The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 13

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 13   Jeu 27 Nov - 22:42

Quelques jours s’étaient écoulés depuis la rupture de Deacon et Bridget. Celle-ci allait beaucoup mieux, du moins en apparance. Elle avait reprit ses activités dans un tout autre service. Ses possibilités de croiser Deacon dans les couloirs étaient quasiment réduites à néant.
Deacon était malheureux comme une pierre. Lui aussi n’allait pas tarder à quitter le service du Dr Cooper
Rick et Ambre n’allaient plus tarder à retourner à Los Angeles

Cesar Sinaï, chambre de Deacon

Rick et Ambre se trouvaient là. Deacon était assis sur son fauteuil roulant, les yeux rivés vers la fenêtre
- Nous sommes venus te dire au revoir, dit Ambre
- Vous partez ça y’est ? dit t’il en se retournant
- Oui, Bridget va beaucoup mieux, elle est rentrée chez elle : Eric n’a donc plus besoin de nous de plus Ambre et moi avons prit beaucoup de retard sur notre travail aux Créations Forrester. Je suis désolé que cela n’est pas fonctionné entre ma sœur et toi, j’aurais aimé t’avoir pour beau frère
- Merci
- Eh bien moi je trouve cela stupide
- Ambre, de quoi parles tu ? dit Rick
- Deacon, j’aimerais savoir est ce tu aimes toujours Bridget ?
- Tu connais d’avance la réponse
- Je veux te l’entendre dire
- Évidement je l’aime. Je te rappel que j’aurais pu mourir pour elle et si c’était à refaire je le referais sans hésiter. Je ferai n’importe quoi pour elle
- N’importe quoi sauf lui dire la vérité
- Je ne peux pas, Ambre
- Tu ne peux pas ou tu ne veux pas ?
- Ambre, je suis paralysé des deux jambes, deux jambes ! Quel serait son avenir avec un infirme ? Tu crois sans doute que c’est facile pour moi ? La femme que j’aime se trouve à quelques mettre de moi, crois tu que je n’ai pas envie de la serrer dans mes bras, de l’embrasser, de lui faire l’amour en lui disant que je l’aime ? Tu crois sans doute que c’est facile pour moi tout ça ? Ambre, tu me connais depuis longtemps non ? Tu sais très bien que de toute ma fichue vie je n’ai aimé qu’une seule femme et elle s’appelle : Bridget ! Mais je refuse, et je refuserai toujours d’être un boulet pour elle
- Deacon, elle t’aime !
Ambre soupira
- Si la situation avait été inversée, si c’était Bridget qui se trouverait sur un fauteuil roulant, tu aimerais qu’elle te cache la vérité ?
- C’est différent
- Ah oui et en quoi ?
- C’est mon rôle de la protéger, de veiller sur elle
- En gros d’être son héros, mais Deacon, Bridget a besoin de toi, de l’homme qu’elle aime, elle n’en a rien faire d’avoir un héros
- Il a raison, Ambre
Ambre leva les yeux au Ciel
- J’en peux plus d’entendre mon mari et mon meilleur ami dire autant de sornettes. Je sors faire un tour en voiture cela me calmera peut être les nerfs

Maison de Bridget

Ambre sonna à la porte de Bridget, celle-ci alla lui ouvrir
- Salut
- Je peux entrer ?
- Bien sur
- Comment vas tu ?
- Ça peut aller. J’essaie de faire de mon mieux pour Eric mais c’est très dur, c’était déjà dur avant lorsque je le croyais mort à présent c’est encore plus dur
- Tu aurais préféré le savoir mort ?
- Non. J’aurais préféré qu’il me laisse mourir dans cet accident
- Bridget, tu ne vas pas…
- Non bien sur. Je ne me rendais plus compte de ce que je faisais, j’avais tellement mal je voulais que ça cesse. Je ne voulais pas me suicider car sinon mon fils n’aurait plus eu personne pour veiller sur lui
- Autrement dit, seul Eric te pousse à rester en vie
- Il est mon unique raison de vivre : mon fils a besoin de moi. Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi Deacon refuse de lui dire qu’il est en vie. J’admets qu’il ne m’aime plus si tant est qu’il m’ait aimé un jour, mais pourquoi refuser de voir son fils, je ne comprends pas

Cesar Sinaï

- Ambre ne comprend pas notre position, pour elle c’est juste de l’orgueil masculin et rien d’autre
- Et si elle avait raison ? Si finalement je n’étais pas entrain de perdre la femme que j’aime plus que tout au monde à cause de mon orgueil ?
- Je ne sais plus quoi penser. Tout ce que je sais c’est que Bridget est malheureuse
- J’aimerais tellement la rendre heureuse, pouvoir tout lui dire, mais je la connais si je lui avouais la vérité, elle mettra sa vie en parallèle pour se consacrer uniquement à moi et je ne veux pas que cela arrive
- Dans ce cas tu as la réponse à ta question. Tu agis pour elle non par orgueil
- Promet de veiller sur elle
- Je te le promets

Maison de Bridget

Bridget s’approcha de la cheminée et prit en main un cadre d’elle, Deacon et le Petit Eric et le reposa
- Mon séjour ici est quasiment terminé. Je crois que je vais l’abréger et rentrer chez moi plus tôt que prévu et reprendre ma vie en main
- Tu comptes retravailler à l’hôpital Universitaire ?
- Pas seulement. Je vais aussi accepter la demande en mariage d’Oscar Marone
- QUOI ? Tu n’es pas sérieuse ?
- Si je le suis. Deacon ne m’aime plus, si tant est qu’il m’a un jour aimé, il est temps pour moi de tourner la page
- Mais, mais enfin il ta violé, même si son crime est resté impuni, toi et moi nous savons qu’il ta violé
- Je n’ai pas oublié mais la souffrance physique n’est rien comparée à ce que j’en dure en ce moment
- Bridget, non, ne fait pas cela, si tu aimes Deacon bat toi !
- Bien sur que je l’aime et je l’aimerai toute ma vie mais mon amour n’a pas suffit à le retenir : d’abord ce fut ma mère ensuite Macy et pour finir cette femme dont j’ignore tout jusqu'au nom. Il est plus que temps que je tourne la page. Je n’ai pas d’autre solution. Je ne sais pas comment je vais expliquer tout ça à Eric, pour lui son père est mort en me sauvant la vie, c’est un héros. On ne trahi pas les héros, on leur reste fidèle jusqu'à la mort et ce que je lui avais promis, non parce que Deacon était un héros mais parce que je l’aimais. Je tiens à ce qu’il conserve cette image de son père, je ne veux pas qu’il apprenne un jour la vérité cela pourrait le détruire
Bridget posa les yeux sur ses mains et vit sa bague de fiançailles refléter à son doigt. Elle en eu les larmes aux yeux, de l’autre main elle voulu la retirer puis y renonça
- Ne fais pas cette bêtise, Bridget, tout peut encore s’arranger entre toi et Deacon
- Arrête, Ambre, inutile de me donner des faux espoirs. J’aime Deacon et je l’aimerais toute ma vie mais tout est finit entre nous : je dois l’accepter. Si tu veux bien m’excuser je dois allée chercher mon fils de l’école

Quelques jours plus tard, Cesar Sinaï

Après avoir longuement hésiter Bridget entra dans la chambre de Deacon, celui était couché le poste de télé était allumé mais il avait le regard perdu dans le vague. Il fut surprit en voyant Bridget
- Bridget ?
- Je ne reste pas longtemps, mon stage a prit fin, je vais rentrer à Los Angeles mais avant je suis venue pour te rendre ta bague
Deacon eu un comme un coup de poignard au cœur lorsque il la vit s’apprêter à là retirer
- Non, je t’en prie garde là !
- Pourquoi ?
- C’est ta bague, je te l’ai offerte durant notre mariage
- Mais notre mariage est finit depuis longtemps et tu ne m’aimes pas alors pourquoi veut tu que je la garde ?
- Je t’en prie ne pose pas de questions
- Deacon, qu’est que tu me caches ?
- Rien, je t’assure
- Je n’en crois rien, tu me caches quelque chose, je le sens
- Je ne te cache rien je t’assure
- Comment elle s’appelle ?
- Qui ça ?
- Celle qui a la chance d’être aimé de toi. J’espère au moins qu’elle en est consciente, Bridget avait les larmes aux yeux. Deacon était déchiré entre son envie de tout lui révéler et son envie de la voir heureuse même si il ne devait pas faire partie de sa vie
- Bridget, dit t’il en lui prenant la main
- Le sait t’elle ?
- Je ne sais pas si elle a de la chance mais moi j’en ai d’être aimé par elle, c’est une femme unique en son genre et je l’aime à en mourir
Les larmes coulaient sur les yeux de Bridget
- J’aurais tant aimé être cette femme
Un jour tu rencontrera quelqu'un qui saura te rendre heureuse, il réussira là où j’ai échoué
Alors qu’elle s’apprêtait à partir, elle se pencha vers lui et l’embrassa sur ses lèvres. Deacon se laissa faire et l’embrassa en retour
- Je t’aimerai toujours, dit t’elle en partant
- Prend soin de toi, Bridget
Deacon eu les larmes aux yeux en la regardant partir
- Moi aussi je t’aimerai toujours, mon amour, dit t’il une fois seul
Derrière la porte, Bridget couvrit son visage de ses mains et éclata en sanglot. Le visage recouvert de larmes elle tourna sa tête vers la porte de la chambre puis s’en alla

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 13
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: I would give my life for you: Je pourais donner ma vie pour toi-
Sauter vers: