The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 14   Mer 25 Fév - 23:41

La presse alertée braquait les cameras pointèrent leurs cameras et appareil photos en direction du bord

- Oh mon Dieu, s’écria Eric
- Bridget, mon amour
Macy barra le passage à Deacon
- Je t’interdis de t’approcher
- Écarte toi de mon chemin, Macy !
- Pourquoi ? Pour que tu lui sauves la vie ? J’avais raison tu es toujours amoureux d’elle, tu m’as donc mentis
- Évidement j’ai menti, j’aime Bridget depuis toujours
- Mais j’y pense, vous êtes toujours mariés, c’est bien ce que tu ma dis, tu avais un choix à faire et je présume que tu là fais ; donc lorsque elle va mourir tu vas te retrouver à la tête d’une fortune et Bridget morte, je serai de nouveau ta femme et à nous la belle vie !
- Tu es cinglée, Macy, tu ferais mieux de te faire soigner. J’aime Bridget plus que tout au monde et s’il lui arrive malheur par ta faute…Laisse moi passer !
- Finit ta phrase qu’allais tu dire
Bridget avait réussi à s’agripper sur le rebord
- Deacon ?
Deacon n’était qu’a quelques mettre d’elle
- Tient bon mon amour
- Il n’y a pas 10 mn tu prétendais ne plus l’aimer et vouloir refaire ta vie avec moi.
- Laisse moi passer si tu ne veux pas être condamner pour meurtre
- Je serai acquittée car je plaiderai le crime passionnel, en racontant mon histoire je mettrai dans ma poche tous les jurés
Deacon hocha la tête
- C’est vrai j’oubliais ton histoire à faire pleurer dans les chaumières : tu n’es qu’une pauvre victime, les Forrester sont les grands méchants loups qui ont fait du mal à la pauvre petite fille que tu es. Mais bon dieu grandit un peu Macy ! Si par malheur Bridget viendrait à tomber de cette terrasse je te préviens Macy, je ne te le pardonnerai jamais et si jamais un jury t’acquitterais comme tu l’affirme et bien dans ce cas c’est moi qui te tuerai quitte à finir mes jours en prison mais au moins j’aurais vengé ma femme !
La police était arrivé sur les lieux avait encercler tout le périmètre.
- C’est une menace ?
- Non, une promesse. Si il arrive quoique ce soit à ma femme, je te tuerai de mes propres mains.
Bridget avait de plus en plus de mal à tenir. Ses mains s’engourdissaient, sa vision se troublait pourtant elle s’accrochait aux peu de force qui lui restait autant pour elle que pour l’enfant qu’elle attendait.
Deacon s’avança vers elle mais Macy braqua son arme contre lui. Deacon resta impassible
- Baisse ton arme, Macy !
- Pas question, si je ne peux pas t’avoir elle ne t’aura pas !
Macy actionna la gâchette lorsque les agents des forces spéciales du FBI l’encerclent. Deacon se hâta vers Bridget et malgré sa cicatrice qui le faisait horriblement souffrir il plongea au sol et tendit sa main à Bridget
- Prend moi la main mon amour
- Je peux pas, je suis tout engourdie
- Je t’en supplie, chérie, fait un effort.
Lentement Bridget retira sa main du bord de la terrasse et la tendit à Deacon. Celui-ci la hissa jusqu'à sa hauteur et la serra dans ses bras.
Bridget éclata en sanglot
- C’est finit chérie. Ce cauchemar est finit
Deacon lui embrassa la tête
- Vous ne gagnerez pas si facilement, je n’irai pas en prison !
Elle regarda Deacon et Bridget dans les bras l’un de l’autre puis son regard se fixa sur Eric
- J’ai eu ma revanche, je vous ai bien eu
Elle éclata d’un rire hystérique, échappa à la vigilance des gardes et se jeta du toit
- NON ! Hurla Bridget terrorisée
Deacon la serra dans ses bras en tournant son visage contre lui.
- C’est finit chérie, c’est mieux ainsi. Macy n’était pas bien dans sa tête.
Bridget posa sa tête contre la poitrine chaude de son mari
Deacon se pinça les lèvres pour ne pas hurler de douleur : la plaie s’étant ouverte et remise à saigner. Bridget s’en rendit compte
- Ça ne va pas qu’es tu as ?
- Ce n’est rien ça va aller. Vient, mon amour allons voir nos enfants
- Chéri mais tu saignes ! C’est ta plaie n’est ce pas ? Tu ne devrais pas être à l’hôpital à l’heure qui il est
Deacon lui sourit
- Bridget, Deacon s’est enfui de l’hôpital ; annonça Rick
- Mon héros, dit Bridget en l’embrassant sur ses lèvres. Mais même les héros doivent retourner se faire soigner
- A une seule condition : tu vas venir avec moi et faire un check up
- Entendu Dr, fit Bridget en plaisantant
Mais Deacon allait de plus en plus mal. A présent la cicatrice était totalement ouverte et saignait abondamment : Deacon s’évanoui.
- Deacon, chéri !
- Appelez une ambulance !
- Une ambulance va arriver, lança un des policiers

Manoir des Forrester

Après avoir accompagné Bridget et Deacon et s’être assuré que tout aller bien, qu’ils n’en auraient pas pour longtemps à l’hôpital ; Eric rentra chez lui où l’attendait Stephanie
- Te voila enfin ! Aurais tu l’obligeance de m’expliquer ce qui c’est passé sur ce toit cette nuit !
- Pas maintenant Stephanie, je suis éreinté ; je vais monter prendre une douche et me coucher aussitôt après
- Eric, j’ai le droit de savoir. Bon sang, j’ai vu Bridget suspendu au rebord du toit et Macy pointant une arme sur Deacon. Je croyais Deacon complice de Macy.
- C’est une longue histoire, Stephanie, je t’expliquerai tout ça demain. Où sont les enfants ? Ont t’ils vu quelque chose ?
- Non, ils dorment depuis longtemps fort heureusement

Hôpital Universitaire, le lendemain

La plaie avait pu être rapidement maîtriser grâce notamment à Bridget qui lui avait prodiguait les premiers soins. De son coté le bilan n’avait rien décelait d’alarmant, du moins sur le plan physique.
Deacon dormait encore lorsque Bridget entra doucement dans la chambre. Lorsque enfin il ouvrit les yeux, il l’aperçu : un sourire illumina son visage.
- Bridget ?
Silencieusement Bridget s’approcha de lui et l’embrassa sur ses lèvres.
- Comment te sens tu ?
- Je vais bien, je vais même très bien : maintenant.
Il l’attira vers lui pour l’embrasser
- Tu m’as tellement manqué
- Tu m’as manqué toi aussi
- Promet moi quelque chose
- Tout ce que tu voudras
- Fait moi la promesse que si une autre de mes ex femmes revenait un jour du royaume des morts que tu ne me demanderas plus de nous séparer pour que je fasse un choix entre vous deux. Car tu sais bien que c’est toi que je choisirai, Bridget, je t’aime, je n’ai jamais aimé personne d’autre de toute ma vie.
- Je te le promets
Elle l’embrassa
- Une autre de tes ex femmes revenant du royaume des morts. Mais combien d’ex femmes décédées as-tu donc ? fit t’elle en plaisantant
Deacon se mit à rire et l’embrassa
- Je t’aime
- Je t’aime moi aussi
- Qu’a dit le médecin ? Est ce tout va bien ?
- Oui, mon amour, tout va bien ; tout va même très bien.
Deacon ? J’ai quelque chose à t’annoncer ; Chéri, nous allons avoir un bébé
- Un bébé ? s’écria Deacon, ma chérie, tu en es certaine ?
- Oui, mon amour, sure et certaine. Je le sais depuis quelques jours déjà malheureusement je n’ai pas pu t’en parler à cause de… Deacon, j’ai eu si peur, peur de te perdre, peur de ne plus jamais te revoir. Lorsque j’ai appris que j’étais enceinte, une partie de moi était folle de bonheur car notre rêve d’avoir un autre bébé s’etait réalisé mais d’un autre coté je ne savais pas comment te l’annoncer. Je ne voulais pas exercer la moindre pression sur toi et ce fut ce jour où un livreur m’a rapporté toutes mes affaires. Mon père et Stephanie voulaient me convaincre que tu étais au courant mais je savais que tu ne m’aurais jamais fait cela, même si tu avais choisi Macy, jamais tu n’aurais agi de la sorte. Ensuite les événements se sont précipités.
A cet instant elle éclata en sanglot.
Deacon entoura Bridget de ses bras et l’embrassa sur sa tête
- C’est finit, maintenant, tout est enfin terminé : ce cauchemar est derrière nous et je t’aime
- Moi aussi, je t’aime
Ils s’embrassèrent
- As-tu pu voir les enfants ?
- Oui, Kristen les a amenés ce matin très tôt. Dieu soit loué ils n’ont rien vu de ce qui c’était passé
- J’imagine que les médias en du en faire des gorges chaude. Tout ce qui ce passe chez Forrester c’est du pain béni pour la presse
- Je vais faire tout ce que je peux afin d’épargner les enfants. Eric en particulier, il a suffisamment été traumatisé après que Macy t’ait tiré dessus. Je ne veux pas qu’il apprenne en plus que j’ai failli mourir. Pourtant j’ai très envie de dire aux enfants que leur père est un héros : mon héros
Deacon lui sourit. Il prit sa main dans la sienne
- Deacon ? Je pensais donner les affaires de Macy à une œuvre de charité si tu es d’accord
- En ce qui me concerne tu peux tout brûler. Que ses affaires pourrissent avec elle ! Je ne veux plus rien voir qui ai pu un jour appartenir à cette sorcière ! C’est aussi valable pour la maison. Chérie, si tu es d’accord j’aimerais vendre cette maison et acheter une maison bien à nous où nous vivrons heureux avec notre famille
- Tu es sérieux ?
- Tout ce qu’il y’a de plus sérieux, mon amour. J’aurais du le faire depuis très longtemps mais je n’y ai jamais pensé
- Oh, Deacon, chéri, si tu savais comme je t’aime
- Je t’aime moi aussi ma chérie
- Des demain je me mettrai à prospecter pour une maison ou nous serions heureux et pourrions élever nos enfants en toute sécurité
- En réalité, mon amour, cette maison existe déjà
- Tu parles de la maison de la plage ?
Deacon lui sourit
Les yeux de Bridget s’illuminèrent
- Je t’aime tellement
- Je t’aime moi aussi
Ils s’embrassèrent

Manoir des Forrester

Eric était sur le point de sortir lorsque Stephanie l’arrêta. Thorne et Rick étaient présent
- Ou vas tu ?
- Je comptais me rendre à l’hôpital afin de voir Bridget
- J’ai téléphoné : Bridget va bien, d’ailleurs elle sort ce matin ; je en ai la confirmation par Kristen : elle a emmené les enfants voir leurs parents
- Va tu enfin m’expliquer ce qui c’est passer hier soir ? Que faisiez vous sur cette terrasse ?
Eric prit une profonde inspiration
- Assieds toi, Stephanie car c’est une longue histoire

Le visage de Stephanie passa du blême au rouge écarlate
- Non seulement tu as couché avec une femme beaucoup plus jeune que toi mais ça c’est ton problème non le mien en revanche tout ce qui touche à Forrester, là c’est mon problème ! Qu’est qui t’es passé par la tête pour tout lui s révélé nos secrets de fabrication ! Ce qui ce qui c’est passé avec Brooke lors de ton divorce suffit il a fallu que recommence !
- Je n’avais pas réalisé, Stephanie, je te jure, j’étais persuadé que Deacon était le seul et unique responsable
- Qu’est que mon mari vient faire au milieu de tout cela ?
- Eric, Stephanie et Thorne se retournèrent comme un seul homme vers la porte
- Bridget ? Depuis quand es tu là ?
- Suffisamment longtemps pour avoir entendu toute la conversation. Je le répète qu’est que mon mari à avoir là dedans !
Il eu un moment de silence, personne ne voulait répondre
Vous allez me le dire à la fin ! Qu’est ce mon mari a avoir dans tout ça !
Rick fut le premier à prendre la parole
- Rien, Bridget, Deacon n’a rien à y avoir. Il t’aime sincèrement et tu peux lui faire confiance
- Tu n’as pas besoin de me dire ce que je sais déjà. J’aime mon mari et j’ai confiance en lui, dis moi plutôt des choses que je ne sais pas ! Pourquoi Stephanie le pensait t’elle responsable de la faillite des Forrester ?
- Te souviens tu lorsque nos modèles étaient plagies, la griffe était MAS…
- Macy Alexander Sharpe, oui je suis au courant
- Tu sais ?
- Oui, Macy m’en a parlé lorsque elle me détenait prisonnière…Oh mon Dieu, je commence à comprendre…Vous avez soupçonné Deacon tout simplement car Macy a utilisé son nom alors vous en avez immédiatement conclu des conclusion hâtives comme quoi Deacon était son complice
- C’est cela n’est ce pas ? RÉPONDEZ !
- Votre silence est éloquent. Vous l’avez toujours détestez n’est ce pas ? Depuis le premier jour qu’il est arrivé vous avez cherché par tout moyen à vous débarrassez de lui. Vous n’avez jamais accepté notre mariage, ni le premier et encore moins le second. A vos yeux ce n’est qu’un opportuniste qui m’a épousé pour je ne sais quelle obscure raison mais a aucun moment vous n’avez cru en son amour pour moi et lorsque Macy est arrivée ce fut l’opportunité que vous attendiez finalement vous avez tous cru qu’il allait refaire sa vie avec elle et ainsi me prouver que j’avais eu tord de lui faire confiance une seconde fois. Vous auriez fait n’importe quoi pour qu’il retourne avec Macy, n’est ce pas ? Et bien sur des que vous avez découvert qui était MAS, vous en avez immédiatement tire des conclusions hâtives et ainsi l’envoyer à l’échafaud
- Bridget, met toi cinq minutes à notre place, dit Stephanie ; comment aurions nous pu soupçonner la réalité ? Comment aurais je pu pensé que c’était à cause d’Eric si nous étions dans cette situation. Deacon était le seul à être suffisamment proche de Macy
- Il y’a aussi Thorne et Darla
- Je n’aurais jamais dit quoique ce soit à Macy qui pourrait mettre en péril les Créations Forrester
- Tu aurais très bien pu. Sally est morte et officiellement Spectra Couture a fermé ses portes donc Macy n’était plus l’adversaire
- Non, Bridget, jamais je n’aurais fait cela
- Très bien et ta femme alors ? Elle et Macy étaient comme des sœurs et Darla n’a jamais su tenir sa langue
- C’est impossible
- Et pourquoi, je te prie, Stephanie ?
- Darla est un membre de notre famille
- Et Deacon non ?
- Je vois. Votre silence parle de lui-même. A vos yeux mon mari n’est qu’un étranger vous n’avez jamais accepté.
J’étais passée récupérer mes enfants et reprendre quelques affaires que MACY a eu « la gentillesse de me faire parvenir » elle insista bien sur le mot « Macy » Ah j’allais oublié Deacon et moi allons avoir un bébé et nous nous allons habiter dans la maison de la plage

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Le Choix de Deacon-
Sauter vers: