The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 chapitre 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: chapitre 7   Mar 10 Fév - 16:58

- Au Danemark, répéta Rick surpris, qu’es tu veux allé y faire ?
- Retrouvé Bridget, Rick, elle est en danger je le sens et elle m’appelle à l’aide
- Ce que tu dis est dénué de sens. Comment peut tu être sur qu’elle est au Danemark et qu’elle est en danger ?
- Je n’ai pas la certitude qu’elle se trouve au Danemark mais je sais seulement que c’est par là bas que je dois commencer à orienter mes recherches afin de la retrouver le plus vite possible
- Tu comptes partir à l’aventure dans un pays que tu ne connais pas, dont tu ne parles pas la langue uniquement parce que tu as l’impression que Bridget est en danger uniquement parce que tu as le pressentiment qu’elle t’appelle ?
- Rick, ce n’est pas un pressentiment, c’est bien plus fort. Je ne sais pas comment t’explique ce que j’ai ressentit, c’était si fort, si puissant. Cela n’as rien de rationnel je te l’accorde, mais l’amour que je lui porte n’est en rien rationnel lui non plus et pourtant il existe
- Deacon, je ne remets pas en cause ton amour pour ma sœur. Je sais que tu l’aimes. J’en ai beaucoup douté mais c’est finit. Seulement, vouloir partir ainsi c’est de la folie. Qui dit que tu ne prends pas tes craintes pour la réalité ? Qui dis que si elle n’a plus donne de nouvelle depuis si longtemps c’est peut être pour se tourner vers une nouvelle vie ? Une vie loin de nous. Peut être as t’elle voulu couper les ponts avec son passé, peut être est ce elle qui a demandé à cette fille de venir parmi nous en se faisant passé pour elle afin que personne ne cherche à la retrouver
- Rick, dit CJ, d’un ton de reproche mêlé à la stupéfaction
Deacon était abasourdi, il resta un moment silencieux.
- Ça y’est tu as finit ? Dis moi, tu penses vraiment ce que tu racontes car si moi je suis fou que de vouloir courir à l’aventure pour retrouver la femme que j’aime, ta propre sœur, que doit t’on dire de toi. Ce que tu dis est la démence la plus totale. Je te rappelle que nous parlons de Bridget, ta sœur, ma femme
- Tu veux dire ex femme, répliqua Rick
- Notre divorce n’était qu’un bout de papier. Cela n’as pas changé les sentiments que nous nous portions. Comment peut tu pense ne serais que l’espace d’un centième de seconde que Bridget voudrait fuir sa famille. Elle vous aime je te rappel au cas où tu l’aurais oublié
Rick s’assied et pris sa tête dans ses mains
- Rick, je suis désolé, mais Deacon a raison. Bridget n’aurait jamais fait une chose pareille.
- Je sais bien, je sais que vous avez raison tout les deux. Ma sœur n’aurait jamais fait un truc aussi dingue, je vous l’accorde et je sais qu’elle nous aime. Je ne sais plus quoi pense de tout ceci, jusqu'à il y’a encore quelques jours, j’avais une sœur, beaucoup changé, certes, mais une sœur. Et puis toi, Deacon, tu arrive et là tu t’aperçois que ce n’est pas Bridget et qu’a sa place vit une femme qui se fait passer pour elle et maintenant, ça, pour une raison mystérieuse et dénuée de sens commun tu te persuade qu’elle est en danger et tu veux courir à travers le monde pour la sauver alors que tu n’as aucune preuve de ce que tu avance. C’en est trop, je suis désolé mais je ne peux pas te suivre. Si cela se savait les gens te prendront pour un fou
- Je me moque que l’on me prenne pour un fou, je sais bien que ce que je dis est irrationnel mais cela m’est égal. Je préfère manque de raison de raison et sauver la femme que j’aime plutôt que le contraire. Sur ce je m’en vais téléphoner afin de réserver le premier vol en partance pour Copenhague

Industrie Marone, bureau de Massimo

Massimo décrocha le téléphone et composa un numéro.

- Jimmy, c’est Massimo, laissez tomber l’alcool et passez à l’étape suivante. Débrouillez vous comme vous voudrez je ne veux rien savoir mais que cela soit fait au plus vite.
- Considérez que c’est fait
Massimo raccrocha lorsque sa secrétaire le bipa
- Mr Marone, votre neveu Oscar sur la 1
- Oscar, passez le moi
- Oscar, mon neveu comment va tu ?
- Très bien mon oncle, je ne vais on ne peux mieux mes affaires prospère bien
- Formidable ! Et les affaires de cœur comment vont t’elle ? Quand va tu me donner un petit neveu. Le cœur c’est les Marone est tout aussi important que les affaires
Oscar se mit à rire
- Elles vont bien elles aussi, j’ai une ravissante petite amie dont je suis follement amoureux
- Formidable ! Est ce elle t’aime aussi ?
- Bien sur qu’elle m’aime aussi, nous allons même nous marier
- Vous marier, ou quand ?
- Très prochainement à Copenhague
- Quand compte tu me la présenter ?
- Bientôt, mon oncle
- Comment s’appelle t’elle ?
Oscar marqua un moment d’hésitation et profita alors pour dévier la conversation
- Mon oncle, j’ai reçu un appel de mon cousin Nick à propos de Deacon. Il est revenu à Los Angeles. Nick à peur pour Bridget. Il est vrai que nous avons rompu mais nous sommes restés de très bons amis et je ne voudrai que ce salopard de Deacon Sharpe lui refasse du mal
- Tu n’as pas en t’en faire, j’ai Deacon dans mon collimateur et Bridget ne peut plus le supporter. De plus j’ai une bonne nouvelle, ton cousin Nick et elle vont se remarier, tu pourrais peut être venir pour le mariage cela sera l’occasion de rencontrer ta fiancée. Si tu le souhaites je pourrai mettre le jet des Industries Marone à ta disposition
- Cela aurait été avec plaisir mon oncle malheureusement je suis très prix par mes affaires et ma fiancée est étudiante en médecine
- Étudiante en médecine, comme Bridget ?
- C’est exactement cela comme Bridget

Appartement du Lair

- Bonjour, j’aurais aime réserve un billet pour le premier vol que vous aurez pour Copenhague, peut m’importe la compagnie et qu’importe la classe je m’en moque
- Ne quittez pas, monsieur je vérifie les disponibilités
Rick le regarda et poussa un soupir
- Il est fou à lier, dit Rick
- Je ne le crois pas, il aime éperdument ta sœur, son amour pour elle est si fort qu’il ferait n’importe quoi pour la retrouver et je le comprends, dis CJ tristement.

- Allo, Mr, je suis désolée mais il ne reste plus aucune place de disponible pour un vol à destination de Copenhague et ce au cours de ces prochaines semaines
- Comment, dis Deacon surpris, Mlle, il faut à tout prix que je me rende dans cette ville dans les prochains jours, prochaines heures si possible, il s’agit d’un cas de force majeure.
- Je suis désolée, Mr mais je ne peux rien faire pour vous sauf vous suggérer de vous inscrire sur une liste d’attente.
- Liste d’attente, non je ne peux pas attendre il faut absolument que je parte, trouvez moi un vol avec escale à ce moment là
- Je regrette, Mr mais il n’y a pas absolument pour Copenhague. Laissez votre nom et votre numéro de téléphone si jamais une place se libèrerais dans les prochains jours je vous appellerai
Deacon poussa un soupir
- C’est le 5.5.5…

La Floride

- Felicia ce que tu dis n’a aucun sens, notre sœur n’aurait jamais pu faire une chose pareille
- Elle a beaucoup changé, Kristen, on est tous surpris par ce changement de comportement, comme dis Maman, aujourd’hui elle est la copie conforme de sa mère
- C’est impossible, Bridget est la bonté personnifiée, elle ne ressemble en rien à Brooke
- Je te répète encore qu’elle a fait un enfant avec Dante, elle a refusé sa demande en mariage puis a changé d’avis et alors que lui et moi étions fiancé elle lui a avouer être amoureuse de lui, ils ont faillit avoir un bébé mais elle a perdu son enfant. Elle n’a jamais aimé que Nick en fait
- Oui, j’étais au courant pour le bébé, Maman m’en a parlé la dernière fois qu’elle est venue en Floride mais j’ai du mal à reconnaître notre sœur avec ce changement de comportement. Tu te trompe lourdement pour Nick, le grand amour de notre sœur n’est personne d’autre que Deacon Sharpe…
- Deacon ! Ce monstre a trahi notre sœur, elle lui en veut énormément, elle ne lui a jamais pardonné
- Felicia, j’ai comme l’impression que nous ne parlons de la même personne. Si tu les avais Bridget et lui, ils étaient éperdument amoureux l’un de l’autre…
- Pourquoi l’as t’il trompé dans ce cas ? Et avec Brooke de surcroît, sa propre mère !
- Appelons cela une erreur de jeunesse
- Permettez moi, Kristen de vous dire que vous faîtes fausse route sur toute la ligne. Bridget en veut à Deacon, lorsque nous sommes rencontrés en Italie elle ma tout raconté, tout ce que ce monstre lui a fait subir et croyez moi, Kristen, il n’as pas intérêt à se présenter devant moi sinon je ne sais pas ce que je lui ferais pour avoir fait souffrir Bridget

Copenhague

Oscar rentra dans la chambre de Bridget, celle-ci n’avait pas touché à son dîner
- Tu n’as pas faim ?
- Ne fais pas semblant de t’inquiéter pour moi alors que tu me fais tant de mal
- Je ne t’en ferai plus si tu te laissais faire et que tu comprennes à quel point je t’aime
- Aimer ? Tu ne sais même pas ce que ce mot veut dire. Tu me retiens prisonnière et tu dis que tu m’aimes
- Je n’aurais pas à le faire si tu montrais plus gentille, dit t’il en voulant l’embrasser mais elle se détourna
- Tu me déteste, n’est ce pas Bridget ?
- Oh non, non je ne déteste pas, cela serait te faire trop d’honneur. Je te méprise c’est tout ce que je ressent pour toi, du mépris ! C’est la seule chose que j’éprouve pour toi, du mépris !
- Tu préfères aimer un homme qui ne t’aime pas, qui ne t’as jamais aimé qui a fait un enfant à ta mère et aujourd’hui est marié à ma tante.
- Ça suffit avec cette histoire ! Oui j’aime Deacon et je l’aimerai toujours et je suis persuadée qu’il n’as pas épousé Jackie ni aucune autre car il m’aime autant je l’aime
- Comment peut tu le savoir, tu ne la pas vu depuis des années
- Ce sont des choses que l’on ressent au fond de soi lorsque on aime, mais ça bien sur tu ne peux pas le comprendre
- Un jour tu finiras par m’aimer
- Même pas dans un rêve tu entends ! Je ne t’aime pas et ne t’aimerai jamais !
- Pourtant tu va m’aimer et tout de suite aussi, dit t’il en la giflant et la faisant tomber sur le lit et là pris de force en lui serrant fort les bras au point d’y laisser des traces. Lorsque il eu finit, il la gifla de nouveau et quitta la chambre, la laissant seule perdu dans la confusion la plus totale.

Appartement du Lair

Deacon raccrocha le téléphone, le visage décomposé

- Que ce passe t’il ? demanda Rick
- Ils n’ont aucune place de libre avant une bonne quinzaine de jour
- Je suis vraiment désolé
- Que compte tu faire à présent ? Dis CJ
- J’en sais rien. Mon unique certitude est qu’il me faut la retrouver par n’importe quel moyen, je partirai. Je sors faire un tour histoire de me remettre les idées en place et de trouver une solution
- Où compte tu allé ? Dis Rick
- Je n’en sais rien, là où mes pas me guideront. Fermez la porte en sortant

Créations Forrester, bureau d’Eric

- Papa ?
- Chérie quelle surprise je ne m’attendais pas à te voir
- J’aurais un grand service à te demander, voudrais tu dessiner ma robe de mariée
- Bien sur, ma chérie, je travaillerai sur ta robe et celle de ta mère en même temps, même si il me faut embaucher du personnel supplémentaire pour que tout soit finit dans les délais.
- Merci, Papa, je t’adore
- Je t’adore aussi ma chérie, dit t’il en la serrant dans ses bras

Bibliothèque municipale

Deacon roula au hasard des rues de Los Angeles sans but précis, jusqu’au moment où pour une raison qu’il n’expliquait pas il s’arrêta devant la bibliothèque. Sans comprendre pourquoi il entra et se dirigea droit vers le fichier des microfilms. Instinctivement comme guider par une force mystérieuse il se mit à chercher des articles de journaux danois datant de l’époque supposée de l’accident. Rien n’apparaissait quand soudain, il s’arrêta devant une page
- Oh mon Dieu ! J’en étais sur. Voici la preuve que je cherchais. Seigneur, Bridget, ma chérie, tient bon mon amour, d’une manière ou d’une autre je te sauverai
Il se dirigea vers la sortie, une fois dehors, il monta dans sa voiture, fit tourne la clef de contact et saisit son portable
- Allo, Rick, ou es tu ?
- A l’Insomnia avec CJ
- Très bien reste où tu es j’arriverai d’ici une dizaine de minutes. J’ai la preuve que nous cherchions seulement il va falloir agir vite, il faut que je trouve une solution pour me rendre au plus vite au Danemark, Bridget est en danger, c’est pire que ce que je n’imaginais… Oh mon Dieu mais que ce passe t’il ?
- Deacon, est ce va ou es tu ?
- Les freins, Rick, les freins ne répondent plus
Puis soudain Rick entendit comme un bruit d’explosion et puis plus rien
- Deacon, dis moi ce qui ce passe ou es tu ? C’était quoi ce bruit ?
Mais Deacon ne répondit pas, la voiture avait heurté un arbre, Deacon était inconscient à l’intérieur

Copenhague

Au moment, même où Deacon venait d’avoir son accident, Bridget ressentit une intense douleur lui traversant tout le corps. Elle se réveilla en sursaut
- Deacon, dit t’elle en mettant sa main au niveau de son cœur.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
chapitre 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: L'usurpatrice-
Sauter vers: