The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 chapitre 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: chapitre 16   Sam 25 Avr - 0:02

- Bridget ? Chérie, que fais tu ici ? Tu as un problème ? Deacon JR ne va pas bien ?
Bridget se jeta dans ses bras et l’embrassa
- Mon amour. Deacon Jr va très bien et je vais très bien
Elle embrassa de nouveau. Ses yeux étincelaient de joie
- Tu es sur que tout va bien ?
- Oui mon cœur, tout va bien, tout va même très bien
Ses lèvres se plaquèrent sur la bouche de Deacon et ils s’embrassèrent passionnément pendant plusieurs minutes. Lorsque leurs lèvres se détachèrent, Deacon la regarda, lui sourit et l’attira vers lui
- Comment as-tu fais pour entrer ? Ne me dis pas…
Bridget se mit à rire et lui donna un baiser
- Non. Non rassure toi je n’ai rien fait d’illégal, pas cette fois
- Dans ce cas comment as-tu fais pour qu’on te laisse passer une seconde fois dans la journée ? Tu es sure de ne pas me cacher quelque chose ? Toi et le bébé vous allez vraiment bien ?
- Si ce n’est que tu nous manques affreusement sinon nous allons bien
- Tu me le dirais s’il y’avait quelque chose n’est ce pas ? Tu n’essaierais pas de m’épargner ? Promet le
- Je te le promets
- C’est bon je te crois
Deacon souriait
- C’est si bon de te voir
Il embrassa
- Tu me manques tellement, mais bientôt nous ne serons plus jamais séparé. Tu vas rentrer à la maison et nous reprendrons notre vie là où nous l’avions laissé avec en plus un merveilleux petit garçon qui est le portrait craché de son Papa
- Bridget. Chérie, tu sais bien que c’est impossible
- Non, mon amour, rien n’est impossible. La preuve que nous attendions : celle reliant Donna Walsh au meurtrier est enfin arrivé. Dante là reçu par mail ce matin
-De quoi tu parles ?
Bridget ouvrit la porte et Dante et Lyndsy entrèrent
- Bridget vient de me dire que vous aviez reçu la preuve reliant Donna Walsh au meurtrier ?
- En effet. Nous ne sommes pas sur qu’il soit bien le meurtrier mais en tout cas, il a été vu sur les lieux du crime le jour du meurtre
- Dante, beaucoup d’hommes ont du se trouver présent ce jour là mais c’est moi que la police a arrêté
- Deacon. Vous ne comprenez pas. Cet homme est le frère jumeau du proxénète. Vous comprenez maintenant ?
- Et il est l’amant de Donna Walsh ? Vous en êtes absolument sur ?
- Aussi sur que peuvent l’être ces photos. Tenez regarder !
Lyndsy tendit les photos à Deacon qui les regarda attentivement
- Oh mon Dieu…
- Bien sur ce n’est qu’un début, il nous faut rapporter la preuve formelle le reliant au meurtre mais en tout cas nous sommes désormais certain que votre ancienne avocate en plus d’une liaison avec le juge chargé de l’affaire en a une autre avec un homme impliqué lui aussi dans cette affaire. Je vais être honnête, Deacon, ce n’est pas gagné d’avance, il me faut le prouver et obtenir un délai pour l’exécution afin de pouvoir apporter toutes ces preuves à la Cour suprême de Pennsylvanie. Nous avons donné carte blanche à notre détective d’embaucher tout le personnel dont il aura besoin
- Je ne sais quoi dire si ce n’est : merci. Merci pour tout
Dante et Lyndsy sourirent
- Vous nous remercierez quand tout sera terminé et vous serez rentré chez vous avec Bridget et le bébé, répondit Lyndsy
- On va vous laisser maintenant. Nous avons encore du travail. Bridget, je me suis débrouillé pour que vous puissiez rester tout le temps que vous voulez auprès de Deacon.
- Merci, Dante
Après le départ de Dante et Lyndsy, Deacon attira Bridget vers lui et l’embrassa longuement
- Je vous aime, Md Sharpe
- Moi aussi je vous aime, Mr Sharpe
Ils s’embrassèrent de nouveau
- Chéri ? Lorsque tu es rentré, tu avais l’air en colère : après qui l’étais tu ?
Deacon soupira et hésita avant de lui répondre
- Ta famille
- Oh mon Dieu, ne me dis pas qu’ils sont venus te voir ?
Soudain un papier laissé sur la table attira l’attention de Bridget
- Tient qu’est ce c’est cela ? : Demande de dissolution de mariage entre Deacon Sharpe et Bridget Forrester
- Quoi ? Hurla Deacon, ne me dis pas qu’ils ont osé laisser un duplicata de ce torchon !
- Rick t’en a donc parlé ? s’exclama Bridget furieuse
- Rick ? Non ! Pas Rick, je veux dire pas simplement lui. Tout le monde y compris Stephanie ! Oh ils ont tout essayé, la pression, la manière douce et le chantage. Si j’accepte d’annuler notre mariage, ton père est prêt à engager une armada d’avocat, oui une armada ce sont ses propres mots, pour me défendre et me faire sortir de là même si je suis coupable. Il est manifeste qu’à leurs yeux je suis coupable. Quand à Stephanie, si je t’aime alors je dois te rendre ta liberté afin que tu puisses refaire ta vie avec quelqu'un de ton monde
- Qu’ils aillent ce faire voir ! Jamais je n’annulerai notre mariage. Jamais !
Deacon lui sourit
- C’est exactement les termes que j’ai employés
Bridget gloussa
- C’est vrai ?
Elle regarda Deacon fixement et tout deux se mirent à rire. Deacon l’attira contre lui
- Venez par ici Md Sharpe
Il lui donna un baiser sur ses lèvres
- Je t’aime tellement
- Moi aussi je t’aime
- Cependant. Ils ont raison sur un point
Bridget l’embrassa
- J’aimerais bien savoir lequel
- Bridget. Chérie. Promet que s’il m’arrivait quelque chose…
- Deacon, il ne t’arriveras rien du tout. Dante et Lyndsy vont tout faire pour te faire sortir de là
- Mais ils ne sont pas surs d’y arriver. Mon amour nous devons prendre en considération cette hypothèse : nous ne pouvons pas l’exclure d’un revers de la main car elle nous arrange pas
- Deacon. Mon amour, tu vas t’en sortir et tu vas rentrer à la maison avec moi et avec notre fils
Deacon l’embrassa
- Et si cela ne se passait pas comme nous le voulions. Que feras tu ma chérie ?
- Deacon, je refuse d’y penser. Tu es innocent, tu n’aurais jamais du être poursuivit : quelqu'un ta tendu un piège
Deacon lui sourit
- J’ai épousé la femme la plus têtue au monde
Bridget passa ses bras autour du cou de son mari
- Oui et elle t’aime plus que tout
- Je t’aime moi aussi, c’est pourquoi je veux m’assurer que si il m’arrivait quelque chose tu continueras à vivre et être heureuse
- Deacon, je refuse de t’entendre parler ainsi !
- Il le faut, Bridget. Je sais que tu refuses d’envisager cette possibilité mais il le faut ! Mon amour promet moi de continuer à vivre et être heureuse si je suis exécuté. Promet le moi. Deacon avait la gorge serrée par l'émotion. Les larmes coulaient sur les yeux de Bridget
- Promet le moi, ma chérie
- Je te le promets mon amour
Deacon la serra dans ses bras et l’embrassa passionnément avant de se reprendre
- Non, ne t’arrête pas. J’ai envie de toi et tu as envie de moi
- Oh oui j’ai envie de toi mon amour mais je refuse de te faire de nouveau l’amour dans cet endroit sordide
- Oui, mon amour, nous ferons l’amour chez nous, dans notre lit lorsque tu rentreras à la maison
- Oui, ma chérie

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Re: chapitre 16   Sam 25 Avr - 0:03

Dante était repartit sur les lieux de l’assassinat : il voulait reparler au souteneur
- Hey, mon pote, je me demandais quand je te reverrai
- J’ai quelques questions à vous poser. Reconnaissez vous ces personnes ?
Dante lui montra des photos de Peter et Donna réuni
- Ah pour cela, oui je le reconnais
- Vraiment ? Pourriez vous me dire qu’ils sont ?
- Elle, j’en sais rien mais lui c’est mon frère jumeau
- Vous en êtes sur ?
- Et comment que j’en suis sur !
- Merci

- Hey poulette, il me vient une idée : il faudrait que tu retournes voir ce juge
- Peter ! Pourquoi faire ? Le procès est finit, ce type va être exécuté dans quelques jours maintenant. Pourquoi veut tu que je retourne voir ce gars qui m’horripile plus que tout au monde
- Il le faut poulette, on ne doit rien laisser au hasard. Il faut t’assurer que ce gars va bien mourir !
- Peter ! Il est condamné, Jared croit qu’il ma fait des menaces de mort. Il est tellement stupide ! Il me mange dans la main, je pourrais lui dire avoir vu des martiens dans la rue qu’il me croira
- Nous devons être prudent poulette. Si ton juge s’apercevais que tu le mènes en bateau il serait capable d’annuler l’exécution et ça c’est un risque que je ne courai pas ! Poulette, ce gars doit crever
- Et il va mourir. Tu n’as rien à craindre. Il va être exécuté et toi et moi nous pourrons vivre dans notre vie loin d’ici. Au soleil !
- Retourne voir ce juge !
- Très bien. Pas la peine de t’énerver tu sais que je ferai n’importe quoi pour toi
Ils étaient sur le point de coucher lorsque le téléphone de Peter sonna
- Allo !
- Quoi ?
- Ok !
Il raccrocha
- Peter que ce passe t’il ?
- Tu ma jamais dit que le gars que tu défendais était un gars riche !
- Riche ? Il n’avait pas un demi dollar pour se défendre. Il était fauché comme un radis
- Alors comment il a pu se payer les services des meilleurs avocats de Seattle ?
- Les Damiano ? Ce sont des allumés
- Et les beaux parents du gars ? Eux aussi sont des allumés ?
- Les beaux parents ?
- Eric Forrester ça te dit quelque chose ?
- Bien sur, comme n’importe quelle femme en ce monde j’aimerais pouvoir me payer une de ses robes
- Eh bien lui et sa famille sont à Philadelphie et tu devines la suite
- Ils vont lui payer une armée d’avocat et il sera libéré
- Et tu crois qu’ils vont s’arrêter là ?
- Peter ! Il est trop tard ! Dans quelques jours maintenant il sera mort et nous nous serons loin d’ici et personne ne nous retrouvera jamais puisque nous aurons changé de visage et de nom aussi, donc même s’ils arrivent à remonter jusqu'à toi ils ne pourront rien faire du tout
- Ça ne me suffit pas, je refuse de courir ce risque
- Dans ce cas que suggère tu ?
- Retourne voir ton juge, couche avec lui s’il le faut mais dit lui d’avancer la date de l’exécution
- Peter, non ! J’en ai assez de coucher avec cette larve. Il est non seulement moche comme un pou et il est nul au lit
- Poulette, fais le pour moi, fait le pour nous
- Après nous partirons ?
- Bien sur
Donna soupira
- Très bien.- Quand veut tu qu’il soit tué ?
- Hier bien sur
Elle sourit
- Tu es diabolique
- Allez maintenant, poulette, file ! Va retrouver ton juge
Alors qu’elle se levait il lui donna une tape sur ses fesses. Elle se mit à rire puis se rhabilla

Après avoir vu Deacon, Bridget se rendit chez Dante et Lyndsy

- Comment ça c’est passé est ce Deacon tient le coup ?
- Oui, Lyndsy, cependant, il a peur, il a peur que vous n’arriviez pas à prouver son innocence à temps. Il ma fait promettre des choses mais je ne sais pas si je serais en mesure de tenir ma promesse si le pire devait se produire
- Laissez moi deviner. Il vous a fait promettre d’être heureuse et de continuer de vivre s’il devait mourir
- Je l’aime tellement, Lyndsy, l’idée même de le perdre m’est insupportable. Comment peut-il me demander cela ?
- C’est une requête bien naturelle, n’oubliez pas à quel point lui aussi vous aimes
- Je le sais bien, Dante, mais justement…
- Laissez moi vous poser une question. Si la situation était inversée n’aimeriez vous pas que Deacon soit heureux même sans vous ?
- Dante ! fit Lyndsy sur ton de réprimande
- J’avoue n’avoir jamais réfléchi à cela. J’aime Deacon plus que tout au monde et pas une seconde je n’imagine ma vie sans lui
A cet instant précis le portable de Dante sonna
- Allo ?
- C’est bien lui
- Comment ? C’est une nouvelle fantastique ! bien sur nous serons là !
Dante raccrocha le sourire aux lèvres
- Qui étais ce ?
- Lyndsy, Bridget, nous partons immédiatement à la prison. Bridget avez-vous quelqu'un pour garder le bébé ?
- Je…je peux m’arranger avec Kristen, bafouilla Bridget,- mais pourquoi il y’a un problème ?
- Bien au contraire ! C’était la Cour Suprême qui téléphonait. Ils ont eu un changement de planning de dernière minute et ils nous demandent si nous pouvons être là demain à la première heure
Les yeux de Bridget étincelèrent
- Demain ?
- Oui, demain !
- Mon Dieu mais c’est merveilleux. Bridget ? Réalisez vous ce que cela signifie ? Dante et moi allons invoquer le VI amendement plus bien d’autres choses encore et nous prouverons que ce procès n’aurait jamais du avoir lieu et ainsi toutes les charges pesant contre Deacon seront levées et tous les deux vous pourrez retrouver votre vie
- Lyndsy, Dante, je ne sais comment vous remercier pour tout ce que vous faites pour nous
Lyndsy lui sourit
- Allons y il n’y a pas une minute à perdre

Donna passa voir le juge à son bureau
- Donna ! Il nous faut nous montrer prudent, je ne tiens pas à perdre ma licence
- Rassure toi, il ne t’arrivera rien, seulement j’ai un service à te demander
- Tout ce que tu voudras
- J’aimerais que tu avances l’exécution de Deacon Sharpe
- Quoi pourquoi ? Il t’a encore fait des menaces ?
- Oui, c’est cela il ma encore fait des menaces. J’ai peur, Jared, j’ai très peur
- Ne t’inquiète pas ma bien aimée, il ne pourra plus te faire du mal. S’il le faut je le tuerai moi même, mais je vais avertir le Gouverneur que l’exécution est avancée
Donna prit peur en entendant ce que le juge comptait faire
- Non ! Ne fait surtout pas cela ! N’avertit personne
- Donna j’y suis obligé : c’est la procédure. Le Gouverneur voudra être tenu informé afin d’en alerter la presse. C’est bon pour son électorat
- Je me moque de la politique. Si tu ne préviens pas la presse je saurais comment te récompenser
Elle commença alors à se déshabiller et le juge reposa le téléphone. Des qu’ils eurent finit elle continua a user de ses charmes pour lui rappeler sa requête. Je vais prévenir l’exécuteur, le médecin légiste et le directeur de la prison
Quelques minutes après, un garde vint chercher Deacon : celui-ci dormait
- Sharpe, habillez vous et suivez moi !
- Où ça ? Où m’amenez vous ?
- Vous le saurez bien assez tôt suivez moi !
Deacon eu comme une impression étrange. Il ignorait pourquoi mais la peur s’était emparée de lui. Le même genre d’impression qu’il avait eu lorsque il fut envoyé en cellule isolement…. Mais en pire
A l’entrée d’une pièce un prêtre l’attendait
- Mais qu’est ce cela veut dire ?
Il regarda autour de lui et vu tout le matériel destiné à une exécution
- Qu’est ce que tout cela signifie ? L’exécution n’est pas prévue pour aujourd’hui
- Qu’est cela peut faire, mon fils ? Un jour de plus où un jour de moins sur cette Terre ne changera rien
- Je veux parler à mon avocat !
- Confessez vous mon enfant. Le Seigneur vaut tous les avocats du monde
- Je n’ai rien à vous dire ! Je n’ai tué personne ! Laissez moi sortir d’ici !
- Allons mon fils, libérez votre âme confiez là à Dieu
- Allez au diable !
- Mon fils !
- Si vous ne me laissez pas parler à mon avocat, laissez moi au moins dire adieu à ma femme et mon fils. Je ne peux pas quitter ce monde sans leur avoir dit combien je les aime
- Je leur dirai mon enfant
Le prêtre conduit Deacon auprès de ses bourreaux. A l’autre bout de la prison Dante, Lyndsy et Bridget entrèrent : un sourire illuminatif leurs visages en particulier celui de Bridget.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
chapitre 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: J'ai confiance en toi-
Sauter vers: