The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 chapitre 23

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: chapitre 23   Mer 7 Jan - 0:41

- Dr comment va Deacon ? Comment va mon mari ?
- Tout c’est passé comme prévu
- Alors Deacon va bien ?
- Oui il va très bien
- Merci, mon Dieu. Puis je le voir ?
- Il est encore en salle de réveil mais il sera remonté d’ici quelques minutes

Deacon était remonté de la salle de réveil. Bridget l’attendait dans sa chambre. Un sourire illumina son visage lorsque elle le vit
- Salut
- Salut
Bridget posa ses lèvres sur celle de Deacon
- Comment te sens tu
- Éperdument amoureux de la plus belle créature de l’univers
Bridget se mit à rire
- Tu avais raison, mon amour et j’avais tord et je n’ai jamais été aussi heureuse d’avoir tord
Deacon lui sourit, elle se pencha vers lui et l’embrassa

Quelques jours plus tard Deacon sortait de l’hôpital Bridget devant l’aider pour sa thérapie

Quelques semaines plus tard, maison de Deacon et Bridget

Deacon avait fait d’énorme progrès depuis son opération, il était désormais capable de remarcher grâce aux barres parallèles et se tenir debout presque tout seul. Ce jour là, Bridget rentra plus tôt de l’hôpital elle trouva Deacon tout seul entrain de faire ses exercices : il faillit tomber
- Ola, dit Bridget en se précipitant vers lui afin de le soutenir
Deacon sourit en la voyant
- Chéri, tu ne devrais pas faire ça lorsque tu es tout seul
- J’ai tellement hâte de remarcher
- Tu as déjà fait d’énorme progrès en si peu de temps, les médecins sont surpris par la rapidité de tes progrès, c’est une première pour eux
- C’est parce que aucun de leur malade n’est marié à un ange tel que toi, c’est toi qui me donne envie de me battre encore et encore, j’ai tellement hâte de te retrouver mon amour
- J’ai hâte moi aussi
- C’est vrai ? dit t’il en l’embrassant
- Deacon, dit t’elle en riant, ses baisers devenant de plus en plus passionné
Il la coucha sur le lit et ses baisers redoublèrent d’intensité, il lui retira son pull et défit sa chemise. Deacon ne tarda pas à ressentir des pulsions. Bridget s’en rendit compte et lui sourit et lui donna un baiser sur son torse nu ce qui eu le don d’exciter Deacon, il la retourna et prit place au dessus d’elle, quand elle fut prête il plongea en elle
- Je t’aime, Bridget
- Je t’aime moi aussi

Quelques heures plus tard, Deacon et Bridget étaient couché l’un à coté de l’autre, Deacon lui caressant les cheveux. Elle lui sourit puis lui donna un baiser sur ses lèvres
- C’était merveilleux, mon amour. J’ai une confession à te faire : Tu ma manqué mon amour
Deacon lui sourit en la regardant amoureusement
- C’est toi qui es merveilleuse
Sur ces mots il lui refit l’amour

Quelques semaines plus tard

Ce matin là, Bridget se réveilla avec des nausées, elle se précipita dans la salle de bain pour vomir. Un sourire illumina son visage, elle sortit du placard à pharmacie un test de grossesse, quelques minutes après le test se révéla positif. Lorsque Deacon rentra elle se jeta dans ses bras
- J’ai une merveilleuse nouvelle à t’annoncer, Deacon, mon amour, je suis enceinte, nous allons avoir un enfant
Les yeux de Deacon s’illuminèrent
- Ma chérie, tu es en sure ?
- Sure et certaine
Deacon la souleva du sol et la fit tourner
- Ma chérie, si tu savais comme je suis heureux
- Mon amour
Ils s’embrassèrent
- Bridget, dit t’il en la serrant dans ses bras, je n’ai jamais, jamais…
- Je sais, dit t’elle en l’embrassant
- Un bébé, je vais être papa. Ma chérie, dit t’il en la serrant dans ses bras pour l’embrasser, je t’aime
- Je t’aime moi aussi
Ils s’embrassèrent amoureusement pendant de longues minutes
- Il va falloir penser à préparer sa chambre, acheter un berceau, refaire la tapisserie…
Bridget éclata de rire à la vue de tant d’empressement de la part de son mari, le père de son bébé. Elle qui n’avait su qui était réellement son père qu’a l’age de 8 ou 9 ans, son bébé lui ne connaîtra pas le même sort, lui saura toujours qui est son père
- J’ai hâte de voir la tête d’Eric lorsque on lui apprendra qu’il va être grand frère
- Il sera aussi que heureux que son vieux père
- Vieux ?
Ils éclatèrent de rire et s’embrassèrent de nouveau lorsque Eric rentra
- Eric, Papa et moi avons une grande nouvelle à t’apprendre. Mon ange, Papa et moi allons avoir un bébé, ce qui signifie que tu vas être grand frère dans quelques mois tu es content ?
- Vous êtes des menteurs tous les deux, je suis déjà grand frère ! Pourquoi vous m’avez rien dit
- Eric, mais de quoi tu parles ? Comment peut être déjà grand frère puisque Bridget et moi n’avons pour l’instant que toi comme enfant
- Et Hope alors
Le visage de Deacon se ferma
- C’est ta fille, hein Papa
- Comment es tu au courant ? Qui t’en a parlé ?
- Mon Dieu, avec tout ce qui c’est passé ces derniers mois j’avais complètement oublié de t’en parler
- Me parler de quoi ?
- Du fait qu’Eric était au courant qu’il y’a une probabilité qu’Hope soit ta fille
Bridget lui raconta comment l’enfant avait surprit une conversation entre elle et Eric à ce sujet un soir alors qu’elle le croyait mort
Deacon mit son visage dans ses mains
- Je suis désolée, mon amour, j’aurais du t’en parlé bien avant mais cela m’était complètement sortit de l’esprit
- Non, tu n’ y es pour rien, dit t’il en soupirant, ce n’est pas de ta faute mais la mienne, c’est moi qui est détruit notre famille en agissant comme je le fais
- C’est du passé, toi et moi sommes de nouveau ensemble maintenant et nous allons avoir un bébé, notre bébé. Eric, toi, moi, notre enfant c’est cela notre famille le reste ne compte pas
- Bridget, tu sais ce que je t’aime et c’est parce que je t’aime qu’il me faut avoir le cœur net à propos de cette histoire. Une nouvelle vie est entrain de s’ouvrir à nous mais avant il faut avoir une certitude sur le passé autant pour nous que pour cette petite fille. Mais quoique il arrive, qu’Hope soit ma fille ou non cela n’effacera jamais le chagrin que j’ai pu te faire
- C’est du passé, mon amour, je t’ai pardonné depuis longtemps, tu n’étais pas toi-même en ce temps là, tu buvais parfois plus que de raison et ma mère est un serpent venimeux lorsque elle jette son venin personne ne lui résiste, mon père et mes frères ont en fait l’expérience
- Tu es une femme extraordinaire, dit t’il en l’embrassant
- C’est mal ce que tu as fais, Papa
- Eric, je te défends de juger ton père
- Laisse, chérie, laisse s’exprimer, de toute façon il a raison. Oui Eric j’ai mal agis, j’ai trompé ta mère avec une autre femme et de plus cette autre femme était la mère de ta mère mais ta mère ma pardonné et aujourd’hui nous formons une famille
- Et Hope, elle fait aussi partie de notre famille ? dit l’enfant en colère
- Eric, ta mère ta déjà expliqué ce qu’il en est à son propos, pour le moment nous n’en savons rien
- Et moi suis-je vraiment ton enfant ? et le futur bébé c’est aussi ton enfant où tu n’en ai pas sur ?
- Bien sur tu es mon fils et je suis sur d’être le père du futur bébé
- Comment le sais tu puisque tu n’es pas sur pour Hope
- Il ne fait pas le moindre doute que tu es mon fils tout comme je n’ai pas le moindre doute pour ce futur bébé a présent la discussion est close

Deacon assis sur le sofa : soucieux. Bridget arriva par derrière l’enlaça et s’essaya à cote de lui
- J’aurais du faire le nécessaire depuis longtemps
- Avec tout ce qui c’est passé cette année comment l’aurais tu pu ?
- Chérie, il faut que je sache si Hope est vraiment ma fille
- Je sais
- Je dois parler à Brooke, je dois en avoir le cœur net
Bridget hocha de la tête
- Veut tu que je te vienne avec toi ?
Pour toute réponse Deacon l’attira dans ses bras et l’embrassa
- Je te remercie, mon cœur mais c’est quelque chose que je dois faire seul

Maison de Brooke, le lendemain

Deacon gara sa voiture dans l’allée sortit de la voiture, il sonna à la porte ; Hope alla ouvrir
- Bonjour, je suppose que tu es Hope
- Oui et toi tu es mon Papa
Deacon fut surprit par la réponse de la fillette cependant il ne se laissa pas déstabilisé
- Ta maman est là ?
- Hope qui est ce ?
- C’est Papa
- Ridge, je ne t’attendais pas maintenant---Deacon ? Que vient tu faire ici ?
- Je dois te parler Brooke mais pas devant la petite
- Hope tu veux bien aller jouer dans ta chambre
- Au revoir, Papa
- Au revoir, Hope, répondit t’il de manière laconique
- Brooke pourquoi m’appelle t’elle ainsi ?
- Comment voudrais tu qu’elle t’appelle, tu es son père !
- En est tu sure ?
- Que dis tu ?
- Tu ma bien compris, es tu certaine que je suis son père
- Bien sur j’en suis sure comment peut tu poser cette question
- Brooke, Hope est née à 8 mois ? Es t’il possible que tu te sois trompée dans tes calculs et qu’elle soit née à terme et dans ce cas cela signifierai que je ne suis pas le père de ta fille
- Comment ose tu, comment ose tu venir chez moi et proférer de telles accusations ! Bien sur tu es le père de Hope, qui voudrais tu que ce soit !
- Pourquoi t’énerves tu ? Je ne fais que te poser une question
- Je n’ai fais l’amour avec personne d’autre pendant que nous étions ensemble, tu étais un amant exceptionnel et je t’aimais !
- Rectification, Brooke, nous n’avons jamais fait l’amour, je n’ai fais que coucher avec toi. Il n’y avait rien entre nous en dehors du sexe
- Tu mens et tu te mens à toi-même, entre nous c’était bien plus que du sexe, nous étions en osmose et nous avons conçu cette merveilleuse petite fille
- Tu es folle à lier, je n’ai jamais été amoureux de toi pas une seconde. J’étais marié et fou amoureux de ma femme mais ça tu ne pouvais pas l’accepter, non c’était trop dur pour toi d’imaginer qu’un homme ne te trouve pas séduisante et en aime une autre alors tu ma attirer dans tes draps, telle une araignée tissant sa toile pour attraper sa proie et comme un idiot je suis tombé dedans au point de détruire la meilleure chose qui me soit jamais arrivé dans la vie : mon mariage avec Bridget. Dieu merci elle ma pardonné et aujourd’hui je suis le plus heureux des hommes grâce à elle.
Brooke je veux savoir : suis-je oui ou non le père de Hope ?
- Oui ! Oui tu l’es et puisque tu es revenu nous allons former une famille, toi, Hope et moi.
Elle commença à se dévêtir
- Rhabille toi, je suis marié et éperdument amoureux de ma femme
- Bridget ne pourra jamais satisfaire tes besoins sexuels
Elle continua à se déshabiller
- Quel genre de femme est tu donc pour parler ainsi et plus encore quel genre de mère est tu ?
- Je me souviens d’une époque pas si lointaine où tu te fichais de savoir ça
- Et moi lorsque je repense à cette époque j’ai envi de vomir, cela a détruit mon mariage mais Dieu merci Bridget ma pardonné et aujourd’hui nous sommes remariés et elle est la femme la plus belle, la plus intelligente, la plus sexy que j’ai jamais connu et je l’aime !
Il sortit de la maison en claquant la porte

Maison de Deacon et Bridget

Bridget était déjà à la maison lorsque Deacon rentra de chez Brooke, il la serra dans ses bras tout en l’embrassant.
- C’est tellement bon que tu sois là
- Je sais, je ne suis pas souvent à la maison avec mon travail, je vais devoir apprendre à gérer mon temps afin d’être le plus souvent possible avec toi et les enfants. Les enfants, j’adore ce mot au pluriel
Deacon lui sourit et l’embrassa
- Oh tu sais quoi, j’ai pris rdv pour ma première échographie. Tu aimerais m’accompagner ?
Les yeux de Deacon s’illuminèrent
- Je ne louperai cela pour rien au monde, voir notre enfant pour la première fois---Mon amour, si tu savais comme je t’aime
- Je t’aime moi aussi
Ils s’embrassèrent un long moment puis restèrent tendrement enlacé
- Comment ça c’est passé chez ma mère ? As t’elle reconnu la possibilité qu’Hope puisse être la fille d’un autre homme
- Brooke, c’est l’être le plus abjecte que j’ai jamais rencontré. Cette femme est immonde
- Que c’est t’il passé ? Elle n’a pas admit
- Vient par ici je vais tout raconter
Il l’attira sur le fauteuil et lui raconta sa rencontre avec Brooke. Il marqua une pose au moment où il allait arriver à l’instant où Brooke lui avait fait du charme.
Bridget se rendit compte qu’il lui cachait quelque chose
- Continue, mon amour
- Bridget, chérie, non
- Que t’a-t-elle dit d’autre
- Mon amour, non
- Laisse moi deviner, elle a encore joue de ses charmes
- Il ne sait rien passer
Bridget lui sourit
- Tu n’as pas besoin de me le dire, j’ai confiance en toi
Deacon se pencha vers elle et l’embrassa
- Que compte tu faire à présent ?
- Je vais faire appel au service d’un avocat afin de contraindre Brooke à effectuer un test de paternité. Mon amour, j’ai l’intime conviction de ne pas être le père de Hope. Je ne ressens rien pour cet enfant
- C’est peut être parce que tu ne la connais pas encore
- Non, mon ange cela n’a rien à voir, la première fois que j’ai vu Eric, j’ai su tout de suite qu’il y’avait un lien indéfectible entre nous et c’est pareil avec notre bébé, je suis déjà fou de lui avant même de l’avoir vu ou sentit bouger
Bridget lui sourit et l’embrassa
- Dans ce cas mon amour, il ne te reste plus qu’à contacter les service d’un avocat mais chéri, je veux que tu sache que si d’aventure Hope se révélerait être ta fille, elle aurait toujours une place dans notre famille car je t’aime, Deacon et je suis incapable de ne pas aimer quelque chose qui vienne de toi. Dieu sait pourtant à quel point ce fut dur de la mettre au monde et la tenir dans mes bras en me disant qu’elle était ta fille et celle de ma mère
Flash Back
Bridget revu la naissance de la petite fille à Big Bear, elle en eu les larmes aux yeux.
Deacon se leva, passa ses mains autour de sa taille et l’embrassa sur sa tête. A travers ses larmes Bridget se mit à rire elle se retourna et regarda son mari
- Je suis désolé, mon amour, mes hormones me joue des tours en ce moment
Deacon lui sourit
- Je connais un bon moyen de les satisfaire
Il commença à l’embrasser avant de lui faire l’amour

Quelques semaines plus tard maison de Deacon et Bridget

Deacon n’arrivait pas à trouver le sommeil ce soir là, il bougeait dans tous les sens et il finit par se lever afin de ne pas réveiller Bridget qui dormait profondément après une nuit torride mais Bridget finit néanmoins par se réveiller
- Deacon ?
- Oh chérie, pardon, je ne voulais pas te réveiller, dit t’il en se rapprochant du lit
- La situation avec Hope te préoccupe
- Tu me connais si bien, dit t’il en souriant
- Chéri, si tu es persuadé au plus profond de toi qu’elle n’est pas ta fille dans ce cas nous exigerons de ma mère un test de paternité
- Mais elle refuse d’admettre la possibilité que je ne suis pas le père de sa fille
- C’est curieux ça ne lui ressemble pourtant pas. Elle était persuadée que j’étais la fille de Ridge mais elle a accepté de passer les tests alors pourquoi pas avec Hope c’est très étrange tout ça. Si tu es d’accord demain j’irai voir ma mère pour tirer cette affaire au clair
Pour toute réponse Deacon l’embrassa


_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Re: chapitre 23   Mer 7 Jan - 0:47

Maison de Brooke, le lendemain

Deacon gara sa voiture dans l’allée sortit de la voiture, il sonna à la porte ; Hope alla ouvrir
- Bonjour, je suppose que tu es Hope
- Oui et toi tu es mon Papa
Deacon fut surprit par la réponse de la fillette cependant il ne se laissa pas déstabilisé
- Ta maman est là ?
- Hope qui est ce ?
- C’est Papa
- Ridge, je ne t’attendais pas maintenant---Deacon ? Que vient tu faire ici ?
- Je dois te parler Brooke mais pas devant la petite
- Hope tu veux bien aller jouer dans ta chambre
- Au revoir, Papa
- Au revoir, Hope, répondit t’il de manière laconique
- Brooke pourquoi m’appelle t’elle ainsi ?
- Comment voudrais tu qu’elle t’appelle, tu es son père !
- En est tu sure ?
- Que dis tu ?
- Tu ma bien compris, es tu certaine que je suis son père
- Bien sur j’en suis sure comment peut tu poser cette question
- Brooke, Hope est née à 8 mois ? Es t’il possible que tu te sois trompée dans tes calculs et qu’elle soit née à terme et dans ce cas cela signifierai que je ne suis pas le père de ta fille
- Comment ose tu, comment ose tu venir chez moi et proférer de telles accusations ! Bien sur tu es le père de Hope, qui voudrais tu que ce soit !
- Pourquoi t’énerves tu ? Je ne fais que te poser une question
- Je n’ai fais l’amour avec personne d’autre pendant que nous étions ensemble, tu étais un amant exceptionnel et je t’aimais !
- Rectification, Brooke, nous n’avons jamais fait l’amour, je n’ai fais que coucher avec toi. Il n’y avait rien entre nous en dehors du sexe
- Tu mens et tu te mens à toi-même, entre nous c’était bien plus que du sexe, nous étions en osmose et nous avons conçu cette merveilleuse petite fille
- Tu es folle à lier, je n’ai jamais été amoureux de toi pas une seconde. J’étais marié et fou amoureux de ma femme mais ça tu ne pouvais pas l’accepter, non c’était trop dur pour toi d’imaginer qu’un homme ne te trouve pas séduisante et en aime une autre alors tu ma attirer dans tes draps, telle une araignée tissant sa toile pour attraper sa proie et comme un idiot je suis tombé dedans au point de détruire la meilleure chose qui me soit jamais arrivé dans la vie : mon mariage avec Bridget. Dieu merci elle ma pardonné et aujourd’hui je suis le plus heureux des hommes grâce à elle.
Brooke je veux savoir : suis-je oui ou non le père de Hope ?
- Oui ! Oui tu l’es et puisque tu es revenu nous allons former une famille, toi, Hope et moi.
Elle commença à se dévêtir
- Rhabille toi, je suis marié et éperdument amoureux de ma femme
- Bridget ne pourra jamais satisfaire tes besoins sexuels
Elle continua à se déshabiller
- Quel genre de femme est tu donc pour parler ainsi et plus encore quel genre de mère est tu ?
- Je me souviens d’une époque pas si lointaine où tu te fichais de savoir ça
- Et moi lorsque je repense à cette époque j’ai envi de vomir, cela a détruit mon mariage mais Dieu merci Bridget ma pardonné et aujourd’hui nous sommes remariés et elle est la femme la plus belle, la plus intelligente, la plus sexy que j’ai jamais connu et je l’aime !
Il sortit de la maison en claquant la porte

Maison de Deacon et Bridget

Bridget était déjà à la maison lorsque Deacon rentra de chez Brooke, il la serra dans ses bras tout en l’embrassant.
- C’est tellement bon que tu sois là
- Je sais, je ne suis pas souvent à la maison avec mon travail, je vais devoir apprendre à gérer mon temps afin d’être le plus souvent possible avec toi et les enfants. Les enfants, j’adore ce mot au pluriel
Deacon lui sourit et l’embrassa
- Oh tu sais quoi, j’ai pris rdv pour ma première échographie. Tu aimerais m’accompagner ?
Les yeux de Deacon s’illuminèrent
- Je ne louperai cela pour rien au monde, voir notre enfant pour la première fois---Mon amour, si tu savais comme je t’aime
- Je t’aime moi aussi
Ils s’embrassèrent un long moment puis restèrent tendrement enlacé
- Comment ça c’est passé chez ma mère ? As t’elle reconnu la possibilité qu’Hope puisse être la fille d’un autre homme
- Brooke, c’est l’être le plus abjecte que j’ai jamais rencontré. Cette femme est immonde
- Que c’est t’il passé ? Elle n’a pas admit
- Vient par ici je vais tout raconter
Il l’attira sur le fauteuil et lui raconta sa rencontre avec Brooke. Il marqua une pose au moment où il allait arriver à l’instant où Brooke lui avait fait du charme.
Bridget se rendit compte qu’il lui cachait quelque chose
- Continue, mon amour
- Bridget, chérie, non
- Que t’a-t-elle dit d’autre
- Mon amour, non
- Laisse moi deviner, elle a encore joue de ses charmes
- Il ne sait rien passer
Bridget lui sourit
- Tu n’as pas besoin de me le dire, j’ai confiance en toi
Deacon se pencha vers elle et l’embrassa
- Que compte tu faire à présent ?
- Je vais faire appel au service d’un avocat afin de contraindre Brooke à effectuer un test de paternité. Mon amour, j’ai l’intime conviction de ne pas être le père de Hope. Je ne ressens rien pour cet enfant
- C’est peut être parce que tu ne la connais pas encore
- Non, mon ange cela n’a rien à voir, la première fois que j’ai vu Eric, j’ai su tout de suite qu’il y’avait un lien indéfectible entre nous et c’est pareil avec notre bébé, je suis déjà fou de lui avant même de l’avoir vu ou sentit bouger
Bridget lui sourit et l’embrassa
- Dans ce cas mon amour, il ne te reste plus qu’à contacter les service d’un avocat mais chéri, je veux que tu sache que si d’aventure Hope se révélerait être ta fille, elle aurait toujours une place dans notre famille car je t’aime, Deacon et je suis incapable de ne pas aimer quelque chose qui vienne de toi. Dieu sait pourtant à quel point ce fut dur de la mettre au monde et la tenir dans mes bras en me disant qu’elle était ta fille et celle de ma mère
Flash Back
Bridget revu la naissance de la petite fille à Big Bear, elle en eu les larmes aux yeux.
Deacon se leva, passa ses mains autour de sa taille et l’embrassa sur sa tête. A travers ses larmes Bridget se mit à rire elle se retourna et regarda son mari
- Je suis désolé, mon amour, mes hormones me joue des tours en ce moment
Deacon lui sourit
- Je connais un bon moyen de les satisfaire
Il commença à l’embrasser avant de lui faire l’amour

Quelques semaines plus tard maison de Deacon et Bridget

Deacon n’arrivait pas à trouver le sommeil ce soir là, il bougeait dans tous les sens et il finit par se lever afin de ne pas réveiller Bridget qui dormait profondément après une nuit torride mais Bridget finit néanmoins par se réveiller
- Deacon ?
- Oh chérie, pardon, je ne voulais pas te réveiller, dit t’il en se rapprochant du lit
- La situation avec Hope te préoccupe
- Tu me connais si bien, dit t’il en souriant
- Chéri, si tu es persuadé au plus profond de toi qu’elle n’est pas ta fille dans ce cas nous exigerons de ma mère un test de paternité
- Mais elle refuse d’admettre la possibilité que je ne suis pas le père de sa fille
- C’est curieux ça ne lui ressemble pourtant pas. Elle était persuadée que j’étais la fille de Ridge mais elle a accepté de passer les tests alors pourquoi pas avec Hope c’est très étrange tout ça. Si tu es d’accord demain j’irai voir ma mère pour tirer cette affaire au clair
Pour toute réponse Deacon l’embrassa

Le lendemain matin, Créations Forrester bureau de Brooke

- Bridget ? C’est une surprise de te voir ici
- Tu dois bien te douter des raisons de ma présence
- Non je ne vois pas
- Joue pas à ce petit jeu avec moi, Maman, tu sais très bien ce qui m’amène en ces lieux
- Brooke j’aurais besoin que tu me signe ça--- Bridget, chérie tu es revenue auprès de ta famille
- Non, Papa, je ne suis pas revenue comme tu dis, je suis simplement passé pour parler à ma mère
- De quoi veut tu me parler ?
- Des tests de paternité concernant Hope
- Bridget, Hope est la fille de Deacon et il n’y a pas revenir dessus
- Nous n’en sommes pas sur et tu le sais aussi bien que moi. Il se peut très bien qu’elle soit la fille de Thorne, après tout vous étiez bien marié juste avant que tu ne couches avec mon mari
- Bridget pourquoi remet tu cette vieille histoire sur le plateau. Deacon et toi n’êtes plus mariés a présent, ta présence ici en est la preuve, tu es enfin revenue à la raison, je vais de ce pas téléphoner à Oscar je suis certain qu’il acceptera de te pardonner
- Me pardonner ? Papa, il n’a rien à me pardonner je te rappelle qu’il ma violé au moment où j’étais au plus mal et c’est moi qui devrait lui pardonner ? De toute manière je me moque d’Oscar Marone, tout ce qui m’importe ce sont ces tests de paternité, Deacon a le droit de savoir si il est oui ou non le père de cet enfant
- Deacon est le père de Hope nous l’avons conçu ici même dans ce lit, dans ce bureau, nous étions éperdument amoureux l’un de l’autre
- Je sais ce que tu cherches à faire mais tu n’ y arriveras pas, pas cette fois, tu ne détruiras pas mon mariage
- Ton mariage, quel mariage ? dit Eric
- Deacon et moi sommes remaries et cette fois c’est pour la vie !
- Non ! Ce n’est pas possible, dis moi que ce n’est pas vrai, s’écria Eric
- Si c’est vrai, dit Deacon qui venait d’arriver, ça va chérie ?
- Chéri, mais que fais tu ici ?
- Je ne voulais pas te laisser affronter toute seule cette situation
Bridget lui sourit et l’embrassa ensuite elle regarda son père, son regard étincelait de colère puis elle se retourna vers sa mère
- Va tu oui ou non effectuer les tests de paternité
- Jamais, tu m’entend Bridget, jamais je n’effectuerai ces tests : Hope est la fille de Deacon et tu va devoir t’y faire !
- Très bien dans ce cas Deacon et moi ont demanderont la garde, cet enfant grandira avec ses frères et sœurs
- Tu n’es pas sérieuse
- Où tu acceptes de passer ces tests ou nous entamerons une procédure pour en avoir la garde
- Tu n’es peut pas au courant mais du temps où Deacon était marié avec Macy ils ont essayé de m’enlever ma fille mais ils n’ont pas réussi
- Attend qu’un juge apprenne quel genre de mère tu es et tu verra
- Très bien, je suis d’accord pour passer ces tests

Quelques jours plus tard maison de Kristen et Tony

- Je te remercie d’avoir accepté mon invitation
- Cela ma fait plaisir que tu m’appelle
- Comment vas tu ?
- Bien, très bien
- Vraiment ?
- Kristen, je vais à merveille, je suis une femme comblée, Deacon est un mari merveilleux et je l’aime à la folie
Kristen lui servit un verre de vin
- Pas d’alcool pour moi merci, dit Bridget
Kristen la regarda
- Petite sœur, tu ne serais pas enceinte par hasard
Bridget sourit tout en mettant ses mains sur son ventre
- Je suis découverte. Deacon et moi avions décidé d’attendre un petit peu avant de l’annoncer
- C’est merveilleux, je suis vraiment très contente pour toi, pour vous deux après tout ce que vous traversez vous méritez d’être heureux
- Nous sommes comblés et nous serons soulages lorsque les résultats des tests de paternité concernant Hope tomberont
- Pour quand sont t’ils prévu ?
- Ils ne devraient plus tarder à arriver
- Que ce passera t’ils si ils ne sont pas ceux que vous espérez et qu’Hope soit bien la fille de Deacon
- Oh Kristen, je n’en sais rien, Deacon est convaincu de ne pas en être le père moi je ne sais pas, je ne sais plus mais si Hope est bien la fille de mon mari alors je l’accepterais comme un membre de notre famille
- Tu es sur d’en être capable ?
- Il le faut, je dois cela à Deacon
- Tu pourrais faire abstraction que cet enfant soit le fruit d’une liaison adultérine entre ton mari et ta mère ?
- Bien des choses ont changé depuis ce temps là : pour commencer Deacon et moi sommes remariés et surtout je le dois à Deacon
- Comment ça tu le dois à Deacon ?
- Kristen, tu oublies qu’il a faillit laisser sa vie pour sauver la mienne. Quel genre de femme je ferais si je n’acceptais pas Hope dans notre famille si elle est bien la fille de mon mari
- Bridget, c’est complètement différent : Deacon ta sauvé la vie parce qu’il t’aime
- Je l’aime moi aussi ! C’est pourquoi je me dois d’accepter Hope si elle est bien sa fille
- Mais enfin tu sembles oublier qu’elle est ta demi sœur
- Je n’ai rien oublié mais je ferais n’importe quoi pour Deacon, n’importe quoi et si faire n’importe quoi signifie accepter Hope alors oui je le ferais
Kristen serra Bridget dans ses bras

Maison de Deacon et Bridget

Deacon était anxieux, les résultats du test de paternité tardé à arriver, Bridget s’approcha de lui et l’enlaça
- Ça va aller mon amour, les résultats ne vont plus tarder
A cet instant on sonna à la porte d’entrée
Bridget alla ouvrir
- Taylor ? Qu’est qui t’amène ?
- Je peux entrer ?
Bridget s’écarta pour la laisser entrer
- J’ai ici les résultats du test de paternité, ils ont atterrit sur mon bureau par erreur je me suis dit que vous deviez être impatient de les avoir
Elle tendit l’enveloppe à Bridget qui la remit à Deacon
- Chéri, attend, je veux que tu sache que quelque soit les résultats contenus dans ce courrier cela ne changera en rien mes sentiments pour toi, je t’aime et je t’aimerai toujours
- C’est vrai ?
- Oui, mon amour
- Merci, dit t’il en la serrant dans ses bras, je n’aurais pas supporter de devoir te perdre à nouveau
- Ni moi non plus, notre divorce puis t’avoir cru mort furent les pires épreuves de ma vie
Ils s’embrassèrent puis Deacon décacheta l’enveloppe
- Je, je ne comprend rien il n’y a que des codes. Chérie qu’est que tout cela signifie ?
Il tendit la lettre à Bridget

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
chapitre 23
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: I would give my life for you: Je pourais donner ma vie pour toi-
Sauter vers: