite impromptue à cinq heures du matin.
Ce ne pouvait être qu’elle !
Sans se lever, Bridget s’écria.
- Vas t-en !!
- Bridget je t’en prie, laisse-moi entrer, supplia Brooke. Nous devons discuter !
- Non erreur, tu dois discuter pour te donner bonne conscience, cria de nouveau sa fille, moi je n’ai plus rien à te dire !!
- Tu ne vas pas m’obliger à parler à cette porte ! Ouvre moi au moins !
- Tu ferais mieux de partir !
- Pas avant qu’on ai mis les choses au clair. Tu dois entendre ma version des faits.
- Si tu ne pars dans la seconde, j’appelle les autorités, je te préviens !
- Tout ceci est ridicule !
- Je ne te le fait pas dire, marmonna Bridget entre ses dents.
- Ca a pris des proportions exagérés. Je t’assure que ça n’est pas aussi grave que tu le penses.
- N’insiste pas ! Je ne veux pas te parler ! répliqua la jeune femme en se levant finalement du canapé pour se rendre à sa chambre.
Si sa mère tenait tant à s’épancher, qu’elle le fasse seule. Elle ne voulait plus entendre le moindre mots sortir de la bouche de cette traitresse. Quand elle pensait qu’elle s’était jetée sur son mari, elle avait des envies de meurtre.
Tout bien considéré, elle avait surtout de fortes nausées en cet instant. Portant une main à bouche dans une grimace crispée, la jeune femme se précipita à la salle de bain.
- Nous devons parler de ta grossesse, poursuivit Brooke sans savoir que Bridget avait quitté la pièce. Je sais que tu penses aimer Deacon et qu’il t’aime en retour mais lorsqu’il l’apprendra, il ne pourra y faire face. Je t’en prie ma chérie, il faut que tu me laisse t’aider !
Au bout d’un certain temps sans réponse, Brooke se résigna à quitter le porche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://welcome-to-hollywood.forumactif.ws/forum.htm
 
Chapitre 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Mon unique Amour/My Only Love-
Sauter vers: