The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 chapitre 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: chapitre 4   Jeu 19 Mar - 0:33

- Non ! Je vous en prie, Non ! C’est une erreur ! DEACON ! NNNNNNNNNNNNNNNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNN
- Bridget, Bridget, réveille toi ! Bridget !
- Kristen, dit t’elle à travers ses larmes
- Tu as encore fait ce cauchemar
- C’est tous les soirs pareil : Deacon est allongé sur cette table lorsque le bourreau lui injecte le produit final, quelques secondes après il n’y a plus rien : Deacon est mort !
Kristen sera sa sœur dans ses bras
- Mais il est vivant et vous allez interjeter appel
- Mais en attendant il est dans le couloir de la mort alors qu’il est innocent. De plus je n’ai pas confiance en cette avocate elle a tellement mal défendu
- Dans ce cas changez là !
- On ne peut pas
- Pourquoi ?
- Nous sommes en plein milieu du procès, elle connaît déjà le dossier et de plus elle a été commise d’office à Deacon
- Oui mais c’était avant ton arrivé, aujourd’hui les choses sont différentes, tu peux payer à Deacon un bon avocat
- Non, c’est impossible
- Pourquoi cela ? Oh non ne me dis pas…Bridget ? Deacon est t’il le genre d’homme à refuser que sa femme lui paye quelque chose qui serait au dessus de ses moyens !
- Non, ce n’est pas cela. Entre Deacon et moi nous n’avons pas ce genre de problème. Il sait combien je l’aime et je sais combien il m’aime, l’argent n’est pas un soucis entre nous
- En ce cas ou est le problème ? Si tu n’as pas confiance en cet avocat change le !
- On n’en a pas les moyens
- Comment ? Tu veux dire que Deacon n’en a pas les moyens
- Non ! Je veux dire « nous » nous n’avons pas les moyens
- C’est impossible voyant, Bridget tu es une Forrester, nous recevons des dividendes des Créations Forrester toutes les semaines
- Pas moi, plus maintenant
Kristen n’y comprenait plus rien. Face à son incompréhension Bridget reprit la parole
- Papa ma coupé les vivres
- Quoi ? s’écria Kristen interdite
- J’aime Deacon, Kristen, je l’aime depuis toujours, notre divorce n’a en rien altérer mon amour pour lui, d’ailleurs nous n’aurions jamais du divorcer j’ai été stupide. Lorsque j’ai appris ce qui lui arrivait je n’ai pas hésité une seconde, j’ai cru en lui, j’ai toujours cru en lui et je sais qu’il est innocent alors j’ai pris la décision de venir le rejoindre : Papa était enragé : il hait Deacon ! Alors il ma fait du chantage : si j’allais rejoindre l’homme que j’aimais depuis toujours il me couperait les vivres et me rayerait de son testament. Ma mère en a fait autant. Mais cela n’a pas fait hésiter une minute : j’ai sauté dans le premier avion pour Philadelphie et je suis venue. Nous avons placé toutes nos économies dans l’achat de cette maison. Depuis nous vivons qu’avec mon salaire d’interne en médecine et rien de plus. Mais cela en vaut la peine et si c’était à refaire je referai exactement la même chose car j’aime Deacon plus que tout au monde et je remuerai Terre et mer pour prouver son innocence
Kristen enlaça Bridget
- Au moins la maison est bien à vous c’est déjà ça
Bridget marqua un point d’arrêt
- Je me trompe ? La maison n’est pas à vous ?
- Non. En réalité nous l’avons acheté à crédit. Bien sur nous y avons investit pas mal d’argent comptant mais nous devions effectuer quelques travaux de rénovation, préparer l’arrivée du bébé et payer la caution de Deacon. Nous étions tellement sur qu’il serait innocenté de plus il y’a eu la facture de l’hôpital. Nous croulons sous une tonne de facture et je n’ai que mon salaire d’interne en médecine pour les payer
Kristen marqua une pause puis prit une profonde inspiration
- Bridget, tu ne vas certainement pas aimer ce que je vais te dire mais es tu sure que tout cela en vaille la peine ? Es tu certaine de l’innocence de Deacon ?
- Tu as raison, je ne vais pas aimer. Évidement que j’en suis sure ! Comment peut tu poser une telle question ?
- Je te rappelle que douze jurés l’ont déclaré coupable
- Je me fiche de ce que les jurés ont déclaré : je connais mon mari il est incapable de commettre un meurtre ou de faire du trafic de drogue !
- Vous avez été séparé pas mal d’années il a peut être changé depuis l’époque de votre mariage
- Kristen si tu crois en la culpabilité de mon mari alors tu n’es plus ma sœur et tu n’as rien à faire ici !
- Bridget, j’essaie seulement de te montrer toutes les possibilités. Imagine que son appel soit rejeté ou qu’il soit reconnu coupable en appel, il sera exécuté et toi que feras tu veuve et sans argent ?
Bridget secoua la tête
- Comment oses tu ? Comment oses tu parler ainsi de mon mari ? De toute la famille tu étais la seule en qui j’avais confiance à qui je pouvais me confier et je croyais que tu aimais Deacon apparemment je me trompais : tu es bien comme tous les autres, l’argent, le pouvoir c’est tout ce qui compte pour vous ! L’amour, les sentiments vous vous en moquez. Aucun de vous n’a accepté mon mariage. Si Deacon avait été un homme riche et qu’il serait accusé de ce dont on l’accuse aujourd’hui vous seriez tous derrière lui comme un seul homme pour le soutenir car bien sur un homme de bonne famille ne peut commettre un meurtre c’est un pauvre agneau qui vient de naître mais Deacon n’a pas eu cette chance, il est né du mauvais coté de la barrière alors forcement c’est un meurtrier en puissance ! Va t’en !
- Quoi ?
- Va t’en ! Je ne veux plus te voir, va t’en !
- Bridget ?
- Tu m’as compris ! Laisse moi toute seule ! Rentre en Californie
- Bridget, tu es ma sœur et je t’aime, il est hors de question de te laisser seule dans un moment pareil
- Je ne suis pas seule, j’ai Deacon, même si nous sommes contraint de vivre séparément
Soudain Bridget eu des crampes et se tordit de douleur
- Bridget qu’as-tu ?
- Mon bébé, non, non c’est trop tôt il ne doit pas venir maintenant
Bridget était très pale
- J’appelle une ambulance
- Deacon, appel Deacon, je veux le voir il faut qu’il soit présent
- Bridget ?
- Je perds les eaux, Kristen fait vite
- L’ambulance va arriver et j’ai aussi appeler l’avocate de Deacon afin qu’elle le prévienne

- Kristen, j’ai eu ton message comment va-t-elle ?
- Je n’en sais encore rien elle est en salle de soin intensif
- As-tu appelé l’avocate de Deacon ?
- Oui, j’espère seulement qu’elle lui transmettra le message et qu’elle pourra faire quelque chose afin qu’il puisse venir auprès de Bridget. Tony, j’ai sous estimé les sentiments qu’elle lui porte. Si tu savais comme elle l’adore. Elle le défend à corps et à cris. Pas une seconde elle ne doute de son innocence
- Parce que toi si ?
- J’avoue ne plus savoir quoi penser. Douze jurés l’ont jugé coupable…
- Kristen, ces douze jurés ne connaissent pas Deacon, nous si. C’est notre ami, Kristen, n’oublie jamais que Bridget et lui ont été les premiers à m’accueillir au sein de votre famille tout en sachant que j’avais le sida. Deacon n’est pas seulement mon beau-frère c’est aussi mon meilleur ami
Kristen soupira
A cet instant Deacon, qui avait obtenu une permission spéciale arriva à l’hôpital entouré de deux policiers pieds et mains ligotés par des menottes
- Kristen, Tony, j’ai eu votre message comment va Bridget ?
Instinctivement Kristen se jeta à son cou et l’enlaça
- Deacon, je suis contente que vous soyez là, je suis navrée de ce qui est arrivé
- Navré pourquoi ? Est t’il arrivé malheur à Bridget ou à l’enfant ? Il n’a pas survécu c’est cela ? Kristen, mais dites moi !
- J’en sais rien, Deacon, je n’ai pas de nouvelle pour le moment mais si je suis désolée c’est parce que tout ceci est arrivé par ma faute
- Votre faute ?
- Oui. Deacon, j’ai douté de vous, douté de votre innocence et je l’ai dit à Bridget, c’est cela qui a provoqué les contractions. Je suis sincèrement désolée
- Je vois
- Deacon, je suis désolée, pardonnez moi je vous prie
- Kristen, je ne vous en veux pas de douter de moi même si je l’avoue cela me chagrine un peu venant de vous car je vous ai toujours considéré comme une amie mais je comprend en revanche ce que je comprend beaucoup moins c’est du fait d’en avoir parler à Bridget ! Bon sang Kristen, vous oubliez qu’elle est enceinte !
- Je suis sincèrement désolée. Si je peux faire quoique ce soit
- Il n’y a rien à faire sauf à attendre
Le Dr Kovac arriva sur ce
- Dr, comment va ma femme ?
- Elle va bien
- Et le bébé ?
- Deacon, je suis désolé, mais il va falloir le faire venir au monde : nous ne pouvons plus attendre au risque de mettre la vie de Bridget en danger
- Puis je la voir ?
- Bien sur
Deacon se retourna vers les policiers
- S’il vous plait, je ne voudrai pas que ma femme me voit dans cet état
- Je regrette c’est le règlement !
- Mais où voulez vous que j’aille ? Ma femme est dans cet hôpital sous le point d’accoucher prématurément de notre premier enfant et peut être le seul que nous aurons si je suis exécuté, je dois être auprès d’elle, s’il vous plait
- Ce n’est pas réglementaire mais bon
Le policier retira les menottes à Deacon
- Merci, dit t’il
Lorsque il entra dans la chambre de Bridget celle-ci dormait. Il déposa un tendre baiser sur son front. Bridget se réveilla
- Chéri, tu es là
Soudain elle réalisa : Deacon était là ! Il était présent à ses cotés ! Elle se redressa d’un bon et passa ses bras autour de son cou
- Mon amour, qu’est que tu fais ici ? Qui ta prévenu ? On ta laisser sortir ?
Deacon se mit à rire face à autant de question mais avant de lui répondre il plaqua ses lèvres sur celle de sa femme et l’embrassa
- Ça fait si longtemps que j’avais envie de t’embrasser de cette façon
- Tu me manques, mon amour
- Toi aussi tu me manques, ma chérie
Il passa sa main dans ses cheveux et lui caressa
- Tu es tellement belle
- Comment as-tu fais pour venir ?
- J’ai eu une autorisation
- Comment as-tu su ?
- Kristen a prévenu mon avocate
- Kristen…
Deacon continuait à lui caresser les cheveux
- Je sais ce que tu en penses mais chérie, il est normal qu’elle ait des doutes, après tout douze jurés m’ont déclaré coupable
- Ils se trompent, ils se trompent tous ! Deacon, tu es innocent !
Deacon lui sourit
- Si tu savais comme je t’aime, je t’aime bien au delà des mots
- Moi aussi je t’aime. J’ai peur, Deacon, j’ai peur de perdre notre bébé
- Vient dans mes bras. Bridget, je t’aime et parce que je t’aime j’ai autant envie que toi d’avoir notre enfant. C’est pourquoi tu vas devoir suivre tout ce que le médecin te prescrira
- Non ! Non ! Ils veulent que j’accouche aujourd’hui mais il est trop tôt ! Notre bébé ne peut pas venir au monde aujourd’hui !
- Chérie, ce n’est pas eux qui le veulent mais notre bébé : mon amour, Deacon Jr a décidé de venir au monde aujourd’hui
- Mais c’est trop tôt
- Notre fils est un battant tout comme ses parents
Il l’embrassa
- On est loin de ce dont on rêvé pour la naissance de notre fils
- L’essentiel étant qu’il aille bien, que vous alliez bien tous les deux !

- Kristen, tu dois parler à Bridget
- Je ne suis pas sure qu’elle veuille me parler pour le moment étant donné ce qui c’est passé
- Kristen, c’est ta sœur !
- Je lui ai fait beaucoup de mal, je ne suis pas certaine qu’elle me pardonnera un jour. Te rends tu compte, j’ai mis en doute l’innocence de Deacon !
Tony soupira
- Comme je te l’ai dit, je crois Deacon incapable de commettre un meurtre : c’est mon ami, mon meilleur ami, le meilleur ami qu’un homme puisse rêver d’avoir mais il est normal que toi en revanche tu doutes : tu ne le vois pas de la même façon que moi et encore moins de la manière dont Bridget le perçoit
Kristen secoua la tête
- Le pire c’est que je ne doute pas de son innocence. J’ai assisté au procès ou plutôt à ce simulacre de procès, j’étais seulement bouleversée par les déclarations de Bridget
- Dans ce cas dit le lui

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Re: chapitre 4   Jeu 19 Mar - 0:35

Quelques minutes plus tard Kristen entra dans la chambre de Bridget

- Qu’est tu fais ici ?
- Bridget je dois te parler
- Tu en as déjà trop dit ! Oserais tu répéter à mon mari ce que tu penses de lui ?
- Chérie, calme toi, je suis au courant, Kristen m’a tout raconté et je ne lui en veux pas
- Je te demande pardon ?
- Chérie, il est normal qu’elle doute après tout elle ne me connaît pas bien et avec tout ce qu’elle a pu entendre sur mon compte par le reste des Forrester son attitude est naturelle
- C’est gentil, Deacon de prendre ma défense mais je ne le mérite pas. Bridget a raison, je vous ai mal jugé. J’ai fais exactement la même chose que le reste de ma famille
- Vous vous trompez, vous au moins m’avez accordé le bénéfice du doute contrairement au reste des Forrester !
- Merci, Deacon
- Bridget ? Tu veux bien me pardonner ? J’ai été stupide. J’ai eu tord et tu avais raison
- Kristen, je l’aime, j’aime mon mari plus que tout au monde et je suis convaincue de son innocence et je compte bien le prouver aussitôt sortie d’ici !
- Je sais bien et si je peux t’aider d’une façon ou d’une autre…
- Merci
- Bridget, tu es ma sœur et je t’aime
- Je t’aime aussi Kristen, crois moi mais j’aime Deacon plus que tout au monde et entendre quelqu'un dire du mal de lui je ne peux pas le supporter
- Je suis désolée, je vous présente mes excuses à Deacon et toi
- N’en parlant plus
- Merci, Deacon. Bridget ?
- Bien sur que j’accepte. Kristen, tu n’es pas seulement une sœur pour moi mais avant tout une amie
Kristen sourit et embrassa sa sœur sur le front et serra la main de Deacon dans la sienne
- Je vous laisse à présent, vous avez besoin d’être un peu seul tout les deux
Lorsque Kristen sortit, Deacon s’approcha de Bridget et prit une de ses mains dans les siennes tout en lui donnant un baiser
- Je t’aime tellement
- Moi aussi je t’aime
- Comment te sens tu mon amour ?
- Ça va, les contractions se sont arrêtées, le bébé s’est endormi. Chéri ? Si on s’en allait quelque part rien que toi et moi quelque part n’importe où au bout du monde : Au Mexique, au Canada ou ailleurs je m’en fiche pas mal, un pays ou il n’y aura pas d’extradition avec les États-Unis, un endroit où nous serions seul au monde où il n’y aurait rien que toi et moi et notre bébé
- Ne me tente pas !
- Pourquoi ? Chéri, c’est peut être là la solution que nous recherchons. On sera ensemble rien que nous trois. Rien que nous trois mon amour, toi moi et notre bébé et puis qui sait peut être qu’un jour d’autres enfants viendront agrandir notre famille. On sera ensemble mon amour, ensemble pour toujours !
- Je t’aime, Bridget, si tu savais comme je t’aime mon amour
- Moi aussi je t’aime, Deacon, c’est pourquoi je veux partir avec toi, n’importe où ça m’est égal : nous irons au bout du monde si il le faut mais on ne sera plus séparé, plus jamais ! Mon amour, dit moi que tu le veux aussi
- Bridget, bien sur que je que le veux ! Mon amour tout ce que je désire dans ce monde c’est vivre avec toi, je t’aime, je t’aime tant et ce depuis notre première rencontre. Tu t’en souviens ?
Bridget sourit à l’évocation de leur première rencontre
- Évidement je m’en souviens comment aurais je pu oublier ce jour qui a transformé ma vie
- Lorsque on s’est séparés j’étais vidé de l’intérieur, j’étais comme mort. Lorsque je t’ai vu dans cette prison pour la première fois après tout ce temps je n’en croyais pas mes yeux, tu étais là mon amour ! Pour la première fois depuis notre divorce j’ai revu la lumière, alors oui bien sur j’ai envie de suivre ton idée et de m’enfuir avec toi, oh Seigneur, oui j’en ai envie, cette idée ma traversé l’esprit des centaines et des centaines de fois lorsque j’étais seul dans ma cellule. Ma chérie, j’en ai si souvent rêvé ! Mais on ne peut pas
- On ne peut pas ou tu ne veux pas ?
- Mon cœur, tu imagines à quoi ressemblerait notre vie si on faisait cela ? On serait obligé de fuir sans cesse, d’être tout le temps sur nos gardes
- Mais au moins on sera ensemble. Tu me manques tellement
- Crois moi, mon amour j’en ai autant envie que toi et tu manques aussi. Mon Dieu oui tu me manques ! Et si je m’écoutais je sauterai sur l’occasion pour partir avec toi
- Alors faisant le, mon amour, je t’en prie
Deacon serra Bridget dans ses bras et l’embrassa
- Mon amour, dit t’il en l’embrassant sur sa tête. Si l’on s’enfuit cela signifierait aux yeux de l’opinion publique que je suis coupable et même si seul ton avis a de l’importance pour moi en dépit de tout je refuse de te faire vivre de cette façon
- Deacon ça m’est égal, tout ce que je veux c’est être avec toi
Deacon lui caressait les cheveux
- C’est mon rêve le plus cher mon amour mais pas de cette façon, pas en tant que fugitif. Imagine notre vie si on s’enfuyait quelle serait notre vie et celle de notre enfant avons-nous le droit de lui faire subir ça ?
- Et quelle serait sa vie sans son père ?
Les larmes coulaient sur les yeux de Bridget. Deacon la serra dans ses bras et l’embrassa
- Au moins il sera fier de son père
- Deacon, le monde est remplit de héros mort il n’en a pas besoin d’un autre mais moi j’ai besoin de toi et notre fils aussi à besoin de toi. Je refuse d’élever notre enfant sans toi
- Je vais m’en sortir
- Je t’aime Deacon et je n’ai pas envie de te perdre
- Je t’aime moi aussi et je me battrai pour prouver mon innocence
- Si je te perdais je n’aurais pas la force de continuer…
Deacon posa son doigt sur la bouche de Bridget
- Chut, ne dit pas des choses pareilles
- C’est pourtant vrai, Deacon, j’en ai assez de vivre sans toi. Tu me manques !
- Tu me manques aussi, ma chérie
- Chaque nuit je fais le même rêve, tu es là chez nous, notre bébé est né, il est magnifique ! Après nous sommes dans notre chambre et nous faisons l’amour et c’est merveilleux mais finalement le réveil sonne et je m’aperçois que tout ceci n’était qu’un rêve
- Un rêve qui sera bientôt une réalité
- J’ai peur, Deacon, j’ai tellement peur si tu savais
- Moi aussi j’ai peur, mon ange, mais nous n’avons pas d’autre choix que d’attendre l’appel
L’obstétricien entra sur ce pour examiner Bridget
- Comment vous sentez vous ? Avez-vous encore des contractions ?
- Non, Dr, elles se sont arrêtées
Le médecin regarda le monitoring : tout était normal
- Tout semble normal, c’est plutôt bon signe, plus l’enfant restera dans votre ventre plus il aura des chances de vivre normalement. Pour le moment nous n’allons pas intervenir, reposez vous et surtout arrêtez de surmenez. Je repasserai plus tard et si tout va bien vous pourrez rentrer chez vous d’ici un jour ou deux
Lorsque le médecin sortit Bridget se blottit contre la poitrine de Deacon
- En temps normal j’aurais été ravie de rentrer chez nous mais dans ces circonstances ce n’est pas vraiment le cas. Au moins ici tu es près de moi, nous sommes tout les deux, ce qui ne sera plus le cas lorsque je rentrerai à la maison
Deacon l’embrassa sur sa tête avant de l’embrasser sur ses lèvres

Deux jours plus tard Bridget sortait de l’hôpital. Les contractions ayant stoppé les médecins avaient décidés de ne pas provoquer l’accouchement. Deacon devait regagner sa cellule des la sortie de sa femme.
Bridget était blottie dans les bras de Deacon
- Ne veut tu pas revenir sur ta décision ?
- Non, mon amour. Je veux vivre avec toi à la vue de tous, nous ne devons pas avoir à nous cacher, d’être constamment sur nos gardes
- Je t’aime, Deacon
- Moi aussi je t’aime
Ils s’embrassèrent langoureusement. Ils étaient ainsi lorsque Kristen arriva
- Oh pardon, je repasserai plus tard
- Entre Kristen, Deacon et moi nous étions entrain de nous dire au revoir
- Oui, je dois regagner ma cellule. Prenez soin d’elle, Kristen, s’il vous plait
- Ne vous inquiétez pas, je prendrai grand soin d’elle en attendant votre retour qui ne serait tardé
- Oui, je l’espère
Deacon aperçu le garde dans le couloir
- Je dois y aller maintenant
Il se tourna vers Bridget et l’embrassa
- Prend soin de toi, mon amour, je te le promet nous serons bientôt réuni
Il était sur le point de sortir lorsque Bridget l’appela
- Deacon, attend !
Il se retourna et lui fit face
Elle plaqua ses lèvres sur les siennes et l’embrassa langoureusement
- Je t’aime, mon amour
- Je t’aime, moi aussi
Ils s’embrassèrent de nouveau puis lorsque leurs lèvres se séparèrent, la mort dans l’âme, Deacon alla rejoindre le garde. Bridget regarda partir son mari menotté. Les larmes lui montèrent aux yeux. Kristen vint la rejoindre
- Ce n’est pas juste, la justice a commit une épouvantable erreur : Deacon est innocent, mon mari n’est pas un trafiquant de drogue et encore moins un meurtrier!
- Allez vient, rentrons à la maison, tu dois te reposer si tu veux pouvoir aider Deacon à prouver son innocence et mettre au monde votre bébé en bonne santé

Quelques jours plus tard, l’avocate de Deacon vient lui rendre visite
- Vous avez demandé à me voir, me voila !
- J’aimerais avoir des nouvelles sur mon procès en appel quand aura-t-il lieu ?
- Il n’aura pas lieu ! Votre appel a été rejeté!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
chapitre 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: J'ai confiance en toi-
Sauter vers: