The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 chapitre 3

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: chapitre 3   Mer 21 Jan - 1:17

Créations Forrester/Maison de Deacon et Bridget

- Vous l’aimez tellement que vous l’avez trompé avec sa mère et briser leur relation
Deacon comptait riposter lorsque son portable bipa : c’était Bridget
- Deacon, il faut que tu vienne vite à la maison s’il te plait, je t’en supplie rentre vite
- Chérie, qu’y a-t-il ?
- Vient s’il te plait
- J’arrive tout de suite
Deacon raccrocha et se leva
- Je vous prie de m’excuser mais je dois rentrer chez moi
- Je vous rappel que nous sommes en pleine réunion
- Contrairement à vous, Eric, ma priorité va à ma femme
- Bridget est une Forrester elle sait combien ces réunions sont importantes et qu’il ne faut en aucun cas être déranger
Deacon rangea ses affaires et s’apprêtait à sortir lorsque
- Deacon revenait nous n’avons pas finit notre conversation, si vous sortez vous êtes renvoyé ! Deacon !
- Viré moi je m’en fiche. Ma priorité va à Bridget non aux Créations Forrester. Tony, je trouve ton idée géniale, seulement en ce qui concerne mes enfants je dois voir cela avec leur mère

Maison de Deacon et Bridget
Deacon gara sa voiture dans l’allée et ouvrit la porte de chez lui. Bridget en larmes se jeta dans ses bras
- Chérie qu’y à t’il ? Tu es malade ? Il est arrivé quelque chose à l’un des enfants
Bridget secoua la tête
- Les enfants vont bien et je ne suis pas malade. Deacon, ce sont ces appels
- Quels appels ?
- Tu sais ces appels anonymes
- Ils ont recommencé ?
- Ils n’ont jamais cessé
- Quoi ?
- Ils ne ce sont jamais arrêté mais à chaque fois tu n’étais pas là
- Pourquoi ne ma tu rien dit ?
- Je ne voulais pas t’inquiéter, tu avais assez de soucis au Créations Forrester
- Ma puce, tu devrais pourtant savoir qu’il n’y a rien au monde de plus important au monde pour moi que toi et les enfants
- Vraiment ?
- Bien sur. Pourquoi cette question ?
- C’est une femme
- Qui donc ?
- La personne au téléphone, c’est une femme
- Comment le sais tu ?
- Elle a parlé. Sa voix était masquée mais je sais que c’est une femme
- As t’elle dit ce qu’elle voulait ?
- La seule chose qu’elle ait prononcé c’est ton nom : Elle a dit : « Deacon » elle a répété ton nom à deux reprises je l’ai très distinctement entendu
Deacon était abasourdi par les révélations de son épouse. Il était persuadé que ces appels anonymes avaient cessé depuis longtemps. Il fut tiré de ses pensées par une question de sa femme
- Deacon, je veux savoir as-tu une aventure ?
- Quoi ? Non bien sur que non !
- Alors comment explique tu que cette femme ait prononcé ton nom ?
- Je n’en sais rien voyant, j’ignore qui est cette femme
- Ah oui et tu ignore aussi la provenance de tout ça
Elle lui montra une bonne dizaine de lettre parfumée, dessinée avec des cœurs et des mots d’amour à l’intérieur de chacune d’elle. Toutes tapées à la machine
- Mais qu’est ce cela ?
- Ça ce voit non ! Ce sont des lettres d’amour de ta maîtresse
- Chérie, je n’ai pas de maîtresse ! Je n’entretiens aucune liaison adultérine. Je t’aime et il faudrait que je sois fou pour mettre en péril notre mariage en te trompant
- Alors comment explique tu tout ceci puisque ce n’est pas moi qui te les a envoyé ?
- Je l’ignore, mon ange, j’ignore qui est l’expéditeur de ces lettres anonymes mais je peut te jurer depuis notre mariage et même avant lorsque nous avons recommencer à sortir ensemble : je n’ai t’ai jamais trompé ! Je t’aime. Lors de notre mariage je t’ai juré fidélité, je t’ai fais la promesse devant Dieu de te rester fidèle jusqu'à la fin de notre vie
- Ce ne sont que des mots, Deacon ! Beaucoup de couples prononces ces vœux lors de leur mariage et les oublies aussitôt
- Pas moi ! Ces mots j’en ai pesé tout le poids. Ma chérie, je t’ai perdu une première fois parce que j’étais trop stupide pour ne pas résister à l’appel du sexe mais cela ma servit de leçon, lorsque tu m’es revenue je me suis juré de ne plus jamais faire quoique ce soit qui puisse mettre en péril notre bonheur
- Tu ne sais vraiment rien sur cette femme ?
- Absolument rien du tout, je te le promet
Bridget se jeta à son cou et l’embrassa
- Je t’aime
- Je t’aime moi aussi

- Je vais appeler la compagnie téléphonique et changé notre numéro
- Tu n’es pas obligé de faire cela
- Il le faut mon ange, ainsi nous serons plus dérangés, pendant que j’y suis-je vais également changé celui de mon portable
- Oui mais elle a notre adresse. Apparemment elle doit surveiller tes allées et venues pour téléphoner uniquement lorsque tu n’es pas à la maison
- C’est vrai, je n’avais pas pensé à cela. Je vais appeler la compagnie de téléphone et ensuite nous aviserons, ok Bébé ? S’il le faut j’en parlerais à Stephanie. Je ne laisserai, rien ni personne mettre en péril notre mariage et tout ce que nous avons battit toi et moi et je laisserai pas non plus quiconque te harceler
- J’ai peur, Deacon, j’ai très peur, j’ai l’impression qu’un danger nous menace, un danger face auquel ni toi ni moi ni pouvons rien. Tu peux penser que je suis folle ou superticieuse mais je ne peux pas m’empêcher d’y penser
Deacon la serra dans ses bras
- Bridget, chérie, non, ne dit pas des choses pareilles. Nous avons eu notre part de malheur, toi et moi avons bataillé dur pour en arriver là ou nous en sommes : rien au monde ne pourra briser cela
Il l’embrassa

Le lendemain, manoir des Forrester

Deacon passa voir Stephanie afin de discuter avec elle de ce qui été arrivé

- J’ai vraiment cru que cela c’était arrêté mais cela a continué de plus belle toujours à des heures où je n’étais pas là et je l’ignorais jusqu'à hier lorsque Bridget ma appelé.
- Vous n’avez vraiment pas d’aventure ?
- Stephanie, non ! J’aime Bridget jamais je ne lui serai infidèle, cela ma coûté trop cher la première fois. Depuis le jour où Bridget et moi avons recommencé à sortir ensemble je me suis juré que si j’avais la chance qu’une femme comme Bridget me pardonne et nous puissions tout recommencer de ne plus jamais faire quoi que ce soit qui puisse mettre en péril notre relation et surtout faire la faire souffrir
- Dans ce cas peut être s’agit t’il d’une de vos ex
- Mes ex ? Après la mort de Macy je ne suis sortit qu’avec Bridget
- Très bien mais avant
- Il y’a ma liaison avec…
Deacon ne pu continuer sa phrase
- Avec Brooke, finit t’il par dire
- Et ensuite après votre divorce avec Bridget et jusqu'au moment où vous avez rencontré Macy vous n’êtes pas resté comme un moine
- J’ai eu des aventures d’un soir avec des femmes dont je ne me souviens ni du nom ni du visage
Stephanie se mit à réfléchir un moment
- A quoi pensez vous, Stephanie ?
- Et si c’était Brooke ?
- Quoi ? Comment ça Brooke ?
- Deacon, vous m’avez bien dit que depuis Brooke vous n’avez eu que des aventures sans suite
- Mon mariage était finit et j’avais le cœur brisé, je passais mon temps d’un bar à l’autre
- Et avec April quelles étaient vos relations ?
- J’étais son manager jusqu'à ce qu’elle parte en tournée internationale avec un manager professionnel pourquoi ?
- Il n’y a donc jamais rien entre vous
- Non
- Je ne vois donc qu’une seule possibilité l’auteur de ces appels anonyme ne peut être que Brooke Logan
- Brooke mais pourquoi ferais t’elle cela ?
- Pour vous récupérer bien sur
- Mais enfin notre liaison est finit depuis des années, Bridget et moi sommes remariés et nous nous aimons
- Oui et Brooke le sait
- Que voulez vous dire ?
- Deacon, Brooke s’est fait une spécialité : celle de briser les ménages heureux. Elle a brisé le mien, celui de Ridge, de Thorne, et celui de sa fille. Seulement les hommes lui pardonne toujours tout et retombe toujours dans ses filets
- Mais pas moi. Je ne suis pas un Forrester et j’aime ma femme. Jamais plus jamais je ferai quoique ce soit qui puisse lui briser le cœur
- Mais Brooke l’ignore : elle doit penser que vous êtes comme tous les autres hommes
- Mais attendez, non que je veuille la défendre je n’y ai aucun intérêt croyez moi et en dehors de Bridget tout ce qui touche de près ou de loin à cette femme me dégoûte mais elle vit à Paris or ces lettres ont été postées ici même à Los Angeles
- Qui vous dit qu’elle n’a pas un complice
Deacon réfléchi un moment puis dit
- Que faudrait t’il faire pour qu’elle arrête. Je ne peux pas partir pour Paris et ceux pour deux raisons : à cause de tout ce qui ce passe aux Créations Forrester et la deuxième raison et la plus importante est que je refuse de laisser Bridget toute seule dans l’état où elle est en ce moment
- Les Créations Forrester peut se passer de vous pour quelque temps, quand à Bridget vous pouvez prétexter un voyage d’affaire. Je vous couvrirai n’ayez crainte
- Non ! Jamais je ne mentirai à Bridget, nous n’avons aucun secret l’un pour l’autre
- Dans ce cas dites lui la vérité que vous partez pour Paris afin de demander à Brooke de cesser ses agissements
- Et lui dire quoi ? Coucou Chérie, tu sais quoi je viens de découvrir qui est l’auteur de ces appels et lettres anonyme : c’est ta mère et je pars tout de suite pour Paris afin de lui demander d’arrêter. Je regrette Stephanie mais c’est non, je refuse de voir Bridget souffrir encore
- Mais cela vous auriez du y penser avant de coucher avec Brooke
- Mais bon dieu cette liaison remonte à des années ! J’ai tourné la page, Bridget ma pardonné et nous sommes très heureux.
Vous savez ce que je crois ? Brooke n’a rien à voir dans tout ça ! Elle vit sa vie de son coté avec Ridge et cela vous contrarie tant qu’elle refasse sa vie avec votre petit garçon chéri que vous êtes prête à faire n’importe quoi pour vous débarrasser d’elle alors vous cherchez à m’utiliser, peut importe si cela fait souffrir Bridget du moment que vous vous débarrassez de Brooke. Mais je suis désolé, Stephanie, je refuse de rentrer dans votre jeu, au fond vous ne valez pas mieux qu’elle, aussi égoïste l’une que l’autre. Brooke ne pensant qu’à sa libido et se fichant éperdument du mal qu’elle fait autour d’elle et vous, vous êtes tellement obsédée par votre vendetta que vous feriez n’importe quoi pour vous en débarrasser en vous fichant éperdument du mal que cela peut faire aux autres du moment que vous l’éloigner de votre petit garçon chéri. Mais je vais vous dire une bonne chose, Stephanie, Ridge est assez grand pour prendre lui-même ses décisions, si il veut rester avec cette femme c’est son problème pas le mien. Si vous trouvez un homme susceptible d’éloigner à jamais Brooke de votre famille tant mieux pour vous mais cela ne sera pas moi. La seule personne au monde qui me préoccupe c’est Bridget. J’étais venu vous voir dans l’espoir que vous pourriez peut être m’aider à trouver l’auteur de ces appels et ces lettres anonymes au lieu de cela vous avez voulu m’utiliser
Il sortit en claquant la porte, furieux.

Hôpital Universitaire

Après avoir quitté Stephanie, Deacon décida de rendre visite à sa femme

- En voila une surprise agréable, dit Bridget après qu’ils eurent finit de s’embrasser
- Ravi qu’elle te plaise, dit t’il en l’attirant plus près de lui pour l’embrasser de nouveau
- Qu’est qui ta conduit jusqu’ici, tu n’es pas malade au moins ?
- La seule maladie dont je souffre est un manque
- Un manque ?
- Ma femme me manque
- Oh je vois
- Avez-vous un remède à cela, Dr Sharpe ?
- Ça ce pourrait, dit t’elle en l’embrassant longuement. Ça va mieux ? dit t’elle au bout de plusieurs minutes
- Pas tout a fait, dit t’il en l’attirant de nouveau vers lui pour l’embrasser une fois encore
Lorsque il eu finit Bridget se blottit dans ses bras
- Je t’aime, Bridget et tu me manques avec notre travail nous n’avons plus guerre l’occasion de nous voir
- Je sais, mon amour, tu me manques aussi ainsi que les enfants ils grandissent à une vitesse folle et je loupe tout ça
- N’y aurait t’il pas un moyen pour que tu puisse réduire tes horaires ? En ce moment c’est de la folie pure aux Créations Forrester mais ils n’ont pas vraiment besoin de moi. Je ne suis pas un élément indispensable à la bonne marche des Créations Forrester contrairement à Tony, Ambre ou bien Rick
- Chéri, ne dis pas cela. Tu as apporté un vent d’air frais sur les Créations Forrester
- Oui peut être, mais quoi il en soit ça m’est égale. Chérie ma priorité c’est toi et les enfants et cela m’arrange de ne pas être si important
- Et toi la mienne
Ils s’embrassèrent
- Chérie, il faudrait que je te parle à propos des enfants, au sujet d’une ligne que Tony veut lancer. Tu penses rentrer de bonne heure ce soir ?
Le bipeur de Bridget bipa
- Les urgences, je suis désolée mais je dois y aller
Elle le quitta sur un rapide baiser

Hôpital Universitaire, plus tard dans la soirée, bureau de Mark
- Je vous félicite, pour ce soir vous avez fait de l’excellent boulot
- Merci
- Que diriez vous si nous allions fêter cela au Café Russe, c’est moi qui régale
- Merci, mais j’ai d’avantage envie de rentrer chez moi retrouver mon mari et mes enfants
- Bridget ! Ce soir c’est votre soirée, ce n’est pas tous les jours qu’un jeune interne sauve des vies. Deacon comprendra
- Je peux parfaitement fêter cela avec mon époux
- Deacon n’est pas médecin voyant, il ne peut pas comprendre ce qu’un médecin ressent lorsque il sauve une vie. D’ailleurs à ce sujet, j’ai quelque chose pour vous : j’en ai parlé avec le Directeur il est d’accord
- De quoi s’agit t’il ?
- Que diriez vous de devenir mon assistante ? Bien sur cela vous demandera plus de heures de travail mais vous en êtes capable
- Votre assistante ?
- Oui, je comprend que cela puisse vous surprendre en générale on ne le devient pas aussi vite mais vous êtes exceptionnelle, les patients vous adorent
- Mark, je suis flattée mais je dois dire non
- Non ? dit t’il surpris
- Je voulais justement vous demandez de me réduire le nombre d’heures de gardes. Je ne vois quasiment plus mon mari et mes enfants
- Bridget ? Vous rendez vous compte de ce que vous dites ? Je vous offre une opportunité qui ne se produira peut être plus jamais. Jamais aucun interne n’a eu une telle proposition et vous la refusez
- Mark, vous oubliez que je suis mariée, j’ai un mari, une famille et ils sont ma priorité
- Et vous êtes aussi médecin, vous avez fait le sermon de soigner tout individu
- Et je n’ai pas l’intention de renoncer à mon métier mais ma priorité va à mon mariage
- Bridget, je refuse de réduire vos heures de gardes ! Vous êtes un élément indispensable à mon équipe et les patients vous réclament
- Dans ce cas je démissionne ! Vous trouverez ma lettre de démission sur votre bureau des demain matin

_________________




Dernière édition par Bridget Sharpe le Mer 21 Jan - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Re: chapitre 3   Mer 21 Jan - 1:18

Maison de Deacon et Bridget

Elona avait fait un cauchemar et s’était mise à pleurer. Deacon tentait de la rassurer
- C’est finit, tu as fais un mauvais rêve ce n’est rien
- Maman, je veux voir Maman
- Maman n’est pas là, chérie
- Si je suis là, je suis rentrée. Que ce passe t’il mon ange
- Maman, et la petite lui raconta son cauchemar
- Ce n’est rien, mon cœur c’était juste un mauvais rêve, mais il ne pourra rien t’arriver, ni à toi ni à tes frères et sœurs parce que Papa et moi on empêchera les vilaines créatures de s’approcher de vous. Allez rendort toi maintenant. Je vais rester un peu près de toi jusqu'à ce que tu t’endormes
- Papa, tu es là aussi ?
- Bien sur mon cœur, allez dort maintenant. Maman et moi nous sommes près de toi
Lorsque la petite fut profondément endormie Deacon et Bridget redescendirent dans le salon. Deacon l’attira vers lui et l’embrassa
- Je suis content que tu sois enfin à la maison, je pensais te voir que demain
- J’ai sauvé une vie aujourd’hui
- C’est vrai ? Mon Ange je suis fier de toi
- Suite à cela Mark ma demandé de devenir son assistante
- Assistante du médecin chef ? Je croyais qu’il fallait avoir plus d’expérience pour le devenir
- C’est exact mais Mark pense que j’en ai les capacités
- Dans ce cas c’est formidable, mon amour je suis si fier de toi
- C’est un travail prenant qui demanderait encore plus d’heure de travail, plus d’heure de garde
Deacon ne dit mot mais Bridget compris son désappointement
- Mais j’ai dis non et j’ai démissionné
- Tu as démissionné ?
- Oui, mon amour, j’ai démissionné.
- Mais pourquoi ?
- Après notre conversation de cet après midi j’ai réfléchi. Cela faisait déjà un moment que ça cogité dans ma tête et j’allais t’en parler lorsque tu étais là cet après midi mais je n’ai pas eu le temps à cause de l’urgence. Comme tu la dis nous ne voyant quasiment plus, c’est à peine si nous nous croisons c’est pourquoi j’ai voulu réduire mes horaires afin d’avoir plus de temps pour toi et les enfants mais Mark a refusé alors j’ai démissionné
Deacon ne dit mot et la serra dans ses bras puis l’embrassa
- Chérie, tu n’aurais pas du faire cela, je sais à quel point la médecine compte pour toi
- Mais toi et les enfants êtes ma priorité et puis l’hôpital Universitaire n’est pas le seul hôpital de la ville, je peux très bien trouver un travail ailleurs où je pourrai concilier travail et vie de famille. Jamais plus je ne laisserai le travail empiéter sur notre vie
- Je t’aime, dit t’il en la serrant dans ses bras
- Moi aussi je t’aime
Ils s’embrassèrent

Quelque part dans un parc de Los Angeles

Une femme portant un foulard et des lunettes de soleil bien que la nuit était tombée depuis longtemps était assise sur un banc lorsque un homme dont on ne voyait uniquement la silhouette vint la rejoindre
- Je suis désolé, mais notre plan a échoué. Elle a démissionné
- Ce n’est pas ce que nous avions prévu, tu devais la convaincre, elle devait dire oui
- Son mariage est plus important, elle le fait passer en priorité
- C’est ridicule, c’est une Forrester, tout ce qui compte pour eux c’est la gloire et la fortune
- Pas elle, elle tient vraiment à son mariage et sa famille
- C’est une Forrester comme tous les autres et de plus c’est la fille de Brooke. Tu as promis de m’aider à le reconquérir et ainsi prendre ma revanche sur les Forrester

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
chapitre 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Le Choix de Deacon-
Sauter vers: