The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever
Hello, bienvenue sur notre forum de Beacon forever. Ce forum est avant tout destiné à écrire et des lires des fan fictions, histoires reprises et corrigés par les fans des séries. Ici c'est en particulier consacré à Deacon et Bridget du soap Amour Gloire et Beauté, Top Model ou encore the Bold and the beautiful.
Soyez sympa, lorsque vous lisez un de nos chapitres de nous laisser un petit commentaire.
Enjoy

The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever

fan fiction sur l'histoire d'amour de Bridget Forreter & Deacon Sharpe
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionMembres

Partagez | 
 

 Chapitre 22

Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Sharpe
Ange gardien de Bridget et Deacon
Ange gardien de Bridget et Deacon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2743
Age : 48
Localisation : Quelque part chez Bridget & Deacon
Vos perso preferés dans Top Model : Bridget, Deacon, Sheila, Becky, Morgan, Ambre, Taylor avant sa mort, Stephanie
vos couples preferés dans Top Model : Bridget & Deacon
Date d'inscription : 25/09/2007

Feuille de couple
Your preferred couple: Bridget et Deacon
Quel personage aimeriez vous jouer: Bridget of course

MessageSujet: Chapitre 22   Sam 3 Nov - 21:23

« Mon amour c’est toi c’est bien toi, tu es vivant. Oh Seigneur faites que je ne sois pas entrain de rêver »
« Ma chérie, je t’ai entendu et je suis revenu. Dit t’il faiblement
« J’en crois pas mes yeux mon amour tu es revenu. Alors ce n’est pas un rêve tu es réellement là »
Malgré le peu de force qu’il avait il l’attira vers lui et l’embrassa.
« Je t’aime Bridget »
« Je t’aime aussi Deacon »
« Oh Seigneur, merci pour ce miracle.»
« Bridget, dit’ en murmurant »
« Oui mon amour, je suis là près de toi, chut n’essaie pas de parler économise tes forces, nous avons toute notre vie pour nous parler à présent.
« Bridget, ne me quitte plus, ne me laisse plus. Je t'en supplie ne doute plus jamais de moi. Je t'aime plus que tout au monde"
" Moi aussi je t'aime. Ce jour là je t'avais laissé plusieurs messages sur ton répondeur je tenais à ce que l'on se voit afin de sauver notre mariage. Je te promets de ne plus jamais douter de tes sentiments à mon égard. Je t’aime tellement" Sur ces mots elle se pencha vers lui et l'embrassa passionnément.

Au manoir

« Si Deacon ne pas violé comment explique tu la présence de ce bébé que je porte »
« De quel bébé parlez vous, demanda Stephanie stupéfaite
« Brooke est enceinte, dis Erik »
« Qui est le père ?»
« A votre avis Stephanie »
« Je vous en prie dite moi que c’est Deacon et non Erik ou Ridge »
« Bien sur que c’est Deacon qui d’autre veut tu que cela soit, répliqua Ridge
« Stop ! Hurla Rick, Comment osez vous colporter encore de tels mensonges. Que vous ne vouliez pas respecter la mémoire de Deacon ok mais par pitié, ayez au moins un peu de compassion pour Bridget. Elle vient de perdre l’être qu’elle aime le plus au monde et vous continuer à mentir sur son compte. Que croyez vous cela va lui faire. Soyez honnête pour une fois et dite la vérité. Tous les trois lui avez fait suffisamment de mal comme ça inutile d’en rajouter. Si vous ne le faites pas c’est moi qui le ferais. »

Dans la chambre de Deacon

Suite à la conversation avec Bridget, Deacon s’était endormi. Naturellement Bridget n’avait pas quitté la pièce depuis. C’est alors qu’arriva l’équipe des brancardiers.

« Excusez nous madame, mais il est l’heure pour nous de transporter le corps de votre mari à la morgue »

Bridget sursauta, tout à son bonheur, elle avait complètement oublié de prévenir les médecins de ce qui s’était produit.
« Non, cela ne sera pas nécessaire : mon mari est vivant »
« Madame, j’imagine à quel point cela doit être dur pour vous, mais nous devons faire notre travail. Nous ne pouvons pas laisser d’avantage le corps sans même de la neige carbonique sur lui" »
« Je vous répète que mon mari n’est pas mort. Il est tout simplement endormi »
Mark arriva sur ce
« Que ce passe t’il Bridget, j’ai reçu un appel d’un brancardier m’informant que vous ne vouliez pas les laisser faire leur travail »
« Mark, il s’est produit un miracle : Deacon est vivant ! »
« Les miracles n’existent pas, Bridget, vous devriez pourtant le savoir »
« Je vous assure que si et j’en ai été le témoin, Deacon est vivant il m’est revenu »
« Bridget je conçois que tout ceci est très dur, je sais combien vous l’aimiez. Rappelez vous je l’ai appris à mes dépends. Mais aujourd’hui vous devez le laisser s’en aller et quand à vous il vous faudra poursuivre votre vie sans lui »
« Vous êtes sourd ou quoi je vous répète qu’il n’est pas mort. Nous nous sommes même parler »
« Bridget vous m’inquiéter beaucoup. Je vais prévenir votre famille mais avant je vais vous administrer une piqûre de valluim »
« Je vous interdit de m’administrer quoique ce soit et encore moins d’appeler ma famille. Deacon est vivant et si vous ne me croyez pas vous n’avez qu’à le constater par vous-même en auscultant son coeur et vous apercevrai que je n’ai pas perdu la tête »
Mark soupira
« Entendu je ferai comme vous voudrez mais ensuite vous devrez me promettre lorsque je prouverai que votre mari n’est plus parmi nous de laissez les brancardiers l’emmenait »
Bridget ne répondit pas, et Mark s’approcha du lit, il saisit son stéthoscope et écouta le cœur de Deacon qui mettait un léger battement sourd mais régulier. Il se releva d’un bond en arrière.
« Qu’avez-vous Mark, avez vu ou plutôt entendu un fantôme, dis Bridget en éclatant de rire »
« C’est impossible, incroyable »
Il écouta de nouveau le cœur de son patient… et se tourna vers Bridget
« Je n’en revient pas. Je n’avais encore jamais assisté à cela »
« Un tel miracle vous voulez dire »
« Oui enfin non, Bridget il faut que vous sachiez en tant que futur médecin que ce syndrome porte un nom. Vous auriez du l’apprendre en dernière année de fac de médecine. »
« Pour le moment je me moque du nom que cela porte, je ne suis pas ici en tant qu’étudiante en médecine mais en tant qu’épouse et tant que tel j’appellerai cela un miracle car cela en est un. Dieu a entendu mes prières et ma rendu Deacon »
« Bridget, appela doucement Deacon qui se réveillait »
« Je suis là chéri, dit t’elle tout en lui caressant le front »
« Deacon, dis Mark en s’approchant, je suis le Dr Mark Maclaine et je suis aussi votre médecin traitant »
« Je sais qui vous êtes, répliqua Deacon d’une voix faible, vous étiez le chef d’équipe lorsque ma femme était hospitalisée ensuite vous êtes sorti avec elle »
« Oui mais cela n’as pas durer très longtemps. Trop peu à mon goût mais Bridget n’aime que vous »
« Et, elle, ma ramené à la vie »
« C’est que je constate mais à présent il va falloir que je vous fasse passer différents examens pour savoir si tout va bien. Si vous le souhaitez, Bridget, vous pouvez nous accompagner ainsi cela vous permettra d’apprendre pour votre futur métier par la même occasion »
« Mark je vous le répète que je ne suis pas ici en qualité de futur médecin mais en uniquement tant qu’en femme. Cependant si mon mari souhaite ma présence alors je viendrais. Chéri c’est à toi de décider, dit t’elle tout en se penchant vers lui »
« Je me sentirai plus rassurer de te savoir près de moi »
Elle l’embrassa, puis se releva et dit
« Ok je vient avec vous »

Au manoir

« En voila assez Rick. Cet enfant que Brooke attend est bien de Deacon il n’y a pas à revenir dessus, dit Erik »
« Dans ce cas il faudrait que vous m’expliquiez comment une femme qui prétend avoir été violé puisse garder l’enfant de son violeur. Taylor, qui en plus d’être une femme est aussi psychiatre peut être peut tu m’aider à comprendre »
« Tu ne peux pas comprendre Rick ce que je ressent pour ce bébé. Je n’ai jamais été une mère à la hauteur pour ta sœur et toi, là j’ai une chance de me rattraper »
« En gardant l’enfant de Deacon, Brooke, c’est ainsi que vous voulez vous rattraper ? Vous arrive t’il parfois d’être moins égoïste et de penser un peu aux autres notamment à Bridget. Comment croyez vous qu’elle réagira face à cet enfant ? Avez-vous vraiment l’intention de lui imposer cette torture de devoir faire face tous les jours à votre enfant et celui de Deacon ? demanda Taylor »
« Si tant est que cet enfant soit bien de Deacon. Ce dont je doute fortement répliqua Kristen »
« Petite sœur, Deacon était loin d’être un enfant de cœur, répliqua Ridge »
« Non, mais il n’aurait jamais fait souffrir Bridget. Il l’aimait. »
« Restez en dehors de ceci Ambre, c’est une réunion familiale et vous n’en faites pas partie »
« Ridge, je t’interdit de parler à Ambre de cette façon ! Que tu le veuille ou non elle fait partie de la famille ! »
« Oh non c’est pas vrai on vient à peine d’être définitivement débarrasser de ce minable de Deacon Sharp et voila que tu nous en ramène une autre »
« Arrête un peu Ridge ! Pourquoi cherche tu à éluder la question poser à Brooke ? Es ce toi le père du bébé ? »
« Taylor, ma chérie vous n’y pensez pas. Ridge vous aimes il serait bien incapable de vous tromper avec cette nymphomane »
« Stephanie vous savez aussi bien que moi que ces deux là ont une histoire qui dure depuis des années. De plus vous savez comme moi que Deacon n’as pas couché avec elle. Rappelez vous il nous l’avez juré lorsque nous sommes allées le voir à son appartement »
« Il nous a peut être mentit »
« Je suis sure qu’il était sincère. Stephanie, je sais que vous voulez à tout prix protéger mon mariage mais au vu de ce que je vient d’apprendre je refuse de demeurer la femme de Ridge »
« Taylor, non ! Je vous en prie, ma chérie réfléchissez un peu avant d’agir »
« Stephanie, je regrette je refuse de demeurer avec un homme qui a tout en mis œuvre pour détruire la vie d’un homme »
« Il ignorait qu’il allait mourir, tout comme Erik d’ailleurs, ils n’ont pas mesuré les conséquences de leurs actes »
« Stephanie, vous pouvez peut être pardonner à Erik d’avoir agit de la sorte envers un jeune homme innocent mais je regrette je ne suis pas comme vous et je ne peux le tolérer de la part de mon mari, voila pourquoi qu’il soit ou non le père du bébé de Brooke m’est parfaitement égal »
Sur ce Taylor retira son alliance et la rendit à Ridge.
« Mon avocat te contactera pour les formalités du divorce. A présent cela doit être de la routine pour toi »
« Je vous en prie Taylor ne faites pas cela pensez aux enfants »
« Justement parlons en, comment voulez vous que je leur explique que leur oncle Deacon est mort en grande partie par la faute de leur père et grand père. Que tous deux ont monté un plan machiavélique afin de se débarrasser d’un homme qu’ils jugeaient trop encombrant car ne faisant pas partie de la haute société »
« Tu exagère Taylor, ni papa, ni Brooke ni moi n’avons forcé ce minable à boire comme un trou »
« Vous saviez très bien ce que vous faisiez. Vous avez frappé là où cela fait mal et consciemment ou non vous souhaitiez sa mort. Peut importer a souffrance de ce garçon ou du mal que vous feriez à Bridget cela vous était égal. Tout ce qui comptez pour vous c’était votre si précieuse réputation. Que le nom des Forrester ne soit pas entaché par une mésalliance. C’en est trop. C’est plus que je ne peux en supporter »
Sur ces mots Taylor quitta le manoir sans un regard en arrière
« Ridge, papa, Brooke, avez-vous vraiment agis de la sorte ? Avez-vous manipulé Bridget & Deacon afin qu’ils se séparent ? Les soixante quinze millions de $, la tentative de séduction, la fausse arlette au viol tout cela est t’il donc vrai ? »
« C’est malheureusement vrai Kristen, dit Rick en s’approchant d’elle, et encore tu ne connais pas la moitié du reste et il vaut mieux je crois pour le bien être de tous éviter d’en parler et en particulier pour Bridget. Cela risquerait de lui faire plus de mal que de bien »
« Nous avons agit de la sorte pour le bonheur de votre sœur elle mérite tellement mieux que ce Sharp de malheur »
« Mais elle aimait, papa, elle aimait de la même manière que j’aime Tony et là encore qu’as-tu fait avant d’accepter notre union »
« Ce n’est pas comparable, Tony est certes malade mais il n’a rien d’un voyou comme l’était Sharp »
« Deacon, papa, il s’appelait Deacon. Et c’était un gentil garçon qui aimait Bridget plus que tout au monde. J’ai eu quelquefois l’occasion de discuter avec lui lorsque ils venaient tous les trois pour le barbecue à là maison. J’irais même jusqu'à dire n’avoir jamais ma sœur aussi heureuse que depuis son mariage. Ce que vous avez fait tous les trois et tout simplement répugnant. Tony tu vient on s’en va, je ne peux plus rester ici une minute de plus »
« Moi aussi je m’en vais. Vient Ambre on y va »

Erik fut à la fois très étonné et peiné de voir ses enfants s’en aller ainsi. Il tomba assis sur le sofa
« Mais enfin Stephanie, peut tu me dire ce que je fais de mal ? J’ai toujours agit pour le bonheur de mes enfants. Bridget méritait mieux que ce Deacon Sharp, pourquoi personne ne le comprend t’il ?

Insaisissable Stephanie le regardait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://beaconforever.forumsactifs.com
 
Chapitre 22
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bold and The Beautiful Bridget et Deacon forever :: Fan fiction de Mary & Bridget/ Mary fan fiction and Bridget :: Beacon forever-
Sauter vers: