The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 chapitre 3

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: chapitre 3   Mar 10 Fév - 15:20

Deacon regarda la jeune femme qui venait d’entrer en l’agressant. Elle était blonde, des cheveux long, maigre avec des yeux marron et un visage sévère. Elle était revêtue d’une robe courte, très courte et sans aucune élégance malgré la finesse du tissu qui de toute évidence valait extrêmement cher.

- Mlle, nous nous connaissons ?
- Ne fait pas semblant de ne pas me reconnaître, tu sais très bien qui je suis
- Bridget, je t’en prie ne soit pas aussi agressive, dit Stephanie
- Bridget ? fit Deacon surpris
- Je n’ai pas eu le temps de vous prévenir, je suis navrée
- Prévenir, dit Deacon qui ne comprenait plus rien, les yeux fixés sur cette femme que Stephanie venait d’appeler « Bridget » mais cependant ne lui ressemblait en rien
- Encore une fois que fais tu ici ? dit t’elle sur un ton agressif
- Deacon, ma fille vous a demandé ce que vous fichiez là, je me croyais définitivement débarrassé de vous !
- Eric, je t’en prie, essaye de te montrer plus aimable envers ce garçon, il revient de loin
- Je moque d’où il vient, il n’a qu’à y retourner. Thorne téléphone à Brooke veut tu, dis lui de venir immédiatement et de confier Hope à Jackie ou Nick
- Alors j’attend, que diable fait tu ici ! Tu es devenu muet d’un seul coup ! Hurla t’elle
- Arête, à présent, Bridget, nous nous sommes habitués à ton changement de caractère mais pas Deacon, il est normal qu’il soit sous le choc en voyant ce que tu es devenue
- Qu’essaye tu d’insinuer, mon petit frère adoré.
Elle prononça cette phrase sur un ton ironique
- Ça suffit, tu sais très bien que je déteste lorsque tu m’appelle ainsi, mais bon sang que t’es donc arrivé depuis ton accident
- Accident, quel accident, de quoi s’agit t’il ?

Créations Forrester, bureau de Brooke

Nick était passé voir Brooke

- Brooke, j’aimerais vraiment que les choses s’arrangent entre nous
- Je sais, Nick, mais il faudrait que tu m’accepte telle que je suis : une femme pleine et entière. J’aime ce que je fais et je ne voudrais pour rien au monde changé de vie ou de carrière.
- Mais personne ne te le demande et certainement pas moi, tout ce que je veux c’est que tu arrêtes de travailler avec le Couturier de manière aussi proche. Mon offre tient toujours si tu veux travailler depuis les Industries Marone, j’installerai tout ce dont tu as besoin pour communiquer avec le reste des Forrester.
- Nick…
Elle fut interrompue par la sonnerie de son portable
- Excuse moi, dit t’elle en prenant son portable.
- Oui, Thorne que ce passe t’il ?
- Brooke, il faut que tu viennes immédiatement à la maison, il se passe quelque chose d’extrêmement grave. Est-ce Nick est auprès de toi, ou bien Jackie ?
- Nick est ici, oui pourquoi que ce passe t’il ?
- Demande lui de te garder Hope et vient immédiatement
- Pourquoi que ce passe t’il, Thorne, dis moi
- Deacon Sharpe est ici, nous ignorons encore ce qu’il veut. Peut être as t’il l’intention de t’enlever Hope
- Deacon ! Hurla t’elle, que diable vient t’il faire à Los Angeles, je le croyais partit pour toujours, est ce Bridget là vu, comment as t’elle réagit en le voyant ? Très bien j’arrive dans quelques minutes

En l’entendant hurler le prénom de Deacon, Nick là regarda

- Nick, peut tu me garder Hope jusqu'à nouvel ordre ? Elle est à l’école pour le moment, si tu pouvais allé la chercher ce soir, à moins que tout ne soit réglé d’ici là
- Que ce passe t’il ? Je t’ai entendu prononcer le prénom de « Deacon »
- Il est de retour, j’ignore au juste pourquoi. J’ai peur qu’il tente de m’enlever ma fille
- Il faudra d’abord qu’il me passe sur le corps s’il intente une chose pareille. Je vient avec toi, j’appellerai ma mère de la voiture afin qu’elle aille chercher Hope et l’emmène en lieu sur

Manoir des Forrester

- Cela ne te regarde pas, de plus tu l’aurais su si tu avais été là. Seulement tu étais trop occupé à te soûler dans un bar plutôt que de prendre de mes nouvelles
Brooke et Nick arrivèrent sur ces faits
- Maman, Nick, comme je suis contente de vous voir, dit t’elle en allant vers Nick pour l’enlacer
- Bridget comment va tu ?
Deacon les regarda tous les trois. Ses yeux rivaient de l’un à l’autre sans comprendre quoique soit à ce qui ce passait. Comment Bridget avait t’elle pu changé à ce point ? Tout en elle était si différent : ses cheveux, ses yeux, sa façon de s’habiller, sa façon de marcher, sa voix, son corps tout entier était différent. Il se souvenait à quel point Bridget avait un corps magnifique, un corps qui allait si bien au sien. Il se souvenait de la moindre petite courbe de son corps de déesse. Son caractère si doux et à la fois si fort. Cette femme n’avait aucun rapport avec elle. Il fut tiré de sa rêverie par Nick
- Qu’êtes vous venu faire ici, Deacon ? Vous n’êtes pas le bienvenu. Allez vous en !
- Je te préviens, Deacon, si tu es venu dans le but de m’enlever Hope…
- Hope, Brooke pas un instant je n’ai eu cette intention
- Vous n’aurez même pas un droit de visite comme c’était prévu. J’ai de l’argent, je pourrai payer les meilleurs avocats des États-unis ou même du monde pour annuler le contrat. Je considère cette petite fille comme la mienne : Elle ne vous appartient pas !
- Ridge en fera de même, dis Eric. Il est très attaché à la petite fille et elle l’appelle « Papa »
- Brooke, je ne suis pas venu pour reprendre ta fille
- Alors pourquoi es tu ici alors ?
- Je suis revenu pour Bridget. Je voulais retrouver la femme que j’aime depuis toujours
- Ne vous avisez pas à lui faire encore du mal, autrement vous aurez à faire à moi. Même si nous ne sommes plus mariés j’ai encore beaucoup d’affection pour elle et Brooke le sait. Il n’y a aucun secret entre nous
- Tu es revenu pour moi ou uniquement dans le seul but d’ennuyer ma famille. Combien veut tu pour dégager les lieux et ne plus jamais revenir
Deacon resta stupéfait par cette phrase. Il s’attendait à ce qu’elle vienne d’Eric, Rick, Brooke où même Stephanie, mais certainement pas de Bridget. Pourtant bizarrement il n’éprouvait aucune tristesse tant cette femme qui se tenait là devant lui ne ressemblait en rien à la femme dont il était fou amoureux. Certes elle ressemblait trait pour trait à Brooke et avait tout le caractère d’Eric. Pourtant ce n’était la femme qu’il aimait plus que tout au monde. Bridget, sa Bridget était la femme la plus belle qu’il eu jamais rencontré, elle ne ressemblait à aucune autre et sa beauté extérieure n’avait d’égal que sa beauté intérieur. Cette fille n’avait ni l’un ni l’autre et pourtant tout le monde l’appelait « Bridget »
- Avez entendu ce que ma fille vous a demandé. Combien voulez vous ?
- Gardez votre argent, je n’ai nul besoin ! Je suis revenu pour la femme que j’aime et qui m’aime. J’ignore qui est cette femme mais ce n’est pas Bridget !
Sur ces mots il prit la porte et s’en alla, laissant les Forrester stupéfait par sa dernière phrase
- Mais quel lâche, sous prétexte que j’ai grandis, suis devenue une femme et je ne veux plus de lui, il croit que je ne suis pas moi.
- Ne t’inquiète pas, chérie, laisse le parler ton père et moi savons qui tu es et nous sommes fier de toi, fier de la femme que tu es devenue.
- Ta mère à raison, chérie, nous n’avons jamais autant étés fier de toi que ces deux dernières années
- Merci, Papa

A l’Insomnia

Rick et CJ étaient resté stupéfait de la manière dont Bridget avait traité Deacon, même s’ils attendaient un peu mais pas autant. Mais ce qui les troublaient le plus était la dernière phrase de Deacon « J’ignore qui est cette femme mais ce n’est pas Bridget ! »

- Qu’as t’il voulu dire par sa dernière phrase
- J’en ai sais rien, CJ, mais il est vrai que ma sœur a terriblement changé. Moi-même je n’arrive plus à la reconnaître. Nous étions si complice autrefois et depuis son retour tout a changé. Certes elle est devenue très proche de Maman et c’est une bonne chose, mais ma sœur me manque. J’aimerais retrouver notre complicité d’avant mais elle ne s’en souvient pas
- Si tu veux mon avis, ta sœur a la mémoire sélective : Elle ne se souvient que des choses qui l’arrange
Rick le regarda
- Que veut tu dire ?
- Je ne sais pas trop comment te l’expliquer. J’ai vraiment l’impression qu’elle a sélectionné des éléments de sa vie d’avant l’accident. Tout ce qui ce comptait pour elle n’a plus aucune importance. Elle ne souvient pas avoir travaillé et habiter ici ni même combien elle ma aidé à surmonter la mort de Becky et celle que j’ai cru être de Macy. Pourquoi, cela n’a aucun sens.
- Peut être est ce du au fait que cette époque fait suite à sa séparation avec Deacon
- Possible si elle aimait encore mais elle vient de prouver que ce n’est plus le cas. Elle aime Nick a présent
- Oui mais elle là laissait partir parce que elle sait qu’il aime, Maman
- Admettons. Mais il n’y a pas que cela dont elle ne souvient pas ; également nos souvenirs d’enfance, lorsque nous en parlons elle élude toujours la discussion. Elle ne souvient élude pas de la fugue qu’elle a faite après la naissance de Thomas lorsque Ridge a décidé de quitter Brooke pour aller vivre avec Taylor et leur bébé et que je l’ai retrouvé.
- Je sais, tu as raison, moi aussi j’ai fait les mêmes constations que toi mais j’ai discuté avec Taylor, elle pense que c’est normal après un choc pareil.
CJ se mit à rire
- Je ne voudrais pas manqué de respect envers Taylor, tu sais bien que je l’ai toujours beaucoup aimé mais là je doute de ses capacités à diagnostiquer. De plus regarda là, même après toutes ces années dans le coma elle n’as rien oublié de sa vie d’avant
- Exact
- Il y’a autre chose que je m’explique pas
- De quoi s’agit t’il ?
- Durant tout ces mois où elle a vécu ici elle me ma jamais rien dit sur la trahison de Deacon et maintenant voila t’il pas qu’elle en parle à qui veut l’entendre. Y compris à un parfait étranger comme l’était Dante lorsque elle a connu
- Je me suis posé la même question mais je suis resté sans réponse
Rick soupira
- A quoi pense tu ?
- Devine. Je pensais à Deacon. Je n’ai jamais été pote avec lui mais je me souvient très bien à quel point ma sœur l’aimait et aujourd’hui il ma presque fait de la peine... Non il m’en a fait. Il semblait vraiment sincère en disant qu’il l’aimait et je t’avoue que sa phrase m’intrigue encore
- Je comprends, moi aussi. Je me demande bien où il est descendu
- Peut être Stephanie le sait t’elle ?
- Possible je vais lui téléphoner

Au manoir le calme était revenu. Bridget était assise sur le fauteuil autour de sa mère et Nick discutant tranquillement avec eux.
C’est alors que le portable de Stephanie sonna
- Stephanie, c’est Rick à l’appareil, je t’en prie ne prononce pas mon prénom et répond par oui ou par non
- Bridget est t’elle encore près de toi ?
- Oui
- Ok. Deacon t’aurais t’il laisser une adresse ou un numéro de téléphone où nous pourrions le joindre
- Oh désolée, Cassandra, je ne suis pas en mesure de vous aider
- Ok, merci

Rick raccrocha

- Alors ?
- Non, elle n’en sait rien, mais j’ai une idée cela dit
- Ah oui, laquelle ?
- Il est sûrement descendu au Lair, il a toujours son appartement là bas
- Allons y alors

Au Lair

Deacon se remémorait les paroles que Bridget lui avait dit mais bizarrement il n’en éprouvait aucune souffrance et pourtant Dieu sait à quel point il l’aimait. Il prit le cadre sur la cheminée et regarda la photo de celle qu’il aimait. Elle était merveilleusement belle avec ses cheveux dorés et ses magnifiques yeux bleus, ses lèvres il se souvenait du goût de ses lèvres posées sur les siennes.
C’est impossible cette femme ne pouvait être Bridget, elle n’avait rien de comparable avec elle.
Je t’aime Bridget et je jure de te retrouver où que tu sois mon amour.
Dit t’il tout en parlant à haute voix. C’est à ce moment là que la porte sonna
- Rick ? CJ ? dit t’il surpris. Je ne m’attendais pas à vous voir.
- Peut-on entrer ?
- Bien sur

Copenhague, Royaume du Danemark

Une jeune femme, aux cheveux dorés, regardé par la fenêtre. Son regard était si triste, il semblait perdu dans le vague.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
chapitre 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: L'usurpatrice-
Sauter vers: