The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 47
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 5   Lun 11 Mai - 23:47

Mary, n'étant plus intéressée pour l'écrire, j'ai eu carte blanche pour le continuer à sa place tout en gardant à l'esprit les grandes lignes qu'elle avait défini elle même.



Après avoir entendu le crissement des pneus sur le gravier Bridget saisit sur la cheminée un cadre où se trouvait une photo de Deacon et éclata en sanglot. Épuisée moralement elle finit par s’endormir. Mais le sommeil ne fut pas réparateur. Des cauchemars se succédèrent les uns après les autres.

Du fond de la petite chambre du motel miteux où il séjournait, Deacon ne parvenait pas lui non plus à trouver le sommeil. Comment les choses était t’elles arrivées à là ? Il y’a quelque jours encore tout allait pour le mieux dans sa vie : il était marié à une merveilleuse jeune femme qu’il aimait plus que tout au monde et qui l’aimait en retour. Pour la première fois de sa vie, il savait ce que les mots amour et bonheur signifiaient. Alors pourquoi, pourquoi s’était t’il laissé tenté par cette croqueuse d’homme qu’etait Brooke Logan Forrester. Non seulement il avait faillit tromper l’amour de sa vie et de surcroît avec sa propre mère ! Mère ! Ce mot lui revint comme un boomerang. Bridget allait donner la vie. Sa femme adorée était enceinte. Il en avait tellement rêvé d’avoir un enfant avec Bridget. Ils allaient devenir parents mais comment être un bon père dans ses conditions. Quelles genre de valeurs allait t’il enseigner à son fils ou sa fille ?
Cette nuit là ni Deacon ni Bridget ne parvinrent à trouver le sommeil réparateur dont t’ils avaient tant besoin.

A l’autre bout de Los Angeles, dans une de ces splendides demeures de Beverly Hills, Brooke était elle aussi couchée. Un sourire sur son visage. Au bien sur elle n’avait pas encore obtenu ce qu’elle voulait mais tôt ou tard Deacon serait à elle. De cela elle était convaincue. N’était t’elle pas Brooke Logan Forrester ? Celle dont on parle dans toutes la presse à scandale ? La provocatrice ? Aucun homme ne lui avait jamais dit non jusqu’ici pour quelle obscure raison Deacon Sharpe ferait t’il exception à la règle. Et puis comment une jeune femme comme Bridget pourrait satisfaire les besoins vitaux d’un homme comme Deacon ? Oui tôt ou tard son gendre serait avec elle.
- Oui, Deacon, vous ne le savais peut être pas ou vous refusez de vous l’avouer mais vous serez à moi !

Le lendemain Deacon se réveilla avec un mal de tête. La nuit avait été très courte et pour le peu qu’il dormit ses rêves furent embrouillés comme dans un film d’horreur. Un film d’horreur : oui, c’était cela qu’il était entrain de vivre : un véritable film d’horreur. Hélas il n’avait aucun script d’écrit indiquant une happy end. Pourtant dieu sait qu’il là souhaitait cette happy end. Il aimait Bridget de tout son cœur. Jamais auparavant il n’avait éprouvé un semblable sentiment. Pourtant il se sentait si inférieur.
Sa tête lui faisait si mal, il avait la sensation d’avoir du feu à l’intérieur de son crâne. Il saisit sa tête entre ses mains et la secoua d’est en ouest tant elle lui faisait mal.
- Il faut que je sorte d’ici !

Bridget se réveilla dans le même état. Instinctivement elle porta une main sur son ventre
- T’inquiète pas bébé, Papa ne nous abandonnera jamais : il nous aime. Il reviendra
Pourtant elle ignorait même ce qui allait arriver à son couple.
Elle se leva et malgré le manque d’appétit s’efforça de manger pour la santé de son bébé
Bientôt il fut l’heure de se rendre à l’hôpital universitaire où elle étudiait tout en travaillant. Pourtant ce jour là il lui fut impossible de faire quoique ce soit de correct. Au point où Taylor qui s’avérait être son mentor ce semestre fut obligé de la corriger plusieurs fois
- Je peux savoir ce qui t’arrive aujourd’hui ? Tu n’as pas l’air dans ton assiette. Tu n’as pas arrêté de faire des erreurs stupides
- Je suis désolée
- Que t’arrive t’il ? Quelque chose ne va pas ?
Bridget secoua la tête en signe de négation cependant les larmes coulèrent sur son visage
- Bridget ! Mais enfin qu’est qui t’arrive ?
- Je suis enceinte, finit t’elle par lâcher
- Enceinte ? Bridget c’est merveilleux ! Pourtant à voir ton air… Deacon ne veut pas de ce bébé ? C’est cela ?
- Non…il…nous nous aimons
- Alors qu’est qui ne va pas ?
- C’est compliqué
- Tu peux tout me dire
- C’est ma mer… Brooke : elle a essayé de coucher avec mon mari
- Quoi ?
- Deacon a failli succomber mais il s’est ressaisi. Il s’est ressaisi parce que il m’aime. Il m’aime mais il ne s’est plus où il est en est. Taylor, j’ai peur pour mon mariage. Je ne veux pas le perdre
Bridget se jeta dans les bras de Taylor en pleurant.

Dans le désert californien, Deacon marchait encore et encore. Les paroles de Brooke lui revenaient sans cesse en mémoire
« Parce que trahir sa propre femme en désirant plus que tout coucher avec une autre femme, qui n'est autre que sa mère, n'est pas une trahison pour vous ! »
Puis l’instant d’après celles de Bridget.
« Je sais que jamais tu n’aurais pu coucher avec ma mère, me trahir et briser notre avenir. Tu peux me mentir mais je t’en prie ne te mens pas à toi-même et souviens-toi de ce que tu as fait.. tu as repoussé ma.. Brooke… »
« C’est ma mère qui t’a mis tout ça en tête, à cause d’elle tu doutes maintenant de toi, de nous.. de tout ce que nous avons eu tant de mal à bâtir, mais je vais te dire une chose, moi je te connais, je sais qui tu es et ce que tu serais ou non capable de faire. »

Laquelle des deux avait t’elle raison ? Est t’il digne d’une femme telle que Bridget ?
Il se souvenait de leur première rencontre à l’Insomnia. Elle était si belle. Jamais il n’avait vu de femme aussi belle : il émanait une aura en elle…comment et pourquoi une femme comme elle s’était t’elle intéressée à un garçon tel que lui ? Elle cette magnifique jeune femme de Beverly Hills, brillante étudiante en médecine, aurait pu avoir tous les hommes du monde à ses pieds…pourtant c’est à lui : Deacon Sharpe, ce simple barman et voyou venant de nulle part, c’est sur lui que l’intention de cette jeune femme s’était portée. Avec elle il avait découvert des choses qu’il n’aurait jamais soupçonnées. L’amour, le bonheur, la confiance…toutes ces choses qui paraissent aller de soi pour bien des gens dans le monde, sauf pour lui. Comment aurait t’il pu les connaître on ne lui avait jamais enseigné, jamais montré ! Il était né et avait grandit dans un monde de violence avec un beau père alcoolique qui le battait à la moindre occasion.
Bridget avait changé tout ça. Elle lui avait montré un monde différent, lui avait donné son cœur. Elle l’avait imposé à sa famille en se fichant comme d’une guigne des conventions sociales qu’entourent les gens de Beverly Hills. Sa famille ! Seigneur, Eric Forrester ne la jamais porté dans son cœur, lorsque il apprendra ce qui a faillit se passer entre Brooke et lui il y verra l’occasion idéale de se débarrasser de lui. Idem pour Ridge et Thorne. Rick étant le seul membre masculin de cette famille à le tolérer car il était le meilleur ami de sa femme : Ambre Moore. Tout deux avaient grandit dans le désert.
« Crois-tu que l’homme que tu prétends être, quelqu’un de froid et incapable d’aimer qui que ce soit aurait eu la force de résister à un succube comme elle ? »
Un succube : Dieu qu’elle avait raison. Un succube voila ce qu’était Brooke. Et si en lui résistant il avait effectuer son « baptême du feu » En effet ; si en résistant à un succube comme Brooke Logan peut être cela signifie t’il que désormais il résistera à toutes les autres femmes ?

Oui ! Bridget avait raison ! Bien sur elle avait raison ! Jamais il ne l’aurait trompé et jamais il ne la trompera. Il l’aimait ! De cela il n’en avait jamais douté. A présent il savait également qu’il lui appartenait à elle et rien qu’à elle. Seulement, en dépit de tout, la famille Forrester ne l’acceptera jamais. Que faire ? Il se rappela une phrase de la pièce de théâtre préférée de Bridget : Roméo et Juliette ; lorsque Juliette s’écrie « Oh Roméo, Roméo si seulement tu n’étais pas un Montaigu » c’est exactement ce qu’il éprouvait. Si seulement Bridget n’était pas une Forrester. Seulement elle en était une et il fallait faire avec. Il fallait trouver une solution avant que cette histoire n’arrive aux oreilles de tout les Forrester…

- Mon Dieu, Taylor, que me dites vous là ? Brooke et Deacon ?
- Selon Bridget, il ne c’est rien passé : Deacon s’étant ressaisit à temps
- Pour cette fois peut être mais vous et moi savons comment fonctionne Brooke et si elle a jeté son dévolu sur cet homme elle finira par l’obtenir. Vous et moi sommes passé par là
- Je n’en suis pas certaine, Stephanie
- Que voulez vous dire ?
- Ridge, Eric et même Thorne ont tous été à un moment ou un autre amoureux de Brooke. Deacon ne là jamais été. Dans mon métier, je suis confrontée à toute sorte de situation et les hommes considèrent comme normal de regarder une autre femme à la condition de ne pas succomber au désir de la chair
- J’espère sincèrement que vous puissiez être dans le vrai. Je sais combien ce garçon compte pour Bridget
- Elle l’aime ! Stephanie, elle l’aime ! Pauvre Bridget : elle est totalement anéantie
- Je vais aller parler à Bridget
- Stephanie ?
- Oui ?
- Mieux vaudrait ne rien dire à Eric sur ce qui a faillit se passer. Vous savez comme moi à quel point il déteste Deacon et si ils ont une chance de se réconcilier…
- Vous croyez en une réconciliation ?
- Je n’en sais rien : disant que je l’espère

A l’autre bout de Beverly Hills, Brooke ouvrit la porte à Eric
- Eric ! Merci d’être venu si vite
- D’après ta voix au téléphone cela avait l’air important
- En effet c’est important : c’est même très important
- De quoi s’agit t’il ?
- De Deacon
- Qu’est ce que ce voyou a encore fait ?
- Je ne sais pas comment te dire cela
- Me dire quoi ? Brooke de quoi s’agit t’il ?
- Deacon…Deacon et…Deacon et moi…nous avons couché ensemble !
- Comment ?
- Oh, Eric je ne voulais pas que cela arrive, mentit t’elle tout en pleurnichant, je l’ai repoussé autant que possible. Je ne voulais pas faire cela à Bridget mais il ma juré qu’il ne l’aimait pas, que tout était finit entre eux avant même d’avoir commencé…et Deacon…c’est un homme, un homme dont on rêveraient toutes et cela faisait si longtemps qu’un homme ne m’avait pas touché. J’ai vraiment essayé, je t’assure
Et là telle une actrice de théâtre, Brooke commença à pleurer sur commande afin de parvenir à ses fins avec Eric. Ce qui bien sur ne manqua pas d’arriver.
Eric la serra dans ses bras afin de la consoler
- Chut, ce n’est pas de ta faute, tu n’ y es pour rien. Le seul coupable c’est ce voyou et il va me le payer, il va le payer cher crois moi
- Qu’as-tu l’intention de faire ?
- Mieux vaut que tu n’en saches rien
- Eric ! Ne fait pas de bêtises surtout
- Ne t’en fais pour moi !
Eric sortit de chez Brooke, fulminant et se rendit dans son bureau au manoir. Il en sortit un revolver, le chargea et sortit sur le champ pour se rendre à la maison de la plage qu’occupait Deacon et Bridget

Dans le désert, Deacon réfléchissait encore et encore à la façon de sauver son couple. Il lui fallait trouver une solution au plus vite sinon son mariage serait détruit
« je t’aime comme une folle » tu es mon rayon de soleil, tu es ma raison de vivre Deacon et je ne peux m’imaginer vivre sans toi »
Tels étaient les mots qu’avaient prononcer sa bien aimée
De nouveau les mots de Shakespeare s’exprimant à travers Juliette lui revinrent en mémoire
« Oh Roméo, Roméo si seulement tu n’étais pas un Montaigu »
Roméo et Juliette : Deacon rit tout seul en songeant à ce livre : le préféré de Bridget. Elle avait même réussi à l’emmener voir une adaptation au théâtre et lui ce garçon venu de nulle part avait adoré ce chef d’œuvre qui aurait tout aussi bien pu retracer son histoire avec son épouse adorée
« Oh Roméo, Roméo si seulement tu n’étais pas un Montaigu »
Pour quelle obscure raison cette phrase lui revenait t’elle sans cesse comme un boomerang ?
« si je décide de me brouiller avec ma famille comme tu dis, ce sera MA décision »
Tels étaient les mots prononcés par sa tendre épouse
« MA décision » « MA décision »
Mais avait t’il le droit de la laisser faire ?
« tu es mon rayon de soleil, tu es ma raison de vivre Deacon et je ne peux m’imaginer vivre sans toi ».
« Oh Roméo, Roméo si seulement tu n’étais pas un Montaigu »
- C’est la seule solution, oui l’unique si je veux sauver mon mariage et retrouver Bridget et notre enfant!
Malgré la chaleur accablante Deacon courut jusqu'au motel et décrocha le téléphone. A la maison de la plage, Bridget décrocha le téléphone
- Allo
- Bridget, c’est moi, Deacon
- Deacon ?
- Bridget il faut que l’on parle : j’ai pris une décision, il faut qu’on discute. Peut tu venir me rejoindre au motel où je me trouve ?
- Bien sur, répondit t’elle d’une petite voix
Elle prit un bloc note et nota l’adresse au crayon à papier puis sortit sans prendre la peine de fermer à clef


_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Mon unique Amour/My Only Love-
Sauter vers: