The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 9

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 9   Sam 4 Avr - 21:13

Dante ne laissa rien paraître face à Peter. Il se contenta de répondre à sa femme
- Ok, je te rejoins dans dix minutes à la maison
- Je ferai tout mon possible pour vous obtenir l’immunité
- Vous savez où me trouver

Dix minutes plus tard Dante arriva chez lui

- Tu veux bien m’expliquer pourquoi Deacon a été envoyé au mitard ?
- Je n’en sais rien. J’avais quelques questions à lui poser alors je suis allée le voir. Au départ tout semblait normal j’ai passé tous les contrôles et je l’ai attendu dans la petite salle or au bout d’un moment il n’était toujours pas arrivé, ce qui ma étonnée alors j’ai redemandé après lui, le garde ma répondu qu’il allait le chercher mais 10 mn après Deacon n’était toujours pas arrivé. En revanche est apparu le directeur de la prison qui d’un ton très courtois ma gentiment informé que mon client avait été envoyé au mitard et qu’il n’avait droit à aucune visite ! Pas même celle de son avocat !
- Pour quel motif as t’il été envoyé au mitard ?
- Excellente question ! Lorsque j’ai demandé le directeur fut bien incapable de me répondre clairement. Ce fut même tout le contraire il a cafouillé quelques propos inaudibles. La seule chose que j’ai comprise c’est qu’il n’avait droit à aucune visite pas même celle de son avocat
- C’est une violation de ses droits constitutionnels les plus élémentaire. Nous allons devoir porter l’affaire devant le juge
- C’est exactement ce que je lui ai dit mais cela n’a pas eu l’air de l’inquiéter plus que cela
- C’est étrange
- Je suis bien d’accord c’est étrange
- Est-ce Bridget est au courant ?
- Je ne crois pas

Chez elle, Bridget était seule. Sa grossesse ce passait normalement et elle n’allait pas tarder à rentrer dans son neuvième mois de grossesse. Elle avait espoir que Deacon puisse se trouver auprès d’elle pour la naissance de leur tout premier enfant. Elle s’accrochait à ce rêve comme à une bouée de sauvetage. En attendant elle comptait les jours qui la séparaient de sa visite à la prison. La prison : elle avait horreur de ce mot et pourtant depuis plusieurs mois maintenant l’amour de sa vie, son mari, Deacon se trouvait la bas. Elle était plongée dans ses pensées lorsque Kristen entra ce qui eu pour effet de la sortir de sa rêverie
- Bridget ?
- Kristen !
- Excuse moi je te dérange ?
- Non, non pas du tout, j’étais entrain… Bridget sourit à sa sœur- Tu voulais me parler ?
- Oui…j’ai quelque chose à t’annoncer
Kristen semblait embarrassée
- Je t’écoute de quoi s’agit t’il ?
- Je voulais t’apprendre que…que…
- Kristen, mais enfin dit moi que ce passe t’il ?
- Je voulais te dire que Tony et moi allions partir
- Partir mais ou ça ?
- Nous rentrons à Los Angeles
- Quoi ? Quand ? Pourquoi ?
- Ce soir. Les Créations Forrester lance une nouvelle collection et ils ont besoin de Tony et moi
- « Ils » ou Papa ?
Kristen baissa les yeux embarrassée
- J’ai raison n’est ce pas ? Papa fait tout pour m’isoler de la famille. Il espère ainsi que je vais rentrer bien sagement à la maison en laissant tomber Deacon. Mais dis lui de ma part qu’il se trompe ! J’aime mon mari et jamais je ne l’abandonnerai !
- Je sais, Bridget, et j’espère de tout cœur que Deacon s’en sortira en attendant nous ne pouvons plus rester ici. Nous ne devions rester qu’un jour ou deux, une semaine au pire le temps que Zende s’accommode de sa nouvelle vie d’étudiant et au final nous sommes restés des mois. Le travail nous attend là bas
- Vous ne pouvez pas travailler depuis Philadelphie ?
- Non, Bridget, on ne peut pas. Et puis a présent tu as Dante et Lyndsy, tu n’as plus vraiment besoin de moi
- Lyndsy et Dante sont des avocats non ma sœur
- Voyant, Bridget, soit franche : ils sont plus que des simples avocats non ? Vous êtes amis
- Peut être, j’en sais rien. Bridget s’efforça de sourire.- Vous allez me manquer tous les deux
- Oh, tu vas me manquer toi aussi
- Je t’enverrai des photos du bébé
- Oui, tu as intérêt, dit Kristen avec un nœud dans la gorge
Les deux sœurs tombèrent dans les bras l’une de l’autre en pleurant
- Je t’aime, Kristen
- Oh je t’aime moi aussi petite sœur
Quelques heures après le départ de Kristen Dante et Lyndsy vinrent sonner à la porte de Bridget
- Lyndsy, Dante ! Je vous en prie entrer ne rester pas dehors avec le froid qu’il fait !
- Merci
- Désirez vous un thé, café ?
- C’est gentil, non merci
- Bridget, Dante et moi avons une nouvelle à vous apprendre qui risque fort de vous déstabiliser
Lyndsy et Dante restaient silencieux. Bridget fut intriguée par leur silence
- Qu’est qui ce passe ? Quoi ? Dites moi ! C’est en rapport avec Deacon ? Parlez ! Votre silence va me rendre folle !
- Bridget, Deacon a été envoyé au mitard, finit par lâcher Dante
- Au mitard ?
- Oui, c’est un cachot, une prison dans la prison en sommes
- JE SAIS CE QU’EST UN MITARD ! MAIS POURQUOI ? hurla Bridget
- Nous n’en savons rien, répondit Lyndsy
- Comment ça vous n’en savez rien ? QUE C’EST T’IL PASSER ?
- J’étais partit interroger un témoin capitale pour notre affaire, il peut laver Deacon de tout soupçon concernant le meurtre de cette prostituée et je commence à croire que les deux affaires sont intiment liée le meurtrier est aussi celui qui a placé la drogue dans la voiture de Deacon
- C’est que je me tue à répétez depuis le début de cette affaire mais cela ne me dit pas pourquoi mon mari a été envoyé au mitard ! QUE C’EST T’IL PASSÉ ?
- Nous n’en savons rien, Bridget. Pendant que Dante était entrain d’interroger ce potentiel témoin à décharge, de mon coté j’étais partie à la prison voir Deacon, j’avais quelques questions à lui poser. En arrivant la bas on ma comme d’habitude fait entrée dans la salle des visiteurs mais au bout d’un moment ne voyant toujours pas Deacon arrivé j’ai redemandé après lui. Le garde de service s’est alors absenté et il est revenu qu’au bout de plusieurs minutes accompagné du directeur de la prison et c’est alors que j’ai appris que Deacon avait été envoyé au mitard
- Mais grand Dieu POURQUOI ?
- Je l’ignore, Bridget, le directeur a été incapable de me répondre
- Je veux le voir
- Il n’a pas le droit aux visites. Moi même je n’ai pas eu le droit de le voir
- Mais je suis sa femme, il a besoin de moi !
- Et moi je suis son avocate et le fait qu’il ne soit pas autorisé à voir son avocat constitue une atteinte à ses droits constitutionnels les plus élémentaires et je vais aller voir le juge pour porter plainte. On n’envoie un prisonnier au mitard qu’en des circonstances de nature exceptionnelle et il semblerait qu’il n’y ait dans cette affaire aucune des circonstances requises par la loi
Bridget avait les larmes aux yeux
- Lyndsy, vous êtes entrain de me parler de lois, de constitution et de je ne sais quoi d’autres mais moi je vous parle d’amour ! J’aime Deacon, c’est mon mari et il a besoin de moi. J’ai l’impression que quelqu'un s’amuse à tirer les ficelles par derrière afin d’enfoncer Deacon

Ce soir là, après le départ de la secrétaire, Donna Walsh avait RDV avec le juge Wilson sous une fausse identité.
- M° Walsh…
- Donna, appelez moi Donna
- Donna, nous devrions pas nous voir ainsi. J’ai compromis ma carrière pour vous rendre service
- Et je vous en suis extrêmement reconnaissante votre Honneur. Vous venez de me sauver la vie
C’est alors qu’elle déboutonna son chemisier et dégrafa son soutien gorge. Le juge déglutit
- Donna mais enfin que faites vous ?
L’avocate retira alors sa jupe et s’assit à califourchon sur les genoux du juge
- J’ai envie de vous, votre Honneur, vous êtes…si beau !
- Donna ? Vous êtes sérieuse ?
- Tout ce qu’il y’a de plus sérieuse votre Honneur
- Jared, appelez moi Jared. Donna vous êtes si belle vous aussi ! Si vous saviez depuis combien de temps j’ai envie de vous mais je ne croyais pas qu’un homme comme moi aurez ses chances avec une femme comme vous
- Moi aussi j’ai toujours eu envie de vous, mentit t’elle, mais vous étiez le juge ! Baisez moi votre Honneur
Elle avait défait la fermeture éclair du pantalon du juge
- Jared, je vous ai dit de m’appeler Jared
- Jared, baise moi !
- Donna, j’ai quelque chose à vous dire
Donna était arrivée au paroxysme du désir. Par n’importe quel moyen elle avait envie de sexe !
- C’est la première fois, je n’ai encore jamais fais l’amour de ma vie, avoua Jared
- Dans ce cas laisse moi te guider
Donna s’empoigna alors du pénis de Jared et le pénétra en elle. Ce dernier ne tarda pas atteindre l’orgasme

Chez Kristen et Tony, Kristen était entrain de préparer les valises mais cependant quelque chose l’attristait. Tony comprit tout de suite ce qui n’allait pas chez sa femme
- Tu regrette de laisser Bridget n’est ce pas ?
Kristen lui sourit
- Elle a ses deux avocats à présent et je suis certaine que Deacon sera bientôt sortit d’affaire et de plus ils vont avoir un bébé
- En attendant Deacon est encore en prison quand à ces avocats ils ont l’air bien mais aucun d’eux n’est la sœur de Bridget. Toutes les deux vous avez toujours été proche : ce n’est donc pas le moment de partir
- Tu oublies notre travail à Los Angeles !
- Je peux parfaitement travailler d’ici
Kristen lui sourit
- Papa va être furieux mais je m’en moque. Je vais de ce pas annoncer la bonne nouvelle à Bridget. Elle embrassa son mari d’un plein baiser sur ses lèvres – Je t’aime
Tony sourit
- Moi aussi je t’aime. Allez file maintenant !
Lorsque elle arriva chez Bridget elle la trouva en pleine conversation avec Dante et Lyndsy. A voir la tête de Bridget elle comprit tout de suite que quelque chose n’allait pas. Bridget fut surprise de la voir
- Kristen ? Mais qu’es tu fais ici ?
- Tony et moi avons renoncé à partir jusqu'à ce que toute cette salle affaire soit plus qu’un mauvais souvenir…Qu’est qui ce passe ? Ça ne va pas ? Tu as l’air toute retournée
- Deacon a été envoyé au mitard pour une raison que nous ignorons
Du fond de son cachot, Deacon pensait à Bridget : était t’elle au courant ? Comment faire pour la contacter ? Il repensait à ce jour où ils avaient fait l’amour. C’était si bon de partager de nouveau cette intimité avec la femme qu’il aimait plus que tout au monde. « SA » femme, l’amour de sa vie, la mère de leur futur enfant. Le bébé : le bébé n’allait pas tarder a faire sa venue au monde : il se devait d’être présent : il ne pouvait pas rater cet événement : la naissance de son tout premier enfant. « SON » bébé et celui de Bridget ! Il fallait qu’il sorte d’ici à n’importe quel prix ! Et d’ailleurs il n’avait aucune raison d’être enfermé il n’avait RIEN FAIT DE MAL !
De nouveau il tambourina à la porte
- LAISSEZ MOI SORTIR D’ICI !
Mais bien sur personne ne l’entendit

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 9
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: J'ai confiance en toi-
Sauter vers: